Extension Factory Builder
15/07/2012 à 14:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Club Africain avait deux buts à rattraper pour espérer se qulifier. Le Club Africain avait deux buts à rattraper pour espérer se qulifier. © D.R.

Malgré sa victoire face aux Maliens de Djoliba (2-0), le Club africain, battu (0-2) à l’aller à Bamako, a quitté la Coupe de la CAF en lors des huitièmes de finale bis, à la suite de la séance de tirs aux but (3-4).

A priori, le Club Africain n’avait pas grand-chose pour lui après le match aller des huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF. Une défaite concédée le 2 juillet à Bamako (0-2) imputable, selon les Clubistes,  à des décisions arbitrales déterminantes, des blessures, des suspensions… Sur le banc du CA depuis une dizaine de jours semaine, Bernard Casoni, savait que la tâche serait rude.

D’autant que  Radès, même au trois quart vide, ne voulait entendre parler de rien d’autre sinon d’une qualification pour la phase de poules. La sortie sur blessure d’Atef Dkhili, le gardien tunisois (11e) et une chaleur très subsaharienne ont d’abord contrarié les plans des Clubistes pendant un bon quart d’heure. Mais l’espoir né d’une occasion très nette de Messadi (17e) s'est transformé en délivrance à l’aube de la demi-heure de jeu, quand Agrebi, d’un lob plein de subtilité face à la sortie de Yirango, a permis à son équipe de refaire la moitié de son retard (1-0).

Parfois à court d’idées et dangereux seulement sur des tentatives d’Ezechiel (63e) et Marzouki (82), le Club Africain, régulièrement menacé par des Maliens rarement dépassés, réussit même à arracher une séance de tirs au but, grâce à un penalty transformé par Haj Messaoud…  Avant de s'incliner, avec les honneurs (3-4)...

________

Par Alexis Billebault, à Radès (Tunisie)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Pourquoi les médias français ne comprennent rien à la Tunisie

Pourquoi les médias français ne comprennent rien à la Tunisie

Clichés éculés, raccourcis stupéfiants, partialité délibérée... Les internautes tunisiens n'ont pas de mots assez durs pour qualifier la couverture de leur pays par les m&[...]

Tunisie - Nida Tounes : après les législatives, le temps des alliances

L’enthousiasme suscité par les législatives tunisiennes du 26 octobre s’estompe. Les résultats sont tellement serrés que les alliances entre partis seront déterminantes.[...]

Législatives tunisiennes : Nida Tounes remporte le scrutin avec 85 sièges à l'Assemblée

Les résultats officiels des législatives tunisiennes sont tombés dans la nuit de mardi à mercredi. Ils donnent Nida Tounes vainqueur du scrutin.[...]

Les législatives tunisiennes décryptées 3/3 : une élection de BCE au premier tour de la présidentielle ?

Pour conclure une série de trois entretiens, Karim Guellaty et Cyril Grislain Karray, spécialistes en communication politique, évoquent, à la suite de la victoire de Nida Tounes aux[...]

Tunisie : résultats attendus ce soir, Nida Tounes annoncé vainqueur

À quelques heures de la publication mercredi soir des résultats officiels des législatives tunisiennes, Nida Tounes a déjà fait état de sa victoire et Ennahdha a reconnu sa[...]

Les législatives tunisiennes décryptées 2/3 : bipolarisation sur fond de désenchantement démocratique

Karim Guellaty et Cyril Grislain Karray, spécialistes en communication politique, commentent pour "Jeune Afrique", dans un second entretien d'une série de trois, la bipolarisation du paysage politique,[...]

Les législatives tunisiennes décryptées 1/3 : victoire de Nida Tounes, vote sanction ou plébiscite ?

Karim Guellaty et Cyril Grislain Karray, spécialistes en communication politique, décryptent pour "Jeune Afrique", dans un premier entretien d'une série de trois, la victoire de Nida Tounes aux[...]

Tunisie : Nida Tounes formera une coalition après sa victoire aux législatives

Le chef du parti Nida Tounes a assuré lundi qu'il ne gouvernerait pas seul après sa victoire aux législatives devant les islamistes d'Ennahdha mais avec des partis "proches". Le scrutin a[...]

Tunisie : les observateurs de l'UE saluent des élections "crédibles et transparentes"

La mission d'observation électorale de l'Union européenne a jugé mardi "crédibles et transparentes" les élections législatives en Tunisie. Ces dernières ont[...]

Tunisie : Nida Tounes en tête des législatives, le paysage politique recomposé

Les Tunisiens ont voté dimanche pour les législatives. Au terme d'un scrutin qui s'est déroulé dans le calme, c'est sur le parti Nida Tounes que s'est porté leur choix. Les autres partis ont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers