Extension Factory Builder
06/07/2012 à 19:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le procureur général du Rwanda, Martin Ngoga (D), le 22 septembre 2004. Le procureur général du Rwanda, Martin Ngoga (D), le 22 septembre 2004. © AFP

Une mission de la justice française, chargée du dossier des Rwandais vivant en France et suspectés d'être impliqués dans le génocide de 1994, se trouve à Kigali depuis mardi. Son arrivée a été saluée vendredi 6 juillet par la justice rwandaise.

L’arrivée mardi d’une mission officielle de la justice française concernant les poursuites contre des Rwandais vivant en France et suspectés d'être impliqués dans le génocide de 1994, a été saluée vendredi 6 juillet par la justice rwandaise. « C'est la première fois que la France envoie une mission judiciaire de ce niveau et de cette taille », s'est réjoui Jean-Bosco Sibiyintore, chargé au Parquet général du Rwanda de la traque des accusés de génocide en fuite à l'étranger. « Nous avons constaté leur volonté, leur engagement à aller de l'avant pour que justice soit rendue. Cela donne de l'espoir ».

La mission française est composée de 13 personnes, « dont deux juges, un procureur, un greffier et un groupe d'enquêteurs conduits par un colonel de la gendarmerie », a précisé Sibiyintore.

Une quinzaine de suspects

Une quinzaine de Rwandais, installés en France après 1994, sont visés par des enquêtes de la justice française ou inculpés pour leur participation présumée au génocide. Aucun n’a encore été jugé. Plusieurs d'entre eux sont visés par des demandes d'extradition, mais la justice française a jusque-là toujours rejeté les demandes de Kigali.

En mars, le procureur général du Rwanda, Martin Ngoga, s'en était violemment pris aux autorités judiciaires françaises, leur reprochant de ne pas accorder suffisamment d'intérêt aux dossiers de ces suspects rwandais en France.

Sa sortie médiatique avait légèrement fait bouger les lignes. La justice française avait ainsi donné pour la première fois fin mars un avis favorable à l'extradition vers Kigali d'un Rwandais installé en France, visé par un mandat d'arrêt international pour des faits relatifs au génocide de 1994. Mais l'intéressé s'est pourvu en cassation.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Rwanda

Rwanda - Affaire Habyarimana : un témoin disparaît au Kenya

Rwanda - Affaire Habyarimana : un témoin disparaît au Kenya

Émile Gafirita, ancien militaire de l'armée rwandaise qui doit être entendu par la justice française dans le cadre de l'affaire de l'attentat contre l'avion de l'ancien président, Juvenal Habyar[...]

Rwanda : Kayije Kagame, l'innocence et la vertu

Cette jeune Rwandaise n'avait pas prévu de faire carrière dans le théâtre. Elle joue pourtant dans Les Nègres, de Jean Genet, sous la direction de Robert Wilson.[...]

RDC : les FDLR se déclarent disposés à se rendre à Kisangani pour y être cantonnés

Dans une correspondance datant du 3 novembre, dont "Jeune Afrique" a pu se procurer la copie, les rebelles rwandais des FDLR informent Kinshasa et la Monusco de leur "disponibilité" à effectuer[...]

Rwanda : noires douleurs, blanches dérives

Qu'est-il donc arrivé à Jane Corbin, journaliste britannique jusqu'ici réputée, experte en documentaires d'investigation pour la célébrissime émission Panorama,[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Le Rwanda va réintégrer la Ceeac

Sept ans après s'en être retiré, le Rwanda va réintégrer formellement la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (Ceeac), lors d'un sommet prévu les 24 et[...]

Rwanda : les pro-Kagamé lancent le débat sur le nombre des mandats présidentiels

Trois petits partis rwandais, proches du pouvoir, ont publiquement lancé le débat sur le maintien du président Paul Kagamé à la tête de l'État après 2017. Ils[...]

Rwanda : prison à vie pour un ex-membre de la garde de Paul Kagamé

Le lieutenant rwandais Joël Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle, a été condamné vendredi à la prison à vie pour "terrorisme" et "complot" contre le[...]

RDC - Rwanda : qu'est-ce qui bloque (encore) le désarmement des FDLR ?

Après la neutralisation du M23, la brigade d'intervention des Nations unies devait s'attaquer aux autres groupes armés notamment les rebelles rwandais FDLR. Mais les pays de la région ont décidé[...]

Rwanda : peines de prison à vie confirmées pour les chefs du parti de Habyarimana

Mathieu Ngirumpatse et Edouard Karemera, chefs du parti au pouvoir au Rwanda au moment du génocide contre les Tutsi de 1994, ont vu leurs peines de prison à perpétuité confirmées lundi par le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers