Extension Factory Builder
08/07/2012 à 12:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Tétouan est un personnage à part entière du film de Faouzi Ben Saïdi, 'Mort à vendre'. Tétouan est un personnage à part entière du film de Faouzi Ben Saïdi, "Mort à vendre". © D.R.

Présenté au festival de cinéma de Khouribga, le troisième long-métrage du réalisateur marocain Faouzi Ben Saïdi, "Mort à vendre", s'inscrit dans un contexte tragique. Celui d'une jeunesse désorientée et victime de l'indifférence générale.

À 26 ans, Malik n’a rien pour lui. Le jeune homme est au chômage. Après la mort de son père, sa mère s’est remariée avec son oncle paternel, ancien alcoolique reconverti dans les petits trafics, qui essaye tant bien que mal de subvenir aux besoins de sa famille en faisant marcher une boulangerie. Sa sœur a une liaison avec un homme marié. Malik lui-même est fou amoureux. De Dounia, une prostituée de luxe qui officie dans un bar huppé de Tétouan.

Heureusement pour Malik, il lui reste ses deux meilleurs amis. Allal, 30 ans, vient juste de sortir de prison et survit grâce à des vols à l’arrachée. Petit dealer, il essaye de devenir un grand ponte du trafic de drogue. Soufiane, 18 ans, est un orphelin livré à lui-même, qui a arrêté d’aller en cours. Les trois amis ont pour projet de dévaliser une bijouterie. Malik se retrouve alors face à un dilemme.

Le film pêche un peu par sa longueur. Mais il surprend par son audace. Il a ainsi été interdit en salle aux moins de 16 ans en raison de quelques scènes crues, dont l’objectif est peut-être de pousser encore un peu plus loin les lignes rouges de la censure. Film policier, « Mort à vendre » est aussi un tableau saisissant de réalisme, violent, qui, à travers le parcours d’une jeunesse marginalisée, pointe du doigt certaines problématiques auxquelles doit faire face la société marocaine. Mais pour le réalisateur, son film « ne parle pas seulement du Maroc. Le monde d’aujourd’hui est comme ça. L’indifférence ça parle aussi aux gens, en Tchécoslovaquie, en Belgique, partout. »

Bande-annonce de "Mort à vendre", de Faouzi Ben Saïdi, avec Fehd Benchemsi, Fouad Labiad, Nezha Rahil :

Terre-à-terre et poésie

« J’adore la façon dont Faouzi Ben Saïdi a réussi à traiter son sujet. Il lie le terre-à-terre et la poésie. Comment être terre à terre, tout en gardant une poésie extrême. C’est la touche Ben Saïdi », estime  l’un des acteurs principaux du film, Fehd Benshamsi, qui joue le rôle de Malik.

La réalisation, originale, ne manquera pas de surprendre le spectateur, notamment avec certains plans innovants. Plusieurs séquences sont visuellement très esthétiques, des plans très larges mettant en valeur la ville de Tétouan et son environnement naturel. « C’est une ville qui a beaucoup compté pour moi, l’un de mes plus anciens souvenir c’est un voyage à Tétouan. Le film initialement était écrit pour Tanger, mais je suis retourné un jour à Tétouan et un lien s’est créé entre la ville et mon écriture du scénario », reconnaît le réalisateur, Faouzi Ben Saïdi, lors d’une séance de débat organisée autour du film.

__

Par Tony Gamal Gabriel, envoyé spécial à Khouribga

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Ebola - Report de la Can 2015 : un accord de principe' aurait été trouvé

Ebola - Report de la Can 2015 : un accord de principe" aurait été trouvé

Lors d'une rencontre à Yaoundé, mercredi, entre des responsables marocains et la Confédération africaine de football (CAF), un "accord de principe" a été trouvé pour un [...]

Ton divertissement, ma réalité

C'est une anecdote qu'on m'a racontée à Bruxelles la semaine dernière, qui n'est pas d'une importance planétaire, certes, mais que je tiens à partager avec vous car elle semble dire[...]

Maroc : la femme du jihadiste arrêté à Casablanca veut récupérer la garde de ses deux filles

Nabil Rhaba, un Marocain résidant en France avait été interpellé le 15 octobre à l'aéroport Mohammed-V de Casablanca alors qu'il cherchait à embarquer pour Istanbul en compagnie[...]

Ebola - Football : que faire de la CAN 2015 ? Les professionnels répondent

Alors que le sort de la CAN 2015 doit se jouer début novembre, Jeune Afrique a demandé à plusieurs acteurs du football africain de s’exprimer sur son potentiel report. Et leurs avis ne sont pas[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

 Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Maroc : une gestion pas vraiment béton pour la Caisse de dépôt et de gestion

Plusieurs projets immobiliers de la Caisse de dépôt et de gestion font l'objet d'une enquête pour irrégularités techniques et financières. Sur la sellette, son patron et ses collaborateurs.[...]

Maroc - Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

L'opérateur pétrolier britannique Genel Energy et ses partenaires ont annoncé ce lundi la découverte de pétrole à 3 000 mètres de profondeur, au large des côtes du Maroc. La[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers