Extension Factory Builder
17/07/2012 à 14:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ex-président tunisien Ben Ali. L'ex-président tunisien Ben Ali. © AFP

Zine el-Abidine Ben Ali serait prêt, d’après son avocat libanais Me Azoury, à renoncer, au profit de la Tunisie, à tous ses potentiels avoirs en Suisse.

Dans un projet de lettre rédigée à l’attention du ministère suisse des Affaires étrangères, Me Akram Azoury, avocat de l’ancien président tunisien Ben Ali, déclare que son client est prêt à se désister « en faveur de l'État tunisien de tous prétendus avoirs ou ressources économiques qui se trouveraient sur le territoire suisse et revenant à l'ancien président Zine el-Abidine Ben Ali ».

Il indique que la Suisse est « irrévocablement » autorisée à les remettre à la Tunisie sans « aucune formalité judiciaire et extra-judiciaire et sans même en référer à mon client ». Ajoutant toutefois que Zine el Abidine Ben Ali ne reconnait pas pour autant l’existence de ces avoirs.

Me Azoury déclare que « le président Ben Ali dément toujours vigoureusement posséder des avoirs en dehors du territoire tunisien, ni en Suisse ni dans n'importe quel autre pays ».

Rached Ghannouchi, exilé pendant vingt ans sous Ben Ali, aujourd’hui à la tête du parti majoritaire Ennahdha, précise que ces déclarations ne permettront pas à l’ancien président d’échapper à la justice tunisienne qui ne manquera « de le juger pour tous ses crimes » après avoir rendu à son pays « l’argent qui a été volé et se trouve à l’étranger ».

48,7 millions d'euros

Dès octobre 2011, le pays avait indiqué le gel d’avoirs tunisiens d’un montant de 60 millions de francs suisses, soit 48,7 millions d’euros. Une délégation d’experts tunisiens avait, fin juin, rencontré à Berne et à Lausanne les responsables suisses chargés de ce dossier.

Les autorités suisses souhaitent quant à elles restituer le plus « rapidement possible » les avoirs détenus par Ben Ali et son entourage.

L’ancien président, exilé en Arabie Saoudite, a déjà été condamné par contumace par la justice tunisienne à la perpétuité pour complicité d’homicides volontaires ainsi que pour différents crimes économiques et financiers.

(Avec AFP)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

Une réunion de la dernière chance pourrait avoir lieu avant le huis-clos des chefs d'État, dimanche. Objectif : arriver à dégager un consensus sur une candidature africaine à la succession[...]

DVD 

Documentaire : "I Am Ali", l'album de famille

Quarante ans après le combat opposant le boxeur à Foreman, à Kinshasa, un documentaire intimiste brosse un portrait sensible de l'homme qu'il fut, vu par les siens.[...]

Sénégal : sommet de l'OIF à Dakar, tout se passe à Diamniadio

Diamniadio, un pôle urbain ultramoderne et écologique, accueille le sommet de la Francophonie les 29 et 30 novembre. Une bouffée d'air frais, en périphérie d'une capitale [...]

Hollande aux Guinéens : "Nous avons le devoir de vous soutenir" dans la lutte contre Ebola

À son arrivée à Conakry, François Hollande a affirmé, vendredi, la solidarité de la France avec la Guinée dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola. Le[...]

Les sons de la semaine #22 : Petite Noir, Swamp Dogg, Mad Lenoir...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musicale hebdomadaire ![...]

France : le message de François Hollande aux dirigeants africains tentés de s'accrocher au pouvoir

Lors d'un entretien télévisé diffusé jeudi, le président français, François Hollande, a adressé un message de bonne gouvernance aux dirigeants africains.[...]

Danse : Hamid Ben Mahi, de la "hogra" à la révolution

Le chorégraphe français d'origine algérienne Hamid Ben Mahi évoque dans son nouveau spectacle, "La Hogra", les vexations qui ont servi de carburant aux révolutions arabes.[...]

La Francophonie, un idéal voué à l'échec

Magaye Gaye est directeur général du cabinet de recherche de financement GMCCONSEILS (Dakar, Sénégal). Au moment où le Sénégal  s’apprête à accueillir le[...]

Francophonie : candidats au poste de secrétaire général, leurs atouts et leurs faiblesses

Dimanche à Dakar, les chefs d'États membres de la Francophonie éliront le nouveau secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Présentation[...]

Pour les 70 ans du massacre de Thiaroye, le Cran intente deux actions contre l'État français

Une association française, le Conseil représentatif des associations noires (Cran), a annoncé jeudi avoir intenté deux actions en justice contre l'État français. Elle souhaite notamment[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces