Extension Factory Builder
27/07/2012 à 09:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des membres du parlement pleurent la mort du président du Ghana John Atta Mills, le 24 juillet 2012 Des membres du parlement pleurent la mort du président du Ghana John Atta Mills, le 24 juillet 2012 © AFP

Le Congrès national démocratique (NDC), le parti du président défunt John Atta-Mills, soutiendra la candidature du vice-président, John Dramani Mahama, à la présidentielle de décembre prochain.

La mort de John Atta Mills à peine encaissée, il faut déjà organiser sa succession au sein de son mouvement politique, le Congrès national démocratique (NDC). Les principaux chefs du parti au pouvoir au Ghana, réunis après la mort soudaine du président, ont décidé, jeudi 26 juillet, de soutenir la candidature de John Dramani Mahama, l'actuel président par intérim, à l'élection présidentielle de décembre prochain.

La candidature de M. Mahama, qui assure la présidence depuis la mort de M. Mills mardi, devrait être officialisée lors d'un prochain congrès du parti, qui doit avoir lieu d'ici au 1er septembre. Le soutien des principaux responsables du NDC montre clairement que le parti a l'intention de soutenir l'ancien vice-président John Dramani Mahama.

M. Mahama avait prêté serment mardi soir en tant que nouveau chef de l'État, comme le prévoyait la Constitution, seulement quelques heures après la mort soudaine de John Atta-Mills.

D'après un communiqué publié par le parti, « le comité exécutif national du NDC a décidé aujourd'hui qu'un congrès exceptionnel aura lieu pour désigner John Dramani Mahama nouveau porte-drapeau du NDC pour l'élection présidentielle de 2012 ». « Nous ne pensons pas qu'il y ait de rivaux. Sa candidature sera approuvée », a déclaré George Lawson, le secrétaire général du NDC.

Une présidentielle disputée

Lors d'une primaire du parti en 2011, John Atta Mills avait été choisi comme candidat à la présidentielle de décembre, laquelle s'annonce désormais très disputée. Il avait largement devancé Nana Konadu Agyemang Rawlings, l'épouse de l'ancien président Rawlings.

Les analystes estiment que John Dramani Mahama devrait être désigné candidat avec une large majorité, grâce notamment au soutien des cadres du parti. Selon le politologue Thomas Tieku, John Dramani Mahama bénéficie de l'estime des élites et des classes urbaines éduquées. Il lui manque néanmoins une base politique rurale, nécessaire pour battre le principal candidat de l'opposition, Nana Akufo-Addo.

Atta-Mills victime d'un cancer ?

John Atta Mills est décédé mardi à Accra à l'âge de 68 ans. Il a succombé à une maladie, qui n'a pas été spécifiée officiellement, mais qui serait bien un cancer, a indiqué l'ancien homme fort du Ghana Jerry Rawlings à la BBC, confirmant les rumeurs et les articles de presse sur un cancer de la gorge.

Les représentants de l'opposition ont appelé à l'unité et ont rendu hommage au président défunt, bien que des remarques sur son manque d'énergie et d'initiative - peut-être dus à la maladie - aient été relevées.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les util[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mondial 2014 : la demande d'asile de Ghanéens au Brésil "sans fondement" selon Accra

Environ 200 Ghanéens ayant assisté à la Coupe du monde au Brésil ont fait une demande d'asile auprès des autorités brésiliennes, invoquant des violences religieuses dans leur[...]

Mondial 2014 : 193 Ghanéens demandent l'asile au Brésil

À chaque compétition internationale, le phénomène se répète. Cette fois, ce sont 193 supporteurs ghanéens qui ont demandé l'asile politique au Brésil après[...]

Ebola : l'Afrique de l'Ouest réunie à Accra pour riposter à l'épidémie

L'Afrique de l'Ouest, dont onze pays sont réunis à Accra en compagnie d'experts internationaux mercredi et jeudi, tente de riposter à l'épidémie d'Ebola qui a déjà fait 467 morts[...]

Football : les Africains ont-ils raté leur Coupe du monde ?

Après les éliminations lundi du Nigeria et de l'Algérie, il n'y a plus aucune sélection africaine au Brésil. Que retenir du parcours des cinqs représentants du continent qui ont[...]

Adel Amrouche : "Le Ghana ne méritait pas de se qualifier"

Le Ghana, quart de finaliste de la Coupe du Monde 2010, n’a pas dépassé le stade du premier tour, après sa défaite face au Portugal jeudi (1-2). Une élimination logique aux yeux[...]

Mondial 2014 : les stars africaines marquent aussi sur Twitter !

Le match le plus populaire, le joueur le plus suivi, le joueur le plus interactif pendant le Mondial 2014... La Coupe du monde des Africains se joue aussi sur Twitter. "Jeune Afrique" a fait le bilan de la[...]

Ghana : Boateng et Muntari exclus des Black Stars en plein Mondial

Kevin Prince Boateng et Sulley Muntari ont été exclus jeudi du Mondial par leur fédération. Les Black Stars se tirent ainsi une balle dans le pied, à quelques heures du match contre le Portugal[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers