Extension Factory Builder
24/07/2012 à 18:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mohamed Diaby, vice-champion d'Afrique de boxe. Mohamed Diaby, vice-champion d'Afrique de boxe. © Pierre Mérimée pour J.A.

Le Mali n’enverra finalement pas de boxeur aux Jeux olympiques de Londres 2012. Mohamed Diaby a été disqualifié après avoir été contrôlé positif à un test anti-dopage.

Les 31 membres de la délégation malienne aux Jeux Olympiques (JO) de Londres 2012 se sont envolés de Bamako au soir du 23 juillet, en laissant dernière eux Mohamed Diaby, le jeune boxeur de 28 ans qui s’était qualifié pour le plus grand rendez-vous sportif mondial – une première pour le Mali dans cette discipline. En cause : un contrôle anti-dopage positif à Casablanca, au mois de mai dernier.

« Le résultat a fait l’effet d’une bombe au sein de la Fédération malienne de boxe (FMB) en juin dernier », commente le colonel Raoul Diakité, président de la FMB. « Nous n’y avons pas cru jusqu’à ce qu’une deuxième analyse soit effectuée sur l’échantillon B, en présence du sportif lui-même ». La sanction est immédiate : Diaby ne boxera pas aux JO dans la catégorie welter.

Pour préparer les Jeux, le jeune athlète de 69 kg est passé au mois de mars à Bamako avant d’effectuer plusieurs stages de préparation, notamment à Cuba. Or sa présence au Mali a coïncidé avec le coup d’État du 22 mars, ce qui a réduit ses déplacements alors même qu’il venait d’attraper une grippe, explique-t-on à la FMB.

Négligence coupable

C’est pour se soigner que le jeune boxeur aurait alors consommé un produit interdit depuis 2011. « Le médecin qui lui a prescrit le produit n’était pas un spécialiste du sport de haut niveau », explique le président de la FMB, qui reconnaît les erreurs à la fois de la fédération et du boxeur. « C’était une négligence de notre part mais aussi de celle de Diaby lui-même, car il doit savoir les produits qu’il ne doit pas consommer ».

L’avocat de l’athlète a déposé un dossier dans lequel il justifie la prise du produit dopant par une négligence en niant la volonté de tricher. L’association de boxe amateur (ABA) n’a pas encore décidé de la date d’évaluation du dossier.

_______

Par Baba Ahmed, à Bamako

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mali : IBK assume la libération de quatre jihadistes

Mali : IBK assume la libération de quatre jihadistes

Très critiqué dans son pays pour avoir ordonné la libération de quatre jihadistes afin d’obtenir celle de l’otage français Serge Lazarevic le 9 décembre, Ibrahim Boubacar Ke&[...]

Mali - France : Lazarevic et Sofara

Un Français vaut-il plus qu'un Malien ? Certains jugeront la question déplacée. Elle mérite pourtant qu'on s'y arrête au vu des circonstances qui ont mené à la[...]

Jean-Yves Le Drian : "Au Mali comme en Centrafrique, l'heure de vérité approche"

Un an après le déclenchement de l'opération Sangaris, et deux ans après celui de l'opération Barkhane, le ministre français de la Défense affiche ses objectifs : des[...]

Paris veut un accord de paix au Mali en janvier

Paris souhaite que les négociations de paix maliennes entre Bamako et les groupes armés du Nord, sous médiation algérienne, aboutissent en janvier, a déclaré le ministre français de[...]

Sahel : Lazarevic pense avoir été capturé pour une rançon et nie être un mercenaire

L'ex-otage français Serge Lazarevic, libéré mardi après plus de trois ans de captivité au Sahel, a estimé dimanche, dans le journal de 20 heures de France 2, que ses ravisseurs l'avaient[...]

Mali : le Tunisien Mongi Hamdi nommé à la tête de la Minusma

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, remplace le Néerlandais Bert Koenders à la tête de la Minusma, a annoncé vendredi un communiqué des Nations unies.  [...]

Le Mali confirme que des jihadistes ont été libérés en échange de l'ex-otage français Lazarevic

Plusieurs prisonniers détenus à Bamako ont bien été libérés en échange de l'ex-otage français Serge Lazarevic, a confirmé vendredi le ministre malien de la Justice,[...]

Mali : vers un accord de paix définitif ?

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) paraît peu enclin à signer le projet d'accord de paix proposé par la médiation algérienne. Bamako compte sur Rabat pour convaincre le[...]

Mali : la mort d'Ahmed el-Tilemsi, un coup dur pour le Mujao et Belmokhtar

Ahmed el-Tilemsi, l'un des principaux chefs jihadistes de la bande sahélo-saharienne, a été tué dans un raid mené par les militaires français dans le nord du Mali. Pour Paris, il s'agit[...]

Mali : l'armée française annonce avoir tué Ahmed Tilemsi, ex-chef militaire du Mujao

L'armée française a annoncé jeudi avoir tué Ahmed Tilemsi, ex-chef militaire du Mujao, dans une opération près de Gao, au nord du Mali. Proche de Mokhtar Belmokhtar, avec lequel il a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers