Extension Factory Builder
18/07/2012 à 11:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mahmoud Jibril, ancien Premier ministre du CNT, le 23 septembre 2011 à New York. Mahmoud Jibril, ancien Premier ministre du CNT, le 23 septembre 2011 à New York. © AFP

Les libéraux ont remporté une quarantaine de sièges sur les 80 réservés aux partis politiques. Un score qui ne garantit pas la majorité à la future assemblée nationale libyenne.

Le score est honorable mais pas suffisant pour les libéraux libyens. D'après les résultats préliminaires complets annoncés mardi 17 juillet par la Commission électorale, les candidats conduits par Mahmoud Jibril, ancien Premier ministre du Conseil National de Transition (CNT), ont remporté une quarantaine de sièges sur 80, contre 17 pour un parti islamiste. Cependant, cette avance ne leur permet pas d'obtenir la majorité et l'enjeu porte désormais sur les 120 sièges (sur 200) attribués au scrutin uninominal.

Islamistes et libéraux sont donc en compétition pour séduire un maximum de candidats individuels, indépendants ou liés à un parti, qui ont remporté des sièges. Dans le scrutin de liste qui porte sur 80 sièges de la future assemblée nationale, les Libyens ont voté largement en faveur des candidats libéraux. Ainsi, l'Alliance des forces nationales (AFN, libérale) a obtenu 39 sièges, contre 17 pour le Parti pour la justice et la construction (PJC), issu des Frères musulmans. Les 24 sièges restants ont été remportés par une vingtaine de petits partis locaux.

33 femmes élues

Les électeurs libyens étaient appelés le 7 juillet à choisir les 200 membres du Congrès national général. Cette assemblée doit prendre le relais du Conseil national de transition (CNT) jusqu'à l'adoption de la future Constitution. Sur les 200 membres du futur Congrès national, 33 sont des femmes, soit 16,5% de l'assemblée.

Les résultats ont été annoncés mardi soir lors d'une cérémonie dirigée par le chef du gouvernement, Abdelrahim al-Kib, et le chef du CNT, Moustapha Abdeljalil. Des diplomates et observateurs occidentaux étaient également présents. Depuis le 7 juillet, date du premier scrutin libre du pays, les résultats étaient annoncés au jour le jour. Selon le président de la Commission électorale, Nouri al-Abbar, les résultats définitifs seront annoncés dans deux semaines.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

La branche libyenne de l'État islamique revendique un attentat qui a fait au moins 12 morts à Tripoli

La branche libyenne de l'État islamique revendique un attentat qui a fait au moins 12 morts à Tripoli

L'hôtel Corinthia, qui accueille régulièrement diplomates et journalistes à Tripoli, a été la cible mardi d'une attaque terroriste. Des hommes armés ont fait au moins douze morts ([...]

Mohamed al-Zehawi est mort, confirme le groupe terroriste libyen Ansar al-Charia qu'il dirigeait

Le groupe libyen Ansar al-Charia, classé comme "terroriste" par les Etats-Unis et l'ONU, a confirmé samedi soir dans un communiqué la mort de son chef Mohamed al-Zehawi, annoncée plus[...]

Annonces de cessez-le-feu en Libye, le début d'une sortie de crise ?

Emboîtant le pas à la coalition de milices Fajr Libya, l'armée libyenne a annoncé dimanche 18 janvier un cessez-le-feu dans le pays. Objectif : donner une petite chance à des négociations[...]

Libye : l'armée annonce à son tour un cessez-le-feu

L'armée libyenne a annoncé dimanche un cessez-le-feu, comme l'a fait il y a deux jours la milice Fajr Libya, pour soutenir les négociations de Genève en faveur d'un règlement du conflit qui[...]

Libye : le Conseil de sécurité salue l'annonce d'un cessez-le-feu

Le Conseil de sécurité de l'ONU a salué samedi l'annonce par une coalition de milices, notamment islamistes, d'un cessez-le-feu en Libye et a menacé de sanctions ceux qui feraient obstacle aux efforts[...]

Libye : des barils et des balles

Principale source de revenus de l'État libyen, l'or noir est plus que jamais au coeur de la guerre sans merci que se livrent les différentes factions qui se disputent le pouvoir.[...]

Libye : le contenu de l'accord signé à Genève entre les parties en conflit

Après 48 heures de discussions, les protagonistes du conflit armé en Libye sont parvenus à un accord à Genève sur la fin des hostilités et la formation d'un gouvernement d'unité[...]

Diplomatie : l'ONU peut-elle trouver une solution politique à la crise libyenne ?

Alors que l'option militaire est dans toutes les bouches, l'ONU réunit depuis mercredi à Genève les parties libyennes en conflit pour tenter de trouver une solution politique à la crise.[...]

Libye : négociations à Genève pour sortir de la crise politique

Une rencontre des parties en conflit en Libye doit commencermercredi après-midi à Genève sous l'égide de l'ONU pour tenter de trouver une solution à la crise politique.[...]

Libye : réunion à Genève pour essayer de ramener la paix

 Les parties en conflit en Libye doivent se rencontrer la semaine prochaine à Genève sous l'égide de l'ONU en vue mettre fin aux violences et à la crise politique. Mais l'issue de ce dialogue[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120718105654 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120718105654 from 172.16.0.100