Extension Factory Builder
26/07/2012 à 15:51
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
François Hollande accueille Alassane Ouattara à l'Elysée, le 26 juillet 2012. François Hollande accueille Alassane Ouattara à l'Elysée, le 26 juillet 2012. © AFP

Alassane Ouattara a été reçu, jeudi 26 juillet, par François Hollande à l'Élysée. À l'issue de leur entretien, les deux présidents ont tenu un point presse commun, durant lequel ils se sont félicités de leurs bonnes relations.

C'est un  signe des relations cordiales entre la France et la Côte d'Ivoire. Reçu pour la première fois à l'Élysée par son homologue français, le président ivoirien Alassane Ouattara a remercié publiquement François Hollande pour l'annulation de la dette de son pays à l'égard de la France.

À l'issue de leur entretien d'une heure et quart, les deux présidents se sont exprimés devant la presse dans la cour du palais présidentiel français. « Monsieur le président, je voulais vous remercier parce que nous avons signé avec le ministre des Finances avant hier (mardi) une annulation de la dette de la Côte d'Ivoire à l'égard de la France de 99,5%, c'est-à-dire plus de 3 milliards d'euros », a déclaré Ouattara. « Cela va nous permettre de renforcer les investissements dans les secteurs sociaux et je voudrais vous dire un grand merci », a-t-il ajouté.

François Hollande a remercié à son tour, avec un trait d'humour, M. Ouattara pour « ne pas avoir oublié les 0,5% » de la dette non annulés.

« Nous voulons que la France et l'Afrique aient un partenariat dans la transparence et dans le respect » et « avec des principes qui sont ceux que nous posons dans les relations avec tous les pays du monde, c'est-à-dire la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, le respect des droits de l'Homme », a également affirmé le chef de l'État.

Perspectives de coopération

Auparavant, les deux présidents s'étaient félicité de leur échange « tout à fait fructueux ». Selon un communiqué de l'Élysée publié peu après l'entretien, « les perspectives de la coopération bilatérale franco-ivoirienne dans les années à venir » ont également été évoquées par les deux présidents.

D'après le texte, l'accord d'annulation de dette (signé par les ministres des Finances le 24 juillet, en présence du président Ouattara), « prépare la signature du contrat de désendettement-développement » (C2D).

Sur 20 ans, 2,85 milliards d'euros doivent être affectés à des projets de développement dans « l'éducation, la formation, l'emploi, la santé, l'agriculture, le développement rural et la biodiversité, le développement urbain et l'eau, et les infrastructures de transports ».

La situation intérieure ivoirienne a aussi été abordée lors de l'entrevue, et notamment, la réconciliation nationale qui est en panne en Côte d'Ivoire, plus d'un an après la fin de la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011. À l'époque, l'intervention de la force française Licorne avait permis l'installation au pouvoir de Ouattara, élu face à l'ancien président Laurent Gbagbo.

Crise malienne

Selon l'Élysée, le président Hollande a « salué l'implication personnelle du président ivoirien dans la restauration de la sécurité sur l'ensemble du territoire ainsi que dans la réforme de l'armée ».

Il a également évoqué avec lui « la question de la réconciliation nécessaire entre les Ivoiriens, qui passe par le dialogue, la lutte contre l'impunité et la justice ». À cet égard, « le renforcement de l'État de droit et du système judiciaire en Côte d'Ivoire fera aussi partie des priorités de la coopération bilatérale », assure la présidence française.

Enfin, la situation au Mali a été abordée par les deux hommes. Le président Ouattara, qui préside actuellement la Cedeao (Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest), a dit espérer une résolution des Nations Unies « dans les tous prochains jours » pour « une éventuelle intervention militaire ». Le président Hollande a pour sa part réaffirmé que « dans le cadre d'une résolution du conseil des Nations-Unies, nous appuierons ce que les Africains auront eux-mêmes décidé ».

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le duo Renard-Beaumelle à la tête des Éléphants ?

Côte d'Ivoire : le duo Renard-Beaumelle à la tête des Éléphants ?

De cinq noms, la short-list de la fédération ivoirienne est passée à trois, après que les Français Francis Gillot et Luiz Fernandez ont été écartés. Et selon [...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Côte d'Ivoire : sale temps pour le lieutenant-colonel Issiaka Ouattara

Le lieutenant-colonel Issiaka Ouattara alias Wattao, figure emblématique des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), vient d'être démis de deux de ses fonctions au sein de[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Football : l'Ivoirien Serge Aurier va signer au PSG

Le latéral droit ivoirien Serge Aurier devrait s'engager mercredi au PSG. Il disputera la Ligue des champions la saison prochaine avec le club français.[...]

Côte d'Ivoire - FPI : Michel Gbagbo, profession médiateur

Michel Gbagbo tente d'éteindre le feu au sein du FPI. Sans grand succès pour le moment.[...]

Innovation : l'Afrique fait ses gammes

 La 7e édition de l'Indice mondial de l’innovation (GII) vient de paraître. Cette année, le rapport co-publié par l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle[...]

Côte d'Ivoire : Hollande et Affi N'Guessan, tête-à-tête entre socialistes

François Hollande et Pascal Affi N'Guessan se connaissent depuis dix ans. Que se sont-ils dit à Abidjan, le 17 juillet, en marge de la minitournée du président français en Afrique ?[...]

Le sport : un acteur de paix et du vivre ensemble

La Voix des jeunes, site fondé par l'Unicef, et "Jeune Afrique" ont lancé un concours d'écriture ouvert aux jeunes. Dans un article ne dépassant pas 4 000 signes, ces derniers étaient[...]

Abidjan veut passer aux "diamants du développement"

 Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, a officiellement lancé ce lundi 21 juillet le projet Droits de propriété et développement du diamant artisanal (DPDDA II), qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers