Extension Factory Builder
17/07/2012 à 14:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ex-président tunisien Ben Ali. L'ex-président tunisien Ben Ali. © AFP

Zine el-Abidine Ben Ali serait prêt, d’après son avocat libanais Me Azoury, à renoncer, au profit de la Tunisie, à tous ses potentiels avoirs en Suisse.

Dans un projet de lettre rédigée à l’attention du ministère suisse des Affaires étrangères, Me Akram Azoury, avocat de l’ancien président tunisien Ben Ali, déclare que son client est prêt à se désister « en faveur de l'État tunisien de tous prétendus avoirs ou ressources économiques qui se trouveraient sur le territoire suisse et revenant à l'ancien président Zine el-Abidine Ben Ali ».

Il indique que la Suisse est « irrévocablement » autorisée à les remettre à la Tunisie sans « aucune formalité judiciaire et extra-judiciaire et sans même en référer à mon client ». Ajoutant toutefois que Zine el Abidine Ben Ali ne reconnait pas pour autant l’existence de ces avoirs.

Me Azoury déclare que « le président Ben Ali dément toujours vigoureusement posséder des avoirs en dehors du territoire tunisien, ni en Suisse ni dans n'importe quel autre pays ».

Rached Ghannouchi, exilé pendant vingt ans sous Ben Ali, aujourd’hui à la tête du parti majoritaire Ennahdha, précise que ces déclarations ne permettront pas à l’ancien président d’échapper à la justice tunisienne qui ne manquera « de le juger pour tous ses crimes » après avoir rendu à son pays « l’argent qui a été volé et se trouve à l’étranger ».

48,7 millions d'euros

Dès octobre 2011, le pays avait indiqué le gel d’avoirs tunisiens d’un montant de 60 millions de francs suisses, soit 48,7 millions d’euros. Une délégation d’experts tunisiens avait, fin juin, rencontré à Berne et à Lausanne les responsables suisses chargés de ce dossier.

Les autorités suisses souhaitent quant à elles restituer le plus « rapidement possible » les avoirs détenus par Ben Ali et son entourage.

L’ancien président, exilé en Arabie Saoudite, a déjà été condamné par contumace par la justice tunisienne à la perpétuité pour complicité d’homicides volontaires ainsi que pour différents crimes économiques et financiers.

(Avec AFP)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

L'installation de l'artiste Zoulikah Bouabdellah, d'abord retirée à la demande de son auteur d'une exposition en banlieue parisienne après qu'une association musulmane avait mis en garde sur un risque d'"[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Jihad : la cyber-guerre est déclarée

Aqmi, Boko Haram, Shebab somaliens... Les jihadistes africains s'appuient sur la Toile pour diffuser leur propagande et recruter à tour de bras. Pourraient-ils aller jusqu'à déstabiliser des[...]

Aqpa - Yémen : 205 attaques, dont celle de "Charlie Hebdo", en seulement trois mois

Comme une ONG sérieuse, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a publié un rapport trimestriel de ses activités, incluant notamment l'attaque en France contre le journal "Charlie[...]

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa[...]

Daesh : revers à Kobané, coup d'arrêt à l'expansion jihadiste en Syrie

Après quatre mois de violents combats, l'État islamique (EI) a été chassé de la ville syrienne de Kobané par les forces kurdes. C'est la plus importante défaite du groupe jihadiste[...]

"Danser les ombres" de Laurent Gaudé : Haïti entre la vie et la mort

L'histoire du dernier roman de Laurent Gaudé, "Danser les ombres", se situe à Haïti, au moment du tremblement de terre de janvier 2010.[...]

Jean-Damascène Habarurema, marathonien philosophe, entre la France et le Rwanda

Rescapé du génocide, ce Rwandais court le marathon pour la France et travaille sur une thèse de philosophie.[...]

Pape François : révolution au Vatican...

Le pape François a déclenché dans l'Église catholique une vague de réformes qui, par leur ampleur, évoquent la perestroïka de Mikhaïl Gorbatchev ou le New Deal[...]

Syrie : Daesh revendique l'assassinat d'un otage japonais

Le groupe Etat islamique a revendiqué dimanche l'exécution d'un otage nippon, réclamant que soit relâchée une jihadiste en échange de la libération du deuxième Japonais aux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120717144457 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120717144457 from 172.16.0.100