Extension Factory Builder
10/07/2012 à 17:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Il s’agit du deuxième français tué au Cameroun ces deux derniers mois Il s’agit du deuxième français tué au Cameroun ces deux derniers mois © AFP

Un volontaire français enseignant au Cameroun a été tué dimanche 8 juillet à Yaoundé, "victime d'une agression à l'arme blanche à son domicile", a annoncé un communiqué du Service protestant de mission. C’est le deuxième français assassiné au Cameroun en deux mois.

Éric De Putter, un volontaire français de la solidarité internationale (VSI) enseignant à l'Université Protestante d'Afrique Centrale (basée à Yaoundé) a été assassiné dimanche 8 juillet dans la capitale camerounaise. « Il a été victime d’une agression à l’arme blanche à son domicile de Yaoundé », indique  dans un communiqué un organisme religieux français, le Service protestant de mission (Défap).« Une enquête de police a immédiatement été ouverte. Les services consulaires de l'ambassade de France à Yaoundé sont mobilisés », précise le texte.

«Dimanche, vers 20h15, il était chez lui avec son épouse et un ami lorsque quelqu'un a frappé à la porte. Il est allé ouvrir et a été poignardé par un individu qui s'est enfui en courant. Sa femme a crié et a appelé la police», a confié au Figaro Jean-Luc Blanc, coordinateur au Défap. 

Deuxième français tué

« Âgé de 31 ans, Éric De Putter exerçait les fonctions d'enseignant depuis près de deux ans au Cameroun et s'apprêtait à rentrer définitivement en France », précise dans son communiqué le Défap. Il y enseignait la science des religions, l'hébreu et la littérature hébraïque. Le motif du meurtre est pour l'instant inconnu.

Il s’agit du deuxième français tué au Cameroun ces deux derniers mois. Le 13 mai, Roger Plantadis, un expatrie français, avait été retrouvé décapité à la machette à son domicile de Douala.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Plusieurs dizaine de membres de Boko Haram ont attaqué jeudi soir un village camerounais proche de la frontière nigériane. Deux militaires camerounais sont morts.[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Cameroun : les "embrouilles" judiciaires d'Eto'o, accusé par son ex de publication de photos obscènes

Hélène Nathalie Koah, l'ex-petite amie de Samuel Eto'o, accuse ce dernier d'avoir publié des photos d'elle dénudée sur le web. Le footballeur camerounais avait déjà porté[...]

Les Camerounais sont-ils trop gourmands ?

En ce mois de juillet, la question de la nourriture ne concerne pas que ceux qui s’en privent pour des raisons de pratique religieuse. Elle taraude ceux qui en sont privés, quand bien même leur budget[...]

Cameroun : le parlement autorise la ratification de l'APE intérimaire

L’accord prévoit un démantèlement tarifaire sur les quinze prochaines années et une libéralisation de 80% des importations venant de l’Union européenne. Devant le blocage des[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

La Cemac entre rebelles, islamistes et pirates

C'est devant une Cemac impuissante que l'État centrafricain s'est effondré. Certes, la Communauté a tenté de s'interposer entre les parties en conflit. Mais pour mieux constater ensuite son[...]

Mondial 2014 - Mboma : "Le Brésil de Scolari n'a jamais voulu changer de système de jeu"

Comme tout le monde, Patrick Mboma a été estomaqué par la demi-finale perdue par le Brésil face à l’Allemagne (1-7), mardi 8 juillet au soir. L’ancien attaquant international[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Cameroun : Zang Adzaba et son Cardiopad, le coeur sur la main

Son invention pourrait sauver des vies... et a déjà bouleversé la sienne. À 26 ans, Arthur Zang Adzaba est le jeune papa du Cardiopad. Il a reçu le prix Rolex à l'esprit[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers