Extension Factory Builder
19/07/2012 à 15:08
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nabil Maaloul, entraîneur de l'Espérance Tunis. Nabil Maaloul, entraîneur de l'Espérance Tunis. © Reuters

L’Espérance de Tunis recevra vendredi 20 juillet, les Algériens de l’ASO Chlef lors de la 2e journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions. Une victoire pourrait rapprocher les Tunisiens des demi-finales, mais Nabil Maaloul, l’entraîneur espérantiste, reste prudent. Même s’il nous a confié son désir de conserver son titre… pourquoi pas face à un autre club tunisien, l’Étoile du Sahel ?

Jeune Afrique : Nabil Maaloul, ce match face à Chlef est-il un tournant ?

Nabil Maaloul : Sans doute. Nous avons gagné notre premier match au Nigeria face à Sunshine Stars (2-0, le 8 juillet, buts de Youssef Msakni et N’Djeng), alors que les Algériens ont perdu chez eux face à l’Étoile du sahel (0-1, le 7 juillet). Avec six points, nous ferions un grand pas en avant vers les demi-finales et une défaite placerait Chlef dans une situation difficile. Seulement, j’ai eu le temps de m’intéresser à cette équipe. Elle sera difficile à manœuvrer. Elle va sans doute nous attendre, ne pas prendre de risques trop vite.

L’Espérance de Tunis est le tenant du titre…

(Il coupe) Notre objectif est bien sûr de conserver notre titre. Ce sera difficile, mais au Nigeria, dans des conditions compliquée, avec un voyage très long et des conditions d’hébergement qui étaient à ce point si peu satisfaisantes que nous avons changé d’hôtel, l’équipe a prouvé sa solidarité. C’est un signe important pour la suite. Mais il y a de grosses équipes engagées en Ligue des Champions, à commencer par nos voisins de l’Étoile du Sahel.

Le match aller aura lieu le 5 août prochain, chez vous (retour le 17 août)…

Franchement, je rêve d’une finale entre les deux clubs tunisiens. Et les deux équipes peuvent y arriver. Mais ces deux confrontations seront également importantes dans le domaine de la sécurité. On sait qu’il y a de gros problèmes dans et autour des stades en Tunisie. Si tout se passe bien lors de ces deux matches, ce sera une première victoire sur la violence.
___

Alexis Billebault, à Tunis
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : un ex-ministre de Ben Ali à Carthage ?

Tunisie : un ex-ministre de Ben Ali à Carthage ?

Caciques de l'ancien régime ou membres éphémères de l'équipe gouvernementale du président déchu, ils ont décidé de briguer la magistrature suprême le 23&[...]

Tunisie : un scrutin placé sous le signe de la morosité

Quelques jours avant les élections législatives, la Tunisie semble se préparer à troquer la transition contre une situation aléatoire.[...]

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Hammamet : Afek Tounes, la voix des jeunes Tunisiens

Dans l'intérieur du pays, électeurs et formations politiques tunisiennes se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Législatives tunisiennes : l'abstention, le vrai outsider

Quels que soient les résultats des législatives tunisiennes du 26 octobre, vainqueurs et vaincus devront relativiser leurs performances. En cause : l'abstention qui risque à nouveau de battre des[...]

Tunisie - Sfax : "La ville est abandonnée"

Dans l'intérieur de la Tunisie, électeurs et formations politiques se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Tunisie : la montée de Slim Riahi inquiète les ténors

Grâce à ses moyens financiers très importants, Slim Riahi commence à agréger derrière lui un électorat urbain peu politisé. Peut-il faire de l'ombre aux favoris de la[...]

Législatives tunisiennes : "Le poids d'Ennahdha sera contrebalancé", selon Ghazi Gherairi

L'ancien porte-parole de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Ghazi Gherairi, analyse les enjeux des législatives du 26 octobre. Au sein de l'Assemblée, et aussi[...]

Législatives tunisiennes : aux urnes citoyens !

Le scrutin du 26 octobre approche à grands pas, mais les citoyens tunisiens ne se mobilisent guère. Les enjeux sont pourtant cruciaux : les députés défendront leur vision de[...]

CAN 2015 : le Sénégal concède le nul face à la Tunisie aux qualifications

Le Sénégal et la Tunisie se sont neutralisés 0-0 vendredi à Dakar et conservent la tête du Groupe G pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015, alors que le Maroc a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers