Extension Factory Builder
28/07/2012 à 11:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Benjamin Boukpeti espère faire aussi bien qu'à Pékin en 2008. Benjamin Boukpeti espère faire aussi bien qu'à Pékin en 2008. © DR

Le Togo espère ramener au moins une médaille des Jeux Olympiques de Londres. Et, à la force de ses pagaies, Benjamin Boukpeti compte bien être l’heureux élu. En bronze il y a quatre ans dans les eaux vives de Pékin, le kayakiste ne part pas favori mais rêve de jouer, une nouvelle fois, les trouble-fêtes, lors de la demi-finale mercredi 1er août à 14h30, avant la finale prévue à 16h15 (HF).

Article publié le 28 juillet. Benjamin Boukpeti, après s'être qualifié en finale, a échoué dans sa quête de médaille. Sanctionné d'une pénalité de 50 secondes, il échoue loin du podium.

Il porte tous les espoirs du Togo sur ses épaules. Et celles-ci sont loin d’être frêles. En 2008, à Pékin, Benjamin Boukpeti a offert à son pays la première médaille olympique de son histoire, en kayak. Une performance qu’il espère rééditer.

« Médaillé de bronze à Pékin, le goût de la victoire a commencé à se faire sentir. Les objectifs sont donc désormais de remporter une seconde médaille olympique », confie ainsi le kayakiste sur son site officiel. Une breloque qui serait néanmoins une surprise, le Togolais étant loin de partir favori. Un statut dont il n’a semble-t-il pas besoin : à Pékin, avant de monter sur le podium, il n’était classé que 56e mondial.

Développer le kayak au Togo

Franco-togolais, Benjamin Boukpeti ne s’est pas contenté de choisir le Togo pour augmenter ses chances de figurer dans une sélection olympique. Le kayakiste a développé des camps d’entraînements au pays, sur le lac d’Arého, à proximité de Lomé, dans le but avoué d’utiliser ses connexions en France pour favoriser l’accès des enfants togolais à son sport. Il s’appuie sur sa structure d’entraînement nommée Amadonsa. Un nom d’origine sud-africaine qui signifie, en zoulou, « Pagaie, pagaie ! »

Kayakiste togolais à la française

Né d’un père togolais et d’une mère française à Lagny-sur-Marne en 1981, Benjamin Boukpeti s'initie au kayak à l’âge de dix ans. Une véritable découverte. « J’ai très vite eu l’ambition de pagayer avec les meilleurs », avoue-t-il.

Il rejoint alors le centre de formation de Toulouse et s’installe dans la Ville Rose, où il suit également des études de biologie. L’année 2004 approchant, et avec elle les Jeux olympiques d’Athènes, il prend la décision de concourir pour le pays de son père, le Togo. Bon choix : Boukpeti atteint les demi-finales de ses premières olympiades.

Tout près de la porte

Le 4 février 2012, son embarcation se retourne à quelques mètres de l’arrivée. Son billet pour Londres est annulé.

Demi-finaliste à Athènes, bronzé à Pékin, son ambition olympique a bien failli s'échouer au niveau des quualifications pour Londres. Le 4 février 2012, son embarcation se retourne à quelques mètres de l’arrivée. Alors qu’il menait largement, il perd alors la première place au profit du Nigérian Jonathan Akinyemi. Second, son billet pour Londres est annulé. Pour une seconde et trente-six centièmes.

L’aventure à la poursuite de l’Olympe aurait alors dû alors s’arrêter là. C’était sans compter sur les efforts de la fédération togolaise qui dépose un recours devant le Comité international olympique, estimant que le niveau de Boukpeti lui permet de concourir à Londres. Un avis partagé par le CIO, qui accepte de repêcher le Togolais et de le relancer dans la rivière olympique. Le sort de Benjamin Boukpeti est désormais entre ses pagaies.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Les sons de la semaine #27 : Moh! Kouyaté, Gradur, J. Martins et Youssou Ndour

Les sons de la semaine #27 : Moh! Kouyaté, Gradur, J. Martins et Youssou Ndour

Bienvenue dans notre horizon musical de la semaine ![...]

Turquie : misogynes, les islamo-conservateurs de l'AKP ?

La propension des islamo-conservateurs de l'AKP à imposer aux femmes la manière dont elles doivent se comporter ou s'habiller indispose la fraction la plus jeune et citadine de la population. D'autant que les[...]

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un[...]

2015, l'année des changements

L'année 2015 est encore dans son premier mois : où nous mène-t-elle ? Quelle direction prend notre monde et dans quel sens se déplace son centre de gravité ? Je me suis posé ces[...]

Peine de mort aux États-Unis : trois questions soulevées par l'exécution de Warren Hill

Un prisonnier africain-américain a été exécuté aux États-Unis mardi 27 janvier. Cet homme, condamné pour meurtre, aurait pu être gracié en raison de son handicap [...]

Livres - Gaston-Paul Effa : "La France est frappée d'amnésie"

L’écrivain franco-camerounais Gaston-Paul Effa restitue, dans "Rendez-vous avec l’heure qui blesse", le destin de Raphaël Élizé, un Martiniquais déporté au camp de [...]

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

L'installation de l'artiste Zoulikah Bouabdellah, d'abord retirée à la demande de son auteur d'une exposition en banlieue parisienne après qu'une association musulmane avait mis en garde sur un risque[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Jihad : la cyber-guerre est déclarée

Aqmi, Boko Haram, Shebab somaliens... Les jihadistes africains s'appuient sur la Toile pour diffuser leur propagande et recruter à tour de bras. Pourraient-ils aller jusqu'à déstabiliser des[...]

Aqpa - Yémen : 205 attaques, dont celle de "Charlie Hebdo", en seulement trois mois

Comme une ONG sérieuse, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a publié un rapport trimestriel de ses activités, incluant notamment l'attaque en France contre le journal "Charlie[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120717174750 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120717174750 from 172.16.0.100