Extension Factory Builder
15/07/2012 à 14:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Club Africain avait deux buts à rattraper pour espérer se qulifier. Le Club Africain avait deux buts à rattraper pour espérer se qulifier. © D.R.

Malgré sa victoire face aux Maliens de Djoliba (2-0), le Club africain, battu (0-2) à l’aller à Bamako, a quitté la Coupe de la CAF en lors des huitièmes de finale bis, à la suite de la séance de tirs aux but (3-4).

A priori, le Club Africain n’avait pas grand-chose pour lui après le match aller des huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF. Une défaite concédée le 2 juillet à Bamako (0-2) imputable, selon les Clubistes,  à des décisions arbitrales déterminantes, des blessures, des suspensions… Sur le banc du CA depuis une dizaine de jours semaine, Bernard Casoni, savait que la tâche serait rude.

D’autant que  Radès, même au trois quart vide, ne voulait entendre parler de rien d’autre sinon d’une qualification pour la phase de poules. La sortie sur blessure d’Atef Dkhili, le gardien tunisois (11e) et une chaleur très subsaharienne ont d’abord contrarié les plans des Clubistes pendant un bon quart d’heure. Mais l’espoir né d’une occasion très nette de Messadi (17e) s'est transformé en délivrance à l’aube de la demi-heure de jeu, quand Agrebi, d’un lob plein de subtilité face à la sortie de Yirango, a permis à son équipe de refaire la moitié de son retard (1-0).

Parfois à court d’idées et dangereux seulement sur des tentatives d’Ezechiel (63e) et Marzouki (82), le Club Africain, régulièrement menacé par des Maliens rarement dépassés, réussit même à arracher une séance de tirs au but, grâce à un penalty transformé par Haj Messaoud…  Avant de s'incliner, avec les honneurs (3-4)...

________

Par Alexis Billebault, à Radès (Tunisie)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : qui sont les terroristes ?

Tunisie : qui sont les terroristes ?

Origines, localisation, mobilité, réseaux... État des lieux de la nébuleuse jihadiste en Tunisie.[...]

Tunisie : le député Mohamed Ali Nasri attaqué chez lui par des hommes armés

Le député tunisien Mohamed Ali Nasri a été agressé dans la nuit par des hommes armés dans son domicile de Kasserine. Il s'est cassé une jambe dans sa fuite.[...]

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Tunisie : ces clubs où les VIP se retrouvent (EB OK VEN 29)

Révolution oblige, l'ostentation n'est plus de mise en Tunisie. On ne se cache pas, certes, mais mieux vaut tout de même se faire discret en ne s'exhibant que dans certaines occasions. Reste qu'un brin de[...]

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Ennahdha ambitionne d'influencer la société tunisienne en profondeur. Son premier objectif pour y parvenir : s'emparer des portefeuilles dits "sociétaux".[...]

Tunisie : quand l'Histoire tombe en ruine

Négligé ou pillé sous Ben Ali, le patrimoine archéologique pâtit aujourd'hui d'une gestion défaillante imputable à une absence de coordination et à un manque de[...]

Tunisie : pourquoi l’armée n’y arrive pas

Dans une enquête exclusive à paraître dans son numéro 2798, Jeune Afrique explique pourquoi l'armée tunisienne n'arrive pas à reprendre le contrôle du Mont Chaâmbi, foyer de[...]

Tunisie : 74 migrants venus de Libye recueillis par des pêcheurs

Des pêcheurs tunisiens ont recueilli jeudi soixante-quatorze migrants qui tentaient de gagner l'Italie depuis la Libye. Ils avaient erré cinq jours en mer.[...]

Diaporama : "Djerbahood", le street art s'invite en Tunisie

Cet été, des graffeurs du monde entier ont investi les ruelles d'Erriadh, une petite bourgade de l'île de Djerba, pour réaliser une expérience inédite de street art en Tunisie. Armés[...]

Tunisie : frictions entre la Défense et la présidence pour la succession du général Hamdi

La question de la succession du chef d'état-major de l'armée de terre, le général Mohamed Salah Hamdi, remplacé le 12 août par Ismaïl Fathalli, a opposé le président[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex