Extension Factory Builder
19/07/2012 à 12:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une femme devant une affiche de l'Unicef prônant l'arrêt de l'excision, à Abidjan. Une femme devant une affiche de l'Unicef prônant l'arrêt de l'excision, à Abidjan. © AFP

Neuf femmes ivoiriennes âgées de 46 à 91 ans ont été reconnues coupables, à Katiola, ville située à 400 km d’Abidjan, de mutilation génitale féminine et de complicité d’excision. Elles avaient, en février, excisé une trentaine de fillettes lors d’une cérémonie rituelle. Elles ont été condamnées, à l’issue de ce premier procès pour excision, à un an de prison et à une amende de 50 000 FCFA, soit 75 euros. Ces femmes ne purgeront toutefois pas leur peine de prison en raison de leur âge, selon le Fond des Nations Unies pour la population (UNFPA).

Cette condamnation, la première d’exciseuses en Côte d’Ivoire, saluée par l’ONU, est un pas important dans la lutte contre l’excision. Patrick Yedess, chargé des questions d’État au sein de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) s’est réjoui de cette avancée.

Des arrestations de femmes exciseuses avaient déjà eu lieu en Côte d’Ivoire mais s’étaient soldées par des règlements à l’amiable suite aux interventions de parents et communauté locales, toujours d’après l’UNFPA. 

Une dizaine de pays africain ont aujourd’hui adopté des législations spécifiques anti-excision afin de donner à la lutte contre le phénomène force de loi. Malgré l’interdiction votée en 1998 en Côte d’Ivoire, l’excision touche aujourd’hui 42% des femmes du pays, selon une étude menée par l’ONG, avec un taux de 70 à 80% au sein de communautés musulmanes du Nord du pays et animistes de l’Ouest.

Approche sociale

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) rappelle que cette pratique traditionnelle cause d’intenses douleurs, des saignements, la stérilité ou même la mort. Fin 2011, une fillette de trois ans était morte de ses blessures liées à son excision à Dabakala, au nord-est de Katiola.

Joachim Theis, conseiller régional pour la protection de l'enfant à L’UNICEF préconise, quant à lui, une approche sociale pour l’éradication de cette pratique : « Les mutilations sexuelles féminines en Afrique constituent des normes sociales. Pour les faire reculer, nous devons privilégier un travail de terrain qui passe par l’éducation et sensibilisation des communautés locales », idée partagée par de nombreuses ONG spécialisées dans la lutte contre l’excision.
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Afrique compte en 2012 « 92 millions de jeunes filles de 10 ans et plus mutilées sexuellement. »

(AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Dobet Gnahoré, chanteuse polyglotte et cosmopolite

Côte d'Ivoire : Dobet Gnahoré, chanteuse polyglotte et cosmopolite

Bété, malinké, dida, lingala, créole, français, anglais... Le répertoire de la chanteuse ivoirienne Dobet Gnahoré semble n'avoir pas de limites. Et gagne en épaisseur[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Daniel Kablan Duncan : en Côte d'Ivoire, "nul n'échappera à la justice"

Aujourd'hui Charles Blé Goudé, demain Simone Gbagbo... Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, insiste sur la nécessité de juger tous les acteurs de la crise postélectorale.[...]

Côte d'Ivoire : le gouvernement lance les travaux aux urgences du CHU de Cocody

Le porte-parole du gouvernement ivoirien, le ministre des Postes et des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Bruno Nabagné Koné, a annoncé à l’issue du conseil[...]

"Run", le premier film sur la crise en Côte d'Ivoire, sélectionné au Festival de Cannes

"Run", le film du réalisateur franco-ivoirien de 42 ans Philippe Lacôte a été sélectionné au Festival de Cannes 2014, dans la catégorie "Un certain regard".[...]

Côte d'Ivoire : Total découvre du pétrole

Total a annoncé la découverte de pétrole dans l'offshore profond au large de San Pedro, dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire. C'est la première découverte de ce type pour le groupe[...]

Côte d'Ivoire : dix ans après, l'enquête patine dans la disparition de Guy-André Kieffer

L'enquête au sujet de la disparition du journaliste indépendant Guy-André Kieffer en Côte d'Ivoire, le 16 avril 2004, est toujours au point mort. Si les soupçons se sont orientés vers des[...]

Côte d'Ivoire : le FPI est prêt à reprendre le dialogue... sous conditions

Les joutes verbales continuent entre le Front populaire ivoirien et le gouvernement en Côte d'Ivoire. Mardi, le parti de Laurent Gbagbo s'est déclaré prêt à reprendre le dialogue. Sous[...]

Côte d'Ivoire : Yaya Touré sera présent au Mondial

Blessé dimanche, l'international ivoirien Yaya Touré ne sera indisponible qu'environ deux grosses semaines, à en croire le manager de son club. Une bonne nouvelle pour la Côte d'Ivoire qui pourra compter[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers