Extension Factory Builder
12/07/2012 à 13:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture vidéo d'islamistes en patrouille dans Gao, au nord-est du Mali, le 27 juin 2012. Capture vidéo d'islamistes en patrouille dans Gao, au nord-est du Mali, le 27 juin 2012. © AFP

Un porte-parole du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé la libération de trois des sept diplomates algériens pris en otages à Gao, le 5 avril dernier.

Le Mujao réclamait 15 millions d'euros pour libérer les sept diplomates algériens, dont le consul d’Alger à Gao, enlevés au Nord-Mali le 5 avril dernier. Le porte-parole de ce mouvement djihadiste lié à Aqmi n’a pas voulu dire si une rançon avait été versée ou non. « Nous avons finalement accepté de libérer trois des sept otages qui étaient avec nous », a simplement déclaré Adnan Abu Walid Sahraoui, sans plus de précision.

Les raisons de cette libération ne sont donc pas claires mais, selon des sources concordantes, l'Algérie a exercé ces dernières semaines de fortes pressions sur des notables arabes du nord du Mali. L'un d’entre eux s'est d’ailleurs récemment rendu à Alger pour y rencontrer de hauts responsables.

Reste que cette annonce intervient alors que, la semaine dernière, le Mujao avait dit avoir rompu les négociations pour la libération des otages. On se souvient même qu’à la fin d’avril, le groupe islamiste avait dénoncé l'échec des discussions avec Alger et, le 8 mai, avait même fixé un ultimatum de « moins de 30 jours » au gouvernement algérien pour qu’il accède à ses revendications. Avant d’accepter de nouveaux pourparlers puis de les suspendre encore.

Seize otages dans le Sahel

La libération des trois Algériens réduit à seize (dont six Français) le nombre d'otages encore retenus par des groupes islamistes, dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dans le Sahel. Le Mujao détient encore quatre Algériens, mais également trois Européens - une Italienne, une Espagnole et un Espagnol - enlevés fin octobre 2011 dans l'ouest de l'Algérie où ils travaillaient dans des camps de réfugiés sahraouis proches de Tindouf, comme coopérants pour des associations humanitaires. Le Mujao avait menacé le 16 mai de tuer ces derniers et réclame 30 millions d'euros pour leur libération.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Deux morts dans une attaque contre un convoi de l'ONU dans le nord du Mali

Deux morts dans une attaque contre un convoi de l'ONU dans le nord du Mali

Deux personnes ont été tuées par balles près de Gao, au nord du Mali, dans une attaque contre un convoi de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) vendredi soir, trois jours après un attentat-su[...]

Sahel : l'armée française multiplie les opérations contre les jihadistes

Les militaires français déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane multiplient ces dernières semaines les frappes contre des bases jihadistes entre le Niger et le Mali. [...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Attaque suicide dans le nord du Mali : trois civils tués et des blessés dont neuf Casques bleus

Trois civils ont été tués et plus d'une dizaine de personnes ont été blessées dont neuf Casques bleus, dans une attaque-suicide dans le Nord, à Ansango.[...]

Crise au Mali : nouvelle réunion à Alger, la médiation internationale dans l'impasse

Menée par l'Algérie, la médiation internationale sur la crise dans le nord du Mali pensait avoir trouvé un accord de paix. Mais si celui-ci a été paraphé par Bamako depuis le 1er[...]

Mali : la France annule pour 64,8 millions d'euros de dette

Le ministre français des Finances Michel Sapin a informé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta l'annulation de 43 milliards de francs CFA, soit 64,8 millions d'euros, de la dette du Mali, ont[...]

Faut-il avoir peur du retour de la grippe aviaire en Afrique de l'Ouest ?

L'Afrique de l'Ouest est sur un pied d'alerte depuis que le Burkina Faso a déclaré début avril une épidémie de grippe aviaire sur son territoire. Le virus H5N1, hautement pathogène,[...]

Ces otages occidentaux que les forces spéciales étrangères n'ont pas réussi à libérer en Afrique

Avant ce week-end et la libération réussie de l'otage néerlandais Sjaak Rijke, détenu depuis plus de trois ans par Aqmi au Mali, plusieurs Occidentaux ont perdu la vie en Afrique lors[...]

Mali : ce qu'il faut savoir de la libération de l'otage néerlandais Sjaak Rijke

Le Néerlandais Sjaak Rijke, retenu en otage par le groupe islamiste Aqmi depuis novembre 2011, a été libéré lundi à l'aube lors d'une opération des forces spéciales[...]

Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali

Les forces spéciales françaises ont libéré un otage néerlandais détenu par le groupe islamiste Aqmi lors d'une opération lundi matin dans le nord du Mali, a annoncé le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120712131649 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120712131649 from 172.16.0.100