Extension Factory Builder
27/07/2012 à 12:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Abdelhafid Benchabla aux JO de Pékin, en 2008. Abdelhafid Benchabla aux JO de Pékin, en 2008. © AFP

Les délégations maghrébines comptent généralement sur leurs athlètes pour empocher des médailles. À Londres, elles misent aussi sur leurs boxeurs et boxeuses pour grimper sur les podiums olympiques.

C’est lui qui, drapeau à la main, a guidé la délégation algérienne pendant la cérémonie d’ouverture. À 25 ans, le boxeur Abdelhafid Benchabla, champion du monde WSB (World Series of Boxing), est une des chances de médailles de l’Algérie à Londres. Quatorze ans après son ainé Hocine Soltani, champion olympique aux jeux d’Atlanta en 1996, il fait même partie des prétendants à la médaille d’or dans la catégorie des mi-lourds (81 kg).

Dans le sillage de Benchabla, sept autres boxeurs algériens seront présents dans la capitale britannique. Parmi eux figurent Chouaib Bouloudinet, vice-champion d’Afrique en titre. Pour ce natif de Constantine, le podium est également à portée de gants chez les poids-lourds (91kg). Avec ces deux leaders et plusieurs jeunes talents comme Mohamed Amine Ouadahi (poids coq, 56 kg), l’Algérie a donc de sérieuses prétentions dans ce tournoi olympique.

Ambitions marocaines

Avec sept boxeurs qualifiés sur les rings londoniens, le voisin marocain nourrit aussi certaines ambitions. Son équipe nationale a brillé pendant le tournoi africain de qualification olympique, organisé à Casablanca début mai. Mohammed Arjaoui, engagé dans la catégorie des supers-lourds (plus de 91kg), tentera de faire mieux que son quart de finale à Pékin. Avec quelques kilos en moins sur la balance, Abdelali Daraa, jeune boxeur de 22 ans, participe à ses premiers jeux olympiques en mi-mouche (49 kg). Après sa médaille d’argent aux championnats d’Afrique 2011, il peut être une des bonnes surprises du camp marocain. 

Des boxeurs, mais aussi des boxeuses

Grande nouveauté des ces trentièmes olympiades, la boxe féminine fait en effet son entrée dans le temple des disciplines olympiques. Trois catégories ont été définies par le Comité international olympique (CIO) : les mouches (48-51 kg), les légers (56-60 kg) et les moyens (69-75 kg). Douze boxeuses seront inscrites dans chaque catégorie.

Avec seulement trois qualifiés chez les hommes, la Tunisie compte plutôt sur ses deux boxeuses pour décrocher des médailles. Rim Jouini échangera peut-être quelques amabilités avec la marocaine Mahjouba Oubtil sur le ring des poids légers. La seconde tunisienne, Maroua Rahali, est engagée en poids mouche. À 24 ans, la boxeuse aux cheveux courts et peroxydés  pourrait bien repartir de Londres avec une médaille autour du cou. Voire rêver du premier titre, historique, de championne olympique de boxe.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Le Yémen, l'eau, la guerre

Il y a plus d'une vingtaine d'années, un chercheur canadien, appelons-le Stéphane L., était venu nous rendre visite au centre de recherche où je travaillais alors, à l'École des[...]

Pourquoi la Tunisie est une et indivisible

Aïssa Baccouche est sociologue et urbaniste.[...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Tunisie : Loukil autorisé à coter sa branche automobile

La Bourse de Tunis a donné son accord de principe pour la cotation de UADH (Universal automobile distributors holding), la branche automobile du groupe tunisien Loukil. L'opération, prévue pour la seconde[...]

Le crédit à la consommation de retour en Algérie

 Le gouvernement algérien a adopté le décret restaurant le crédit à la consommation, après une suspension de plus de cinq ans. Réservé aux produits nationaux, il devrait[...]

Maroc - Laurent Sablé : "Fini les procès, place au sport !"

Au terme d'une procédure internationale d'arbitrage, la suspension des Lions de l'Atlas des CAN 2017 et 2019 a été annulée. Entretien avec l'un des avocats de la partie marocaine.[...]

Irak : l'État islamique contrôle la plus grande raffinerie du pays à Baïji

Des jihadistes du groupe État islamique ont réussi à mettre la main mercredi sur la plus importante raffinerie irakienne située à Baïji. Une opération à hauts risques sera[...]

Finance : le marocain OCP lève un milliard de dollars sur les marchés internationaux

Pour sa deuxième incursion sur les marchés internationaux en à peine un an, le géant marocain des phosphates OCP a émis un eurobond d'un milliard de dollars. L'emprunt, d'une maturité de[...]

Maroc : l'avant-projet de réforme du code pénal est-il rétrograde ?

La réforme du code pénal marocain devait permettre des avancées démocratiques. C'est raté : son avant-projet est contesté par la société civile, qui le trouve[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120727125359 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120727125359 from 172.16.0.100