Extension Factory Builder
13/07/2012 à 18:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean-Pierre Fabre, leader du parti d'opposition (ANC). Jean-Pierre Fabre, leader du parti d'opposition (ANC). © Jean-Claude Abalo, pour J.A.

Une correspondance de la présidence de la République togolaise adressée jeudi 12 juillet au parti de l’opposant Jean-Pierre Fabre, de l'Alliance nationale pour changement (ANC), pour des consultations en vue de la formation d’un nouveau gouvernement, s’est heurtée à un refus catégorique.

L’Alliance nationale pour changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre vient de décliner l'offre du président de la République togolaise de prendre part à une « rencontre d’échanges », dans le cadre des consultations auxquelles procède le chef de l’État en vue de la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale, suite à la démission du Premier ministre et de son gouvernement », peut-on lire dans un communiqué du parti d'opposition. L’ANC fait ensuite mention des motifs de cette décision, estimant que le chef de l’État togolais agit « en violation de la Constitution et des lois de notre pays », notamment en ce qui concernent les violences policières et la révocation du mandat des parlementaires de l'ANC.

Même son cloche du côté du Collectif sauvons le Togo (CST). Ce regroupement de partis politiques et de défenseurs des droits de l’homme, qui a beaucoup fait parler de lui ces dernières semaines, n’entend pas non plus servir de béquilles au  pouvoir.

Quid de l'UFC ?

« Aucune entité du CST, aucun de ses responsables, ne participera à un gouvernement sous Faure Gnassingbé », a martelé Me Zeus Ajavon, Coordinateur du Collectif. L’ancien Premier ministre Agbéyomé Kodjo, également membre du CST, a réitéré qu’il « n’entend pas non plus occuper un poste de Premier ministre sous Faure Gnassingbé ». « Je ne peux servir le père et le fils [feu le président Eyadéma Gnassingbé et Faure Gnassingbé, NDLR] », a juré M. Kodjo.

En refusant une énième « main tendue » du chef de l’État, le pouvoir pourrait désormais se ranger du côté des faucons de Lomé et se radicaliser vis-à-vis de l’opposition. Les petits partis, en quête de visibilité, pourraient alors se voir propulsés au devant de la scène politique. Et bien que l’Union des forces de changement (UFC) de « l’opposant historique » Gilchrist Olympio, se dise « serein » sur la suite des événements, sa prochaine participation au gouvernement n'est pas du tout assurée.


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Présidentielle au Togo : participation en berne, les premiers résultats attendus

Présidentielle au Togo : participation en berne, les premiers résultats attendus

À peine plus de la moitié des électeurs togolais se sont rendus aux urnes samedi pour élire leur président, un scrutin à un tour dont Faure Gnassingbé, le chef de l’Éta[...]

Togo : jour de vote à Lomé

Les électeurs togolais étaient appelés aux urnes aujourd’hui pour désigner leur futur président. Le taux de participation déterminera l'écart entre les deux candidats favoris,[...]

Togo : faible mobilisation lors de la présidentielle

Les Togolais élisent samedi leur président lors d'un scrutin à un tour qui peine à mobiliser les foules, dont le favori est le sortant Faure Gnassingbé, héritier d'une famille[...]

Togo : début de vote pour la présidentielle

Les Togolais votent samedi pour une présidentielle à un tour dont le favori est le sortant Faure Gnassingbé, héritier d'une famille régnant sans partage depuis 48 ans, face à une[...]

Togo : la campagne pour la présidentielle s'est achevée dans le calme

La campagne officielle pour l’élection présidentielle au Togo a pris fin jeudi soir après une série de grands rassemblements organisés par les différents candidats. Le[...]

Emmanuel Adebayor : "Je vote Faure pour que nos projets pour la jeunesse togolaise se concrétisent"

Emmanuel Adebayor, l'emblématique capitaine de l'équipe nationale togolaise de football a affirmé dans une vidéo diffusée le 21 avril soutenir la réélection du président[...]

Élections : la carte interactive de la biométrie en Afrique

En Afrique comme ailleurs, les élections riment parfois avec fraudes ou, tout au moins, soupçons de votes multiples, de bourrages d'urnes et de manipulations en tous genres... Alors, pour réconcilier les[...]

Togo : Faure Gnassingbé, les mystères d'un président

Son père, l'opposition, son troisième mandat... Le chef de l'État togolais, Faure Gnassingbé, a reçu "Jeune Afrique" dans son nouveau palais, à quelques jours de [...]

Togo : controverse autour de "Succes", le système de transmission des résultats électoraux

À quelques jours de la fin de la campagne pour l’élection présidentielle togolaise, les candidats se déchirent autour du système informatisé de transmission des résultats mis[...]

Présidentielle togolaise : autour de Fabre, l'opposition dans les starting-blocks

Depuis 2013, Jean-Pierre Fabre apparaît comme le principal adversaire de Faure Gnassingbé. Mais saura-t-il fédérer autour de lui l'ensemble de l'opposition ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120713172234 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120713172234 from 172.16.0.100