Extension Factory Builder
24/07/2012 à 18:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mohamed Diaby, vice-champion d'Afrique de boxe. Mohamed Diaby, vice-champion d'Afrique de boxe. © Pierre Mérimée pour J.A.

Le Mali n’enverra finalement pas de boxeur aux Jeux olympiques de Londres 2012. Mohamed Diaby a été disqualifié après avoir été contrôlé positif à un test anti-dopage.

Les 31 membres de la délégation malienne aux Jeux Olympiques (JO) de Londres 2012 se sont envolés de Bamako au soir du 23 juillet, en laissant dernière eux Mohamed Diaby, le jeune boxeur de 28 ans qui s’était qualifié pour le plus grand rendez-vous sportif mondial – une première pour le Mali dans cette discipline. En cause : un contrôle anti-dopage positif à Casablanca, au mois de mai dernier.

« Le résultat a fait l’effet d’une bombe au sein de la Fédération malienne de boxe (FMB) en juin dernier », commente le colonel Raoul Diakité, président de la FMB. « Nous n’y avons pas cru jusqu’à ce qu’une deuxième analyse soit effectuée sur l’échantillon B, en présence du sportif lui-même ». La sanction est immédiate : Diaby ne boxera pas aux JO dans la catégorie welter.

Pour préparer les Jeux, le jeune athlète de 69 kg est passé au mois de mars à Bamako avant d’effectuer plusieurs stages de préparation, notamment à Cuba. Or sa présence au Mali a coïncidé avec le coup d’État du 22 mars, ce qui a réduit ses déplacements alors même qu’il venait d’attraper une grippe, explique-t-on à la FMB.

Négligence coupable

C’est pour se soigner que le jeune boxeur aurait alors consommé un produit interdit depuis 2011. « Le médecin qui lui a prescrit le produit n’était pas un spécialiste du sport de haut niveau », explique le président de la FMB, qui reconnaît les erreurs à la fois de la fédération et du boxeur. « C’était une négligence de notre part mais aussi de celle de Diaby lui-même, car il doit savoir les produits qu’il ne doit pas consommer ».

L’avocat de l’athlète a déposé un dossier dans lequel il justifie la prise du produit dopant par une négligence en niant la volonté de tricher. L’association de boxe amateur (ABA) n’a pas encore décidé de la date d’évaluation du dossier.

_______

Par Baba Ahmed, à Bamako

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Indépendance du Mali : que reste-t-il de Modibo Keïta, cent ans après sa naissance ?

Indépendance du Mali : que reste-t-il de Modibo Keïta, cent ans après sa naissance ?

Modibo Keïta, premier président de la République du Mali, aurait été centenaire le 4 juin 2015. Retour sur la vie de ce leader panafricain qui a marqué l'histoire de son pays et du continent[...]

Mali : 3 Casques bleus blessés dans l'explosion d'une mine, le chef de la Minusma indemne

Trois Casques bleus ont été blessés au Mali, jeudi, dans l'explosion d'une mine au passage de leur convoi dans lequel avait pris place le commandant en chef de la Minusma, le général danois[...]

Terrorisme : quand Hollande joue les cow-boys au Mali

Au Mali, le président français n'hésite plus à ordonner des assassinats ciblés contre les chefs jihadistes. Une "neutralisation" sans autre forme de procès.[...]

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Mali : un Casque bleu bangladais tué dans une attaque à Bamako

Selon des sources sécuritaires maliennes, un Casque bleu de la Minusma été tué et un autre grièvement blessé par des tirs d'assaillants non identifiés dans la nuit de lundi à[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

Crise malienne : pourquoi Ménaka cristallise les tensions

Alors que la rébellion du Nord-Mali réclame toujours des amendements à l'accord d'Alger pour le signer, la situation sécuritaire se détériore depuis la reprise de la ville de[...]

Mali : l'armée accusée d'avoir exécuté neuf personnes à Tin Hama

Des combats entre les rebelles de la CMA et l'armée malienne ont eu lieu jeudi matin à Tin Hama, près d'Ansongo, dans le nord-est du Mali. Dans un communiqué, les rebelles accusent les soldats maliens[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Deux importants chefs jihadistes tués dans le nord du Mali par l'armée française

Le ministère français de la Défense a affirmé mercredi dans un communiqué avoir neutralisé deux importantes figures du jihadisme dans le nord du Mali : Abdelkrim al-Targui et Ibrahim Ag[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers