Extension Factory Builder
06/07/2012 à 19:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le procureur général du Rwanda, Martin Ngoga (D), le 22 septembre 2004. Le procureur général du Rwanda, Martin Ngoga (D), le 22 septembre 2004. © AFP

Une mission de la justice française, chargée du dossier des Rwandais vivant en France et suspectés d'être impliqués dans le génocide de 1994, se trouve à Kigali depuis mardi. Son arrivée a été saluée vendredi 6 juillet par la justice rwandaise.

L’arrivée mardi d’une mission officielle de la justice française concernant les poursuites contre des Rwandais vivant en France et suspectés d'être impliqués dans le génocide de 1994, a été saluée vendredi 6 juillet par la justice rwandaise. « C'est la première fois que la France envoie une mission judiciaire de ce niveau et de cette taille », s'est réjoui Jean-Bosco Sibiyintore, chargé au Parquet général du Rwanda de la traque des accusés de génocide en fuite à l'étranger. « Nous avons constaté leur volonté, leur engagement à aller de l'avant pour que justice soit rendue. Cela donne de l'espoir ».

La mission française est composée de 13 personnes, « dont deux juges, un procureur, un greffier et un groupe d'enquêteurs conduits par un colonel de la gendarmerie », a précisé Sibiyintore.

Une quinzaine de suspects

Une quinzaine de Rwandais, installés en France après 1994, sont visés par des enquêtes de la justice française ou inculpés pour leur participation présumée au génocide. Aucun n’a encore été jugé. Plusieurs d'entre eux sont visés par des demandes d'extradition, mais la justice française a jusque-là toujours rejeté les demandes de Kigali.

En mars, le procureur général du Rwanda, Martin Ngoga, s'en était violemment pris aux autorités judiciaires françaises, leur reprochant de ne pas accorder suffisamment d'intérêt aux dossiers de ces suspects rwandais en France.

Sa sortie médiatique avait légèrement fait bouger les lignes. La justice française avait ainsi donné pour la première fois fin mars un avis favorable à l'extradition vers Kigali d'un Rwandais installé en France, visé par un mandat d'arrêt international pour des faits relatifs au génocide de 1994. Mais l'intéressé s'est pourvu en cassation.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Rwanda

La ministre rwandaise Louise Mushikiwabo en visite officielle en Israël

La ministre rwandaise Louise Mushikiwabo en visite officielle en Israël

Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, séjourne depuis dimanche à Tel-Aviv. Une visite officielle de deux jours en pleine crise israélo-palestinienne.[...]

RDC : le désarmement des FDLR expliqué à ceux qui ont raté le début

Les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont commencé fin mai à se rendre. Une reddition jusqu'ici timide mais suffisante pour obtenir la suspension des[...]

Téléphonie : le Rwanda, le Kenya et l'Ouganda abolissent leurs frontières

 Dès septembre prochain, les coûts de communication entre le Rwanda, le Kenya et l’Ouganda se feront aux tarifs des communications locales, en vertu d'un accord signé entre les trois pays le 08[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Le Rwanda ou les secrets d'un bon élève

Dévasté par un génocide il y a vingt ans, le pays pauvre et enclavé réalise un spectaculaire redressement économique. Jeune Afrique analyse les ingrédients de cette[...]

Réseaux sociaux : le classement des villes africaines les plus actives sur Twitter

"Jeune Afrique" a établi un classement d'où il ressort un grand retard dans l'utilisation de Twitter par les villes africaines. Si certaines municipalités se démarquent, la plupart[...]

France-Rwanda : les juges bouclent leur enquête sur l'attentat contre Habyarimana

Nathalie Poux et Marc Trévidic, les juges français en charge de l'enquête sur l'attaque du 6 avril 1994 contre l'avion du président rwandais Juvénal Habyarimana, ont mis fin à leur[...]

RDC - Rwanda : que faire des ex-rebelles des FDLR ?

Ils sont à peine 200 à avoir déposé les armes, mais, en RDC, la question de l'avenir des rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) se pose déjà.[...]

Rwanda - Paul Kagamé : "Dire non, rendre coup pour coup... C'est retrouver notre dignité"

Le président rwandais, Paul Kagamé, s'est montré très combatif lors de son discours de la fête nationale, vendredi à Kigali, exhortant l'Afrique toute entière à changer[...]

Rwanda : le centre culturel franco-rwandais de Kigali démoli à la pelleteuse

Après des années de tractations infructueuses sur l'avenir du centre culturel franco-rwandais de Kigali, le Rwanda a mis en oeuvre une décision radicale : détruire l'ensemble des bâtiments[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers