Extension Factory Builder
09/07/2012 à 12:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'émission 'Sept à Huit' a diffusé des extraits audio des échanges entre Merah et les policiers. L'émission "Sept à Huit" a diffusé des extraits audio des échanges entre Merah et les policiers. © Capture d'écran/TF1

La chaîne française de télévision TF1 a diffusé dimanche soir, dans son émission hebdomadaire "Sept à Huit", des extraits audio des échanges entre les policiers et Mohamed Merah avant l'assaut contre son appartement.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Merah. Dimanche 8 juillet, la chaîne de télévision française TF1 a diffusé, pour la première fois, des extraits audio des discussions entre Mohamed Merah et les policiers pendant les 32 heures du siège de son appartement de Toulouse (sud-ouest), qui s'est achevé par la mort du jeune jihadiste le 22 mars.

Le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls a rapidement regretté, dans un communiqué, la diffusion de ces enregistrements et l'absence de précaution prise pour respecter les familles des victimes de Merah, qui ont exprimé leur indignation.

Dans les extraits diffusés par la chaîne de télévision, Mohamed Merah affirme qu'il aurait poursuivi sa folie meurtrière s'il n'avait pas été localisé, assure être en liens avec Al-Qaïda et le grand banditisme et explique comment il a trompé la vigilance des services de renseignements qui le surveillaient.

Le 21 mars vers 3 heures, les policiers tentent de prendre d'assaut l'appartement où s'est réfugié le jeune djihadiste. Ils sont accueillis par un feu nourri. Mais le contact s'établit ensuite et les discussions avec Merah montrent toute sa détermination.

"Moi la mort, je l'aime comme vous, vous aimez la vie"

« Je suis quelqu'un de déterminé, je n'ai pas fait ça pour me laisser faire attraper, t'as vu. Là, on négocie tu vois, on est en train de négocier, après, en dehors des négociations, n'oublie pas que j'ai les armes à la main, je sais ce qui va se passer, je sais comment vous opérez pour intervenir », dit-il au négociateur, selon cet enregistrement.

« Je sais que vous risquez de m'abattre, c'est un risque que je prends. Donc voilà, sachez qu'en face de vous, vous avez un homme qui n'a pas peur de la mort, moi la mort, je l'aime comme vous, vous aimez la vie », ajoute t-il.

Dans ces quatre heures et demie de négociations que la chaîne assure détenir, Merah fait part de ses contacts avec ses « frères d'Al-Qaïda au Pakistan », ses actions à venir mais aussi du style de vie libéré et de ses apprences de jeune décontracté et fêtard qu'il avait adoptés : « ça fait partie de la ruse, tu vois », explique-t-il au négociateur.

Erreur du contre-espionnage français

Français d'origine algérienne, Mohamed Merah avait semé la terreur en tuant trois militaires d'origine maghrébine et quatre personnes de confession juive, dont trois enfants, entre le 11 et le 19 mars.

Se réclamant d'Al-Qaïda, il avait finalement été abattu par une unité d'intervention de la police, le Raid, lors de l'assaut de l'appartement où il était retranché.

L'affaire Merah avait mis en lumière les lacunes du contre-espionnage français, critiqué pour n'avoir pas pris au sérieux un homme qui s'était rendu notamment au Pakistan et en Afghanistan.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Soudan du Sud : le chef d'état major limogé après les revers de l'armée face à la rébellion

Soudan du Sud : le chef d'état major limogé après les revers de l'armée face à la rébellion

Le général James Hoth Mai, chef d'état-major de l'armée sud-soudanaise, a été démis de ses fonctions mercredi par le président Salva Kiir. Aucune raison officielle n'a[...]

Abdoulaye Wade : un retour au Sénégal qui inquiète la défense de son fils Karim

Le retour au Sénégal d'Abdoulaye Wade, prévu le 25 avril, suscite de l'inquiétude au sein de la défense de son fils, Karim Wade. Mais pour l'instant, "Gorgui" a su garder le silence[...]

Racisme : en Tunisie, Slah Mosbah ne veut plus être "le Noir de service"

Le chanteur Slah Mosbah, l'un des plus populaires de Tunisie, ne veut plus être "le Noir de service" qui cache une forêt de préjugés. À 55 ans, il songe même à s[...]

Algérie : génération Bouteflika, génération harraga ?

Certains ne songent qu'à partir. D'autres trouvent des raisons d'espérer. Tous n'ont connu pour l'instant qu'un seul président, Abdelaziz Bouteflika. Coup de projecteur sur une jeunesse pas si dé[...]

Présidentielle mauritanienne : Aziz officiellement candidat à sa succession

Mohamed Ould Abdel Aziz sera bien candidat à sa propre succession. Le chef de l'État mauritanien a annoncé mercredi qu'il briguerait un nouveau mandat lors de la présidentielle prévue le 21 jui[...]

À l'ONU, le gouvernement malien dit vouloir dialoguer avec les groupes rebelles

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères, a affirmé mercredi devant le Conseil de sécurité des Nations unies sa volonté de mener rapidement des négociations avec[...]

Chansons caritatives : à votre bon coeur, mélomanes !

Inspirés par les réunions charitables d'artistes anglo-saxons dans les années 80, les chanteurs africains s’égosillent de plus en plus en groupes. Autour de causes désespéré[...]

Chine : bébés en boîte

En Chine, où n'existent ni protection sociale ni accouchement sous X, des structures d'accueil pour enfants abandonnés - et souvent handicapés - sont mises en place.[...]

Sénégal : le vrai-faux retour d'Abdoulaye Wade

Annoncé pour mercredi, le retour d'Abdoulaye Wade à Dakar a finalement été reporté au vendredi 25 avril. Blocage des autorités sénégalaises ou stratégie de victimisa[...]

Mali : accusé de complicité d'assassinat, Sanogo encourt la peine de mort

Le général putschiste Amadou Haya Sanogo a vu les accusations le visant s'alourdir. En plus de complicité d'enlèvement, il doit répondre depuis le 22 avril du chef de complicité d'assass[...]

Football : et si Velud revenait à la tête des Éperviers du Togo ?

Hubert Velud, actuellement entraîneur de l’USM Alger, est aujourd’hui une des priorités du Togo, à la recherche d’un sélectionneur national. Le Français a déjà en[...]

Palestine : le Hamas et l'OLP scellent leur réconciliation

Peu après l'annonce mercredi de la formation d'un gouvernement d'union entre le Hamas et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), l'aviation israélienne a effectué une frappe sur le nord de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces