Extension Factory Builder
23/07/2012 à 19:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'attaque du 27 juillet a fait au moins sept morts et plusieurs dizaines de blessés. L'attaque du 27 juillet a fait au moins sept morts et plusieurs dizaines de blessés. © Sia Kambou/AFP

La réconciliation ivoirienne est-elle un vain mot ou un voeu pieux ? De nombreuses sources, relayées par la Ligue ivoirienne des droits de l’homme (Lidho), accusent les FRCI d'avoir participé à l'attaque contre un camp de déplacés près de Duékoué, le 20 juillet. Bilan : au moins sept morts, selon l'ONU, une dizaine, selon l'ONG.

Et si rien n’avait vraiment changé dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire avec l’arrivée de Alassane Ouattara au pouvoir - tout au plus une simple inversion des rôles ? Si la question est gênante, elle n'est sûrement pas dénuée de pertinence à l'heure d'évaluer la politique de réconciliation nationale que les autorités ont promise. De fait, près de Duékoué, vendredi 20 juillet, l’attaque du camp de Nahibly, plein de déplacés de la crise postélectorale de 2010-2011 et issus « en majorité de l’ethnie guéré », a fait au moins sept morts, selon l’ONU. Neuf, selon des sources locales consultées par l'AFP.

Le massacre s’explique par des représailles après la mort de quatre personnes dans un quartier malinké (ou dioula, ethnie originaire du Nord) de Duékoué. Le gouvernement et l’Onuci, dont les militaires ont dit avoir été débordés par la foule des assaillants, se rejettent la responsabilité du drame. Mais la Ligue ivoirienne des droits de l’Homme (Lidho) semble pencher vers la thèse de l’implication de militaires des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), donc du gouvernement.

"Éléments identifiés"

L’attaque a été menée par « des assaillants composés de jeunes Malinkés, avec le soutien des chasseurs traditionnels appelés "dozos" et d’éléments identifiés comme membres des FRCI », indique un communiqué de l’organisation écrit par son président, René Legré Hokou. La Lidho « est profondément indignée par la passivité coupable tant des soldats onusiens que des forces de sécurité ivoiriennes qui ont abandonné des populations civiles entre les mains des assaillants », poursuit le document, qui qualifie les faits de « barbarie ».

Selon la Lidho, l’attaque s’est en effet soldée par « au moins une dizaine de morts dont un homme brûlé vif, des dizaines de blessés, des personnes enlevées et plusieurs personnes réfugiées dans les forêts ». Des déplacés et d’autres sources locales interrogées par l`AFP ont confirmé que des FRCI ont pris part à l’assaut. L’ONG « interpelle » le président Alassane Ouattara et le chef de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), Bert Koenders, sur « leur responsabilité de protection et de secours humanitaires ».

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : la candidature unique de Ouattara validée par le PDCI

Côte d'Ivoire : la candidature unique de Ouattara validée par le PDCI

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire, principal allié du président sortant Alassane Ouattara au sein de la majorité, a validé samedi la candidature unique du chef de l'Etat à la [...]

Côte d'Ivoire - KKB : "Il y a dorénavant un PDCI-RDA et un PDCI-RDR"

Les tensions au sein du PDCI au sujet de la présidentielle de 2015 s'aggravent de jour en jour. Interview de Kouadio Konan Bertin (KKB), un des quatre frondeurs qui rejettent "l'Appel de Daoukro" de Henri Konan[...]

Côte d'Ivoire - CAN 2015 : les Éléphants passent à la caisse !

Le ministre des Sports, Alain Lobognon, a reçu de la présidence la somme correspondant aux primes accordées par Alassane Ouattara aux Éléphants victorieux de la CAN 2015. À lui[...]

Côte d'Ivoire : les frondeurs du PDCI n'iront pas au congrès du parti

La crise consécutive à "l'appel de Daoukro" n'en finit pas de secouer le PDCI. Quatre opposants au leadership d'Henri Konan Bédié ont annoncé jeudi qu'ils boycotteront le prochain[...]

Côte d'Ivoire : les déclarations phares du procès des pro-Gbagbo

La première phase du procès des 83 accusés pro-Gbagbo poursuivis pour "atteinte à la sûreté de l'État" devant la Cour d'assises d'Abidjan s'est achevée lundi par la[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

La Côte d'Ivoire lève un milliard de dollars sur les marchés internationaux

Au terme d'un "roadshow" débuté le 16 février, la Côte d'Ivoire a lancé le 24 février son Eurobond d'un milliard de dollars. La demande des investisseurs a dépassé[...]

Côte d'Ivoire : Égypte, Qatar, Arabie saoudite... Renard a l'embarras du choix

Champion d’Afrique avec la Côte d’Ivoire le 8 février, Hervé Renard (46 ans) est sous contrat avec les Éléphants jusqu’au 31 juillet 2016. Mais le Français suscite de[...]

Côte d'Ivoire - Simone Gbagbo : "Je ne sais pas ce qu'on me reproche"

L'ex-Première dame ivoirienne, accusée d'atteinte à la sûreté de l'État, a clamé son innocence lundi devant la Cour d'assises d'Abidjan. Elle a aussi réaffirmé que son[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120723190642 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120723190642 from 172.16.0.100