Extension Factory Builder
24/07/2012 à 11:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen (G), et son épouse Jany. Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen (G), et son épouse Jany. © AFP

L’escapade tunisienne de Jean-Marie et Jany Le Pen, au mois de juin dernier, a été financée par Khalifa Harb, un homme d’affaires autrefois proche de Mouammar Kadhafi.

Leur petite virée touristique à Hammamet a fait scandale en Tunisie, au mois de juin. Il faut dire que Jean-Marie Le Pen et son épouse Jany n’étaient pas passés inaperçus en descendant au Sinbad, un établissement très prisé de la jet-set tunisienne. Plusieurs responsables politiques, au premier rang desquels Abdelwaheb el-Hani, président du parti « El Majd », avaient même publiquement demandé à ce que les deux touristes « frontistes » quittent le pays.

Mais ces vacances controversées continuent de faire des vagues. Comme le rapporte Lepoint.fr, le couple Le Pen a en effet été invité par Khalifa Harb, ancien bras droit financier de l’ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Cet homme d’affaires sulfureux aurait notamment été en charge des investissements de l’ancien « Guide » libyen en Europe. Il est aussi le fondateur et inamovible directeur de la chambre de commerce belgo-libyenne.

"Dans ces pays-là..."

Jean-Marie Le Pen a confirmé l’information à l’hebdomadaire français : « J'ai été invité à l'anniversaire de son épouse, Salima, qui est une amie à moi. Ce n'est pas parce que Kadhafi a été assassiné que je dois m'abstenir de toute relation ou de réunions familiales avec ses proches. Vous savez, moi, je suis un homme naïf, je ne suis pas comme vous, les journalistes, je n'ai pas les mêmes connaissances que vous ! »

Durant leur séjour en Tunisie, tous les frais de Jean-Marie et Jany Le Pen ont été pris en charge par Khalifa Harb. « Oui, Madame, vous savez, dans ces pays-là, quand on vous invite, ce n'est jamais à vos frais ! », commente cyniquement le président d’honneur du Front National. Nul doute que les Tunisiens apprécieront.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

France : les ressortissants tunisiens de France votent pour les législatives

Les ressortissants tunisiens de France se sont présentés aux urnes vendredi afin d’élire dix députés de l’Assemblée du peuple à l’occasion des élections l[...]

Tunisie : la campagne pour les législatives touche à sa fin

Dernier jour de campagne des législatives en Tunisie. En attendant la confirmation, ou pas, de la bipolarisation du paysage politique tunisien par les urnes, retour sur le terrain avec deux figures de Nidaa Tounes et[...]

Tunisie : six personnes, dont cinq femmes, tuées dans l'assaut contre la maison assiégée

Six personnes, dont cinq femmes, ont été tuées dans l'assaut contre la maison assiégée à Oued Ellil, dans la banlieue de Tunis. La police tunisienne avait auparavant lancé un[...]

Tunisie : le printemps des dircoms

Avec l'avènement des élections libres et pluralistes, plus aucun homme politique tunisien ne conçoit de faire campagne sans le concours d'une armée de communicants.[...]

Tunisie : la police va lancer un ultimatum aux hommes retranchés à Oued Ellil

La situation pourrait rapidement évoluer en Tunisie pour les hommes armés retranchés dans une maison de Oued Ellil, dans la banlieue de Tunis. La police tunisienne va en effet lancer un ultimatum et donnera [...]

Tunisie : tension sécuritaire à trois jours des législatives

Alors que des hommes armés sont toujours retranchés dans une maison d'une banlieue de Tunis, l'activité d'éléments jihadistes  fait monter la tension sécuritaire de plusieurs crans[...]

Tunisie : un policier tué lors d'affrontements entre la police et un groupe terroriste près de Tunis

Oued Ellil, une localité à 70 km de Tunis, est le théâtre d'échanges de tirs entre les forces de l'ordre et des éléments terroristes. Un policier a été tué.[...]

Tunisie : un ex-ministre de Ben Ali à Carthage ?

Caciques de l'ancien régime ou membres éphémères de l'équipe gouvernementale du président déchu, ils ont décidé de briguer la magistrature suprême le[...]

Tunisie : un scrutin placé sous le signe de la morosité

Quelques jours avant les élections législatives, la Tunisie semble se préparer à troquer la transition contre une situation aléatoire.[...]

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers