Extension Factory Builder
15/07/2012 à 14:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Club Africain avait deux buts à rattraper pour espérer se qulifier. Le Club Africain avait deux buts à rattraper pour espérer se qulifier. © D.R.

Malgré sa victoire face aux Maliens de Djoliba (2-0), le Club africain, battu (0-2) à l’aller à Bamako, a quitté la Coupe de la CAF en lors des huitièmes de finale bis, à la suite de la séance de tirs aux but (3-4).

A priori, le Club Africain n’avait pas grand-chose pour lui après le match aller des huitièmes de finale bis de la Coupe de la CAF. Une défaite concédée le 2 juillet à Bamako (0-2) imputable, selon les Clubistes,  à des décisions arbitrales déterminantes, des blessures, des suspensions… Sur le banc du CA depuis une dizaine de jours semaine, Bernard Casoni, savait que la tâche serait rude.

D’autant que  Radès, même au trois quart vide, ne voulait entendre parler de rien d’autre sinon d’une qualification pour la phase de poules. La sortie sur blessure d’Atef Dkhili, le gardien tunisois (11e) et une chaleur très subsaharienne ont d’abord contrarié les plans des Clubistes pendant un bon quart d’heure. Mais l’espoir né d’une occasion très nette de Messadi (17e) s'est transformé en délivrance à l’aube de la demi-heure de jeu, quand Agrebi, d’un lob plein de subtilité face à la sortie de Yirango, a permis à son équipe de refaire la moitié de son retard (1-0).

Parfois à court d’idées et dangereux seulement sur des tentatives d’Ezechiel (63e) et Marzouki (82), le Club Africain, régulièrement menacé par des Maliens rarement dépassés, réussit même à arracher une séance de tirs au but, grâce à un penalty transformé par Haj Messaoud…  Avant de s'incliner, avec les honneurs (3-4)...

________

Par Alexis Billebault, à Radès (Tunisie)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : Ali Laarayedh... consensuel, vraiment ?

Tunisie : Ali Laarayedh... consensuel, vraiment ?

Son passage au gouvernement n'a pas laissé que des bons souvenirs aux Tunisiens, entre échec économique et complaisance envers les salafistes. Pourtant, Ennahdha a fait d'Ali Laarayedh son numér[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Tunisie : deux soldats tués dans un échange de tirs avec des "terroristes"

Deux soldats tunisiens ont été tués samedi dans un échange de tirs avec des "terroristes" près de la frontière algérienne, a annoncé le ministère de la[...]

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport[...]

Élections en Tunisie : la mobilisation des électeurs est-elle dans l'impasse ?

À trois mois des élections législatives et présidentielle tunisiennes, le pays peine à convaincre ses électeurs de s'inscrire sur les listes électorales. Retour sur les causes -[...]

Adel Fekih : "En Tunisie, il faut dépasser les polémiques"

"Affaire du salon d'honneur", allégeance à Ettakatol... Vivement critiqué malgré un bilan plus que satisfaisant, le diplomate Adel Fekih défend son action à la tête[...]

Tunisie : craintes de "benalisation" de l'État qui durcit la lutte contre le terrorisme

La sanglante attaque qui a tué 15 militaire tunisiens mi-juillet a poussé l'État à prendre des mesures fortes contre les appels au jihad, comme la fermeture de mosquées et de médias. Entre[...]

Défense : quelles capacités militaires pour la Tunisie en 2014 ?

Adoptées au dernier trimestre de l'année 2013, les premières mesures pour pallier les carences des armées de terre et de l'air ont été mises en oeuvre par le nouveau gouvernement tunisien[...]

Tunisie : Mehdi Jomâa, en Algérie pour tenter de renforcer la coopération sécuritaire

Mehdi Jomâa, le chef du gouvernement tunisien, se trouvait mardi en Algérie pour tenter de renforcer la coopération sécuritaire face aux groupes terroristes, quelques jours après une attaque qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers