Extension Factory Builder
24/07/2012 à 17:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius (g), le 20 juillet 2012. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius (g), le 20 juillet 2012. © AFP

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, doit effectuer une tournée en Afrique de l'Ouest à partir de la fin de la semaine. Il pourrait se rendre au Sénégal, au Niger et en Mauritanie, voire en Guinée ou au Burkina Faso.

Une dizaine de jours après sa courte visite à Alger, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, continue sa tournée dans les pays africains concernés par la crise malienne. Mardi 23 juillet, le Quai d'Orsay a annoncé qu'il allait effectuer, en fin de semaine, une tournée dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest. S'il l'on sait qu'il sera largement question du Mali lors de ce périple, aucune précision n'a été apportée sur les étapes et dates précises de la tournée.

Le Sénégal, le Niger, la Mauritanie, voire la Guinée ou le Burkina Faso pourraient faire partie des pays visités par Laurent Fabius. Le ministre pourrait par ailleurs être accompagné de son ministre délégué au Développement, Pascal Canfin.

Sensibiliser les partenaires européens

La France s'active depuis plusieurs mois à propos du Sahel, devenue une zone de très forte instabilité en raison de la situation au Mali. Elle tente notamment de sensibiliser ses partenaires européens à des actions humanitaires et de développement dans la région.

« Là-bas, il y a une situation humanitaire très difficile et il faut que l'Union européenne apporte son aide », avait souligné, lundi, à Bruxelles, le chef de la diplomatie française, en évoquant une visite dans les pays voisins du Mali en fin de semaine.

Le nord du Mali est occupé par plusieurs groupes armés proches d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui détient des otages européens dans la région du Sahel.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Centrafrique : 25 morts dans l'effondrement d'une mine d'or

Centrafrique : 25 morts dans l'effondrement d'une mine d'or

Au moins vingt-cinq personnes sont mortes dans l'effondrement d'une mine d'or dans la région de Bambari, dans le centre de la Centrafrique, a-t-on appris samedi de sources concordantes.[...]

Centrafrique : à peine nommé, le gouvernement déjà contesté

A peine nommé, le nouveau gouvernement de transition centrafricain était déjà contesté samedi, en particulier par l'ex-rébellion Séléka qui affirme ne pas y avoir de[...]

RDC : la fièvre hémorragique d'origine indéterminée "sous contrôle"

Le ministre congolais de la Santé, le Dr Félix Kabange Numbi, a annoncé vendredi que la fièvre hémorragique d'origine indéterminée qui a fait treize morts depuis le 11 août[...]

Centrafrique : nomination d'un nouveau gouvernement de large ouverture

Le Premier ministre centrafricain Mahamat Kamoun a annoncé vendredi la formation d'un nouveau gouvernement de large ouverture, comptant une trentaine de ministres, dont des représentants des groupes armés et[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Newton Ahmed Barry, journaliste burkinabè : "Je crains pour ma vie"

Les tensions politiques au Burkina Faso se traduisent par une insécurité de plus en plus grande pour les journalistes. Newton Ahmed Barry, le rédacteur en chef du bimensuel[...]

Gabon : Jean Ping et Ali Bongo Ondimba, duel de phrases assassines

À deux ans de l'élection présidentielle, la guerre des mots est déclarée entre le président gabonais Ali Bongo Ondimba et celui qui se voit déjà comme son principal[...]

Centrafrique : Mahamat Kamoun a formé son gouvernement

Quelques heures après le discours à la nation de la présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, au cours duquel elle a confirmé Mahamat Kamoun au poste de Premier ministre,[...]

RDC : Jean-Claude Kifwa, le général "action, réaction" à Kisangani

Alors que Kisangani, dans le nord-est de la RDC, s’apprête à accueillir temporairement des ex-rebelles FDLR, le climat est tendu entre société civile et autorités militaires. Sur place, le[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers