Extension Factory Builder
18/07/2012 à 11:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mahmoud Jibril, ancien Premier ministre du CNT, le 23 septembre 2011 à New York. Mahmoud Jibril, ancien Premier ministre du CNT, le 23 septembre 2011 à New York. © AFP

Les libéraux ont remporté une quarantaine de sièges sur les 80 réservés aux partis politiques. Un score qui ne garantit pas la majorité à la future assemblée nationale libyenne.

Le score est honorable mais pas suffisant pour les libéraux libyens. D'après les résultats préliminaires complets annoncés mardi 17 juillet par la Commission électorale, les candidats conduits par Mahmoud Jibril, ancien Premier ministre du Conseil National de Transition (CNT), ont remporté une quarantaine de sièges sur 80, contre 17 pour un parti islamiste. Cependant, cette avance ne leur permet pas d'obtenir la majorité et l'enjeu porte désormais sur les 120 sièges (sur 200) attribués au scrutin uninominal.

Islamistes et libéraux sont donc en compétition pour séduire un maximum de candidats individuels, indépendants ou liés à un parti, qui ont remporté des sièges. Dans le scrutin de liste qui porte sur 80 sièges de la future assemblée nationale, les Libyens ont voté largement en faveur des candidats libéraux. Ainsi, l'Alliance des forces nationales (AFN, libérale) a obtenu 39 sièges, contre 17 pour le Parti pour la justice et la construction (PJC), issu des Frères musulmans. Les 24 sièges restants ont été remportés par une vingtaine de petits partis locaux.

33 femmes élues

Les électeurs libyens étaient appelés le 7 juillet à choisir les 200 membres du Congrès national général. Cette assemblée doit prendre le relais du Conseil national de transition (CNT) jusqu'à l'adoption de la future Constitution. Sur les 200 membres du futur Congrès national, 33 sont des femmes, soit 16,5% de l'assemblée.

Les résultats ont été annoncés mardi soir lors d'une cérémonie dirigée par le chef du gouvernement, Abdelrahim al-Kib, et le chef du CNT, Moustapha Abdeljalil. Des diplomates et observateurs occidentaux étaient également présents. Depuis le 7 juillet, date du premier scrutin libre du pays, les résultats étaient annoncés au jour le jour. Selon le président de la Commission électorale, Nouri al-Abbar, les résultats définitifs seront annoncés dans deux semaines.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Les autorités libyennes demandent l'aide internationale pour éteindre l'immense incendie à Tripoli

Les autorités libyennes demandent l'aide internationale pour éteindre l'immense incendie à Tripoli

L'incendie qui ravage un important site de stockage de carburant près de l'aéroport de Tripoli était toujours hors de contrôle, mardi. Le gouvernement libyen a fait appel à l'aide étrang&[...]

Libye : un avion des forces loyales à Khalifa Haftar s'écrase à Benghazi

Un avion militaire engagé au côté du général dissident Khalifa Haftar s'est écrasé mardi à Benghazi, où des combats font rage depuis samedi.[...]

Libye : l'incendie d'immenses réservoirs de carburant menace Tripoli

Un tir de roquette a provoqué dimanche l'incendie de vastes réservoirs de carburant près de Tripoli. Le gouvernement évoque une situation "très dangereuse", les flammes menaçant[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Libye : 100 morts dans des combats entre milices, les Occidentaux quittent le pays

L'escalade des violences en Libye a poussé dimanche des capitales occidentales à rappeler leurs ressortissants. Près de 100 personnes ont été tuées en deux semaines de combats entre [...]

Libye : 38 morts dans des affrontements à Benghazi

Au moins 38 personnes, des soldats pour la plupart, ont été tuées et 50 blessées dans de violents combats entre armée et groupes islamistes ces dernières 24 heures à Benghazi dans[...]

Libye : les États-Unis évacuent leur personnel diplomatique de Tripoli

Les États-Unis ont évacué samedi tout leur personnel diplomatique de leur ambassade en Libye en raison des violents affrontements dans la capitale, a annoncé le département d'État.[...]

Libye : le gouvernement met en garde contre "l'effondrement de l'État"

Le gouvernement libyen a mis en garde vendredi contre "l'effondrement de l'État" au moment où les combats faisaient toujours rage entre milices rivales à Tripoli pour le 13e jour[...]

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Lors d'une rencontre au Caire avec une délégation française, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n'a pas manqué de faire savoir ce qu'il pensait de la gestion par la France du[...]

Libye : violents combats entre milices rivales à Benghazi et à Tripoli

À Benghazi et à Tripoli, autour de l'aéroport, les combats se poursuivaient mercredi, alors que l'entrée en fonction du nouveau Parlement (à Benghazi) a été fixée au 4[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers