Extension Factory Builder
24/07/2012 à 18:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mohamed Diaby, vice-champion d'Afrique de boxe. Mohamed Diaby, vice-champion d'Afrique de boxe. © Pierre Mérimée pour J.A.

Le Mali n’enverra finalement pas de boxeur aux Jeux olympiques de Londres 2012. Mohamed Diaby a été disqualifié après avoir été contrôlé positif à un test anti-dopage.

Les 31 membres de la délégation malienne aux Jeux Olympiques (JO) de Londres 2012 se sont envolés de Bamako au soir du 23 juillet, en laissant dernière eux Mohamed Diaby, le jeune boxeur de 28 ans qui s’était qualifié pour le plus grand rendez-vous sportif mondial – une première pour le Mali dans cette discipline. En cause : un contrôle anti-dopage positif à Casablanca, au mois de mai dernier.

« Le résultat a fait l’effet d’une bombe au sein de la Fédération malienne de boxe (FMB) en juin dernier », commente le colonel Raoul Diakité, président de la FMB. « Nous n’y avons pas cru jusqu’à ce qu’une deuxième analyse soit effectuée sur l’échantillon B, en présence du sportif lui-même ». La sanction est immédiate : Diaby ne boxera pas aux JO dans la catégorie welter.

Pour préparer les Jeux, le jeune athlète de 69 kg est passé au mois de mars à Bamako avant d’effectuer plusieurs stages de préparation, notamment à Cuba. Or sa présence au Mali a coïncidé avec le coup d’État du 22 mars, ce qui a réduit ses déplacements alors même qu’il venait d’attraper une grippe, explique-t-on à la FMB.

Négligence coupable

C’est pour se soigner que le jeune boxeur aurait alors consommé un produit interdit depuis 2011. « Le médecin qui lui a prescrit le produit n’était pas un spécialiste du sport de haut niveau », explique le président de la FMB, qui reconnaît les erreurs à la fois de la fédération et du boxeur. « C’était une négligence de notre part mais aussi de celle de Diaby lui-même, car il doit savoir les produits qu’il ne doit pas consommer ».

L’avocat de l’athlète a déposé un dossier dans lequel il justifie la prise du produit dopant par une négligence en niant la volonté de tricher. L’association de boxe amateur (ABA) n’a pas encore décidé de la date d’évaluation du dossier.

_______

Par Baba Ahmed, à Bamako

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Le Mali connaît son premier cas d'Ebola. Il s'agit d'une fillette de deux ans venue de Guinée avec sa grand-mère. Elle a été placée en quarantaine à Kayes (Ouest), a annoncé[...]

Mali : les Casques bleus, cibles privilégiées des jihadistes

Rarement mission onusienne aura autant été prise pour cible. Dans le Nord, les soldats de la Minusma sont seuls et en première ligne. Mines, tirs de roquettes et attentats ont déjà fait[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à[...]

Mali : réouverture des négociations de paix à Alger

La reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés, samedi, à Alger s'inscrit dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu dans le nord du pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Mali : au moins 7 morts dans des combats entre le MNLA et le Gatia près de Gao

Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi, près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre et le MNLA et le Gatia, deux groupes armés touaregs de[...]

Mali : discussions à Alger, combats vers Gao

Le MNLA et le Gatia, une milice progouvernementale, s’affrontent dans la région de Gao depuis jeudi matin. Des combats qui interviennent alors que devaient reprendre à Alger, la veille, des négociations[...]

Mali : Sultan Ould Bady et le Mujao, un jihadiste en rupture de ban

Le jihadiste Sultan Ould Bady serait en conflit avec le Mujao, au nom duquel il a pourtant récemment revendiqué plusieurs attaques contre les Casques bleus au nord du Mali.[...]

Mali : les contrats d'armement surfacturés, une bombe à retardement pour IBK

L'affaire des contrats d'armement surfacturés continue de faire des victimes... jusque dans le cercle rapproché du chef de l'État. Son conseiller spécial, Sidi Mohamed Kagnassi, a dû[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers