Extension Factory Builder
19/07/2012 à 15:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nabil Maaloul, entraîneur de l'Espérance Tunis. Nabil Maaloul, entraîneur de l'Espérance Tunis. © Reuters

L’Espérance de Tunis recevra vendredi 20 juillet, les Algériens de l’ASO Chlef lors de la 2e journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions. Une victoire pourrait rapprocher les Tunisiens des demi-finales, mais Nabil Maaloul, l’entraîneur espérantiste, reste prudent. Même s’il nous a confié son désir de conserver son titre… pourquoi pas face à un autre club tunisien, l’Étoile du Sahel ?

Jeune Afrique : Nabil Maaloul, ce match face à Chlef est-il un tournant ?

Nabil Maaloul : Sans doute. Nous avons gagné notre premier match au Nigeria face à Sunshine Stars (2-0, le 8 juillet, buts de Youssef Msakni et N’Djeng), alors que les Algériens ont perdu chez eux face à l’Étoile du sahel (0-1, le 7 juillet). Avec six points, nous ferions un grand pas en avant vers les demi-finales et une défaite placerait Chlef dans une situation difficile. Seulement, j’ai eu le temps de m’intéresser à cette équipe. Elle sera difficile à manœuvrer. Elle va sans doute nous attendre, ne pas prendre de risques trop vite.

L’Espérance de Tunis est le tenant du titre…

(Il coupe) Notre objectif est bien sûr de conserver notre titre. Ce sera difficile, mais au Nigeria, dans des conditions compliquée, avec un voyage très long et des conditions d’hébergement qui étaient à ce point si peu satisfaisantes que nous avons changé d’hôtel, l’équipe a prouvé sa solidarité. C’est un signe important pour la suite. Mais il y a de grosses équipes engagées en Ligue des Champions, à commencer par nos voisins de l’Étoile du Sahel.

Le match aller aura lieu le 5 août prochain, chez vous (retour le 17 août)…

Franchement, je rêve d’une finale entre les deux clubs tunisiens. Et les deux équipes peuvent y arriver. Mais ces deux confrontations seront également importantes dans le domaine de la sécurité. On sait qu’il y a de gros problèmes dans et autour des stades en Tunisie. Si tout se passe bien lors de ces deux matches, ce sera une première victoire sur la violence.
___

Alexis Billebault, à Tunis
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Audiovisuel tunisien : mauvaises ondes à la Haica

Incapable de s'imposer dans un monde médiatique qui flirte avec le pouvoir politique, la Haica, l'instance de régulation de l'audiovisuel, est fragilisée par une série de démissions.[...]

Attentat du Bardo : un second suspect marocain arrêté en Tunisie

Selon l'AFP, un Marocain suspecté de complicité dans l'attentat du Bardo a été arrêté jeudi en Tunisie. Un autre ressortissant du royaume avait été interpellé en Italie[...]

Tunisie : fusillade dans la caserne de Bouchoucha à Tunis, sept militaires tués

Un soldat tunisien a ouvert le feu lundi matin sur d'autres soldats, dans la caserne de Bouchoucha, à Tunis. Au moins sept militaires ont été tués et d'autres blessés, selon le ministère[...]

Barack Obama à Béji Caïd Essebsi : "Les États-Unis croient en la Tunisie"

À l'ocassion de la réception de Béji Caïd Essebsi à la Maison blanche jeudi, le président amréicain Barack Obama a annoncé son intention d'accorder à la Tunisie le[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Tunisie : contre la contrebande, l'électronique !

Habib Essid, le Premier ministre tunisien, et Slim Chaker, son ministre des Finances, ont donné carte blanche à Adel Ben Hassine, le directeur général des douanes fraîchement nommé,[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi reçu par Barack Obama à la Maison blanche

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi sera reçu jeudi à Washington par son homologue américain Barack Obama. Cette deuxième rencontre entre les deux hommes à la Maison[...]

Comment Samir Tarhouni, l'ancien chef de la BAT, a empêché les Trabelsi de quitter la Tunisie en 2011

Samir Tarhouni, l'ancien patron de la brigade antiterrorisme (BAT) a été l'un des principaux protagonistes du départ de Ben Ali. Retour sur un épisode clé de l'histoire tunisienne[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers