Extension Factory Builder
13/07/2012 à 12:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le fils du président de Guinée Équatoriale, Téodorin Obiang Nguema. Le fils du président de Guinée Équatoriale, Téodorin Obiang Nguema. © AFP

La justice française a émis un mandat d'arrêt contre le fils du président de Guinée-Équatoriale. Téodorin Nguema Obiang est soupçonné de détournement de fonds publics, de blanchiment, d'abus de biens sociaux et d'abus de confiance.

Il était dans le collimateur de la justice française depuis quelques mois. D'après le journal français Le Monde, le juge Roger Le Loire, chargé depuis un an et demi de l'enquête sur l'affaire dite des biens mal acquis, a diffusé, jeudi 12 juillet, un mandat d'arrêt contre Teodorin Nguema Obiang, le fils du président de Guinée Équatoriale. Celui qui vient de fêter avec fastes ses 41 ans à Bata était convoqué mercredi pour un interrogatoire de première comparution dans les bureaux du pôle financier à Paris. Il aurait dû être mis en examen à l'issue de cette entrevue mais n'a pas répondu à la convocation.

Les juges français soupçonnent Téodorin Obiang, surnommé « TNO », de détournement de fonds publics, de blanchiment, d'abus de biens sociaux et d'abus de confiance. Ils ont également refusé de lever la saisie des quatorze véhicules de luxe, effectuée en octobre 2011, quatre mois avant la perquisition de l'hôtel particulier de l'avenue Foch, l'une des résidences françaises de M. Obiang. Selon Le Monde, MM. Le Loire et Grouman disposent déjà d'indices suffisants pour considérer que l'ensemble de ces véhicules, dont la valeur totale dépasse les 5 millions d'euros, ont été acquis au moyen de détournement de fonds.

De son côté, le département de la justice américain a produit le 11 juin de nouveaux éléments à l'appui de sa plainte contre Teodorin Nguema Obiang. D'après ce document, le fils du président Obiang aurait détourné des dizaines de millions de dollars d'argent public en gonflant des montants de contrats de construction. En dix ans, il aurait ainsi dépensé 300 millions de dollars (près de 246 millions d'euros) sur quatre continents, un montant hors de proportion avec les bénéfices que sont supposées dégager les deux compagnies forestières qu'il possède.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée Equatoriale

Europe : ces maires d'origine africaine qui montrent l'exemple

Europe : ces maires d'origine africaine qui montrent l'exemple

Dans leurs pays respectifs, ils font figure de pionniers. Tour d'horizon de quelques villes d'Europe dirigées par ces maires d'origine africaine.[...]

"Biens mal acquis" : les juges français lèvent le mandat d'arrêt contre Teodorin Obiang

La justice française a levé le mandat d'arrêt international visant le vice-président équato-guinéen, a-t-on appris lundi de source judiciaire. Teodorin Obiang, qui est aussi le fils du[...]

Guinée équatoriale : Teodorin Obiang mis en examen par la justice française

Selon son avocat, Teodorin Obiang a été mis en examen mardi pour blanchiment d'argent dans l'affaire dite des "biens mal acquis". Le fils du président de la Guinée équatoriale a[...]

Afrique centrale : la Cemac malade de la Centrafrique

Alors qu'elle fête son vingtième anniversaire, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), relocalisée de Bangui à Libreville, au Gabon, subit de plein[...]

Société générale coincée en Guinée équatoriale

Société générale ne parvient pas à se défaire de sa filiale équato-guinéenne qu'il cherche à revendre depuis 2010. Le candidat le plus sérieux, Bank of Africa,[...]

Centrafrique : avec 19 tués depuis décembre, la Misca paie un lourd tribut sur le terrain

La force africaine en Centrafrique, la Misca, a perdu dix-neuf de ses soldats depuis décembre. Un bilan qui n'empêche pas la population de se méfier de ses diverses composantes.[...]

CPI : quelle justice pour l'Afrique ?

Des enquêtes visant exclusivement des ressortissants du continent, une politique du deux poids deux mesures : les accusations fusent contre la CPI, qui voit sa légitimité mise en doute. Remplit-elle[...]

Guinée équatoriale : la Société générale mise en cause

Le quotidien Le Monde révèle que les juges français en charge de l'enquête sur les avoirs détenus en France par la famille Obiang s'intéressent à la filiale[...]

Guinée équatoriale : Obiang Nguema, l'automne du Caudillo

L'économie équato-guinéenne est sur le déclin, la jeunesse désoeuvrée, l'opposition muselée. Pendant ce temps, les rêves de grandeur du président Teodoro Obiang[...]

La Guinée équatoriale veut se doter d'un fonds d'investissement de 1 milliard de dollars

La Guinée équatoriale, troisième producteur de pétrole et de gaz en Afrique, entend consacrer 1 milliard de dollars sur trois ans pour diversifier son économie et soutenir l'investissement[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers