Extension Factory Builder
06/07/2012 à 18:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mohamed Al Shawabkeh dégaine son pistolet en direct sur le plateau TV. Mohamed Al Shawabkeh dégaine son pistolet en direct sur le plateau TV. © Capture d'écran/Josat TV

Du délire. À la télévision jordanienne, quand on parle de Bachar al-Assad, ça peut parfois très, très mal tourner. Au point de voir un député sortir son "calibre" devant la caméra.

Ce n’est pas la première fois que Bachar al-Assad enflamme les débats pendant une émission de télévision jordanienne. Cette fois, la joute verbale a dégénéré en bagarre qui aurait pu coûter très cher aux invités, voire au présentateur… La scène a été repérée par nos confrères du site d’information marocain demainonline.com. Dans la soirée du jeudi 5 juillet, lors d’un débat politique sur la chaîne de télévision privée Josat TV, la discussion s'envenime et l’un des invités, le député Mohamed Al Shawabkeh, brandit un pistolet en direction de son contradicteur, l’ancien parlemenraire d'opposition Mansour Eddine Mourad.

Une divergence de point de vue sur la crise syrienne est à l’origine de cette altercation musclée, visionnée en direct par des milliers de téléspectateurs. Le ton monte rapidement entre les deux hommes. Mohamed Al Shawabkeh commence par traiter son adversaire de d’« agent des services syriens » et de « vendu au régime » de Bachar al-Assad. Son adversaire lui rétorque que c’est « préférable au régime monarchique (jordanien, NDLR) dont nous ne voulons pas ».

Arme de petit calibre

Visiblement énervé, Al Shawabkeh se déchausse et lui lance violemment sa chaussure à la figure. Il passe ensuite la main dans sa veste et sort une arme de petit calibre qu’il pointe en direction de Mourad. Totalement dépassé, l’animateur Mohamed Al Habashneh tente tant bien que mal de séparer les deux hommes qui s’empoignent virilement. Les responsables de la chaîne arrivent alors en trombe sur le plateau et la retransmission en direct est interrompue.

Une fois séparés, les deux protagonistes repartent chacun de leur côté peu avant l’arrivée de la police dans le studio. Mansour Eddine Mourad a annoncé qu’il portait plainte contre son agresseur. Contactée par Jeune Afrique, la directrice de Josat TV, Rula Al Hroob, n’a elle pas encore pris de décision. « Il faut qu’on en discute, mais il est possible que nous portions également plainte », a-t-elle commentée.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Égypte : sommet arabe focalisé sur la création d'une force militaire et le Yémen

La création d'une force multinationale va dominer le sommet des chefs d'Etat de la Ligue arabe qui s'est ouvert samedi en Egypte, au moment où l'intervention militaire d'une coalition arabe au Yémen contre[...]

Mauritanie : le président Aziz appelle à l'arrêt d'une grève dans une mine de fer

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a appelé les travailleurs de la principale mine de fer de son pays, en grève depuis deux mois pour des augmentations de salaires, à "reprendre le[...]

Tunisie : la marche républicaine du Bardo de dimanche déjà controversée

Le président Béji Caïd Essebsi a appelé tous les Tunisiens à venir marcher contre le terrorisme dimanche 29 mars. D’abord plébiscitée par une grande partie de l’opinion,[...]

Maroc : trois Français condamnés pour terrorisme et expulsés du territoire

Le tribunal de Salé, près de Rabat, a condamné jeudi trois ressortissants français à quatre mois de prison ferme pour des affaires de terrorisme. Leurs peines ayant été[...]

Le musée du Bardo de Tunis rouvrira vendredi pour les élèves et lundi pour le grand public

Après un premier report, le musée du Bardo de Tunis doit finalement rouvrir ses portes aux écoliers et lycéens vendredi, et exceptionnellement au public lundi, plus d'une semaine après les[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

Israël : Bibi repetita

Déjouant tous les pronostics, Benyamin Netanyahou est sorti vainqueur des législatives anticipées du 17 mars, accentuant même l'emprise de son parti, le Likoud.[...]

Tunisie - Attentat du Bardo : AQMI derrière l'attentat ?

L'Etat islamique avait déjà revendiqué l'attentat du musée du Bardo, responsable de la mort de 21 personnes le 18 mars à Tunis.[...]

Egypt is back !

L'Égypte. Ce grand pays qui marche allègrement vers ses 100 millions d'habitants - il en compte plus de 87 millions en 2015 - vient de se souvenir qu'il fait partie intégrante de l'Afrique[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120706181844 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120706181844 from 172.16.0.100