Extension Factory Builder
06/07/2012 à 18:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mohamed Al Shawabkeh dégaine son pistolet en direct sur le plateau TV. Mohamed Al Shawabkeh dégaine son pistolet en direct sur le plateau TV. © Capture d'écran/Josat TV

Du délire. À la télévision jordanienne, quand on parle de Bachar al-Assad, ça peut parfois très, très mal tourner. Au point de voir un député sortir son "calibre" devant la caméra.

Ce n’est pas la première fois que Bachar al-Assad enflamme les débats pendant une émission de télévision jordanienne. Cette fois, la joute verbale a dégénéré en bagarre qui aurait pu coûter très cher aux invités, voire au présentateur… La scène a été repérée par nos confrères du site d’information marocain demainonline.com. Dans la soirée du jeudi 5 juillet, lors d’un débat politique sur la chaîne de télévision privée Josat TV, la discussion s'envenime et l’un des invités, le député Mohamed Al Shawabkeh, brandit un pistolet en direction de son contradicteur, l’ancien parlemenraire d'opposition Mansour Eddine Mourad.

Une divergence de point de vue sur la crise syrienne est à l’origine de cette altercation musclée, visionnée en direct par des milliers de téléspectateurs. Le ton monte rapidement entre les deux hommes. Mohamed Al Shawabkeh commence par traiter son adversaire de d’« agent des services syriens » et de « vendu au régime » de Bachar al-Assad. Son adversaire lui rétorque que c’est « préférable au régime monarchique (jordanien, NDLR) dont nous ne voulons pas ».

Arme de petit calibre

Visiblement énervé, Al Shawabkeh se déchausse et lui lance violemment sa chaussure à la figure. Il passe ensuite la main dans sa veste et sort une arme de petit calibre qu’il pointe en direction de Mourad. Totalement dépassé, l’animateur Mohamed Al Habashneh tente tant bien que mal de séparer les deux hommes qui s’empoignent virilement. Les responsables de la chaîne arrivent alors en trombe sur le plateau et la retransmission en direct est interrompue.

Une fois séparés, les deux protagonistes repartent chacun de leur côté peu avant l’arrivée de la police dans le studio. Mansour Eddine Mourad a annoncé qu’il portait plainte contre son agresseur. Contactée par Jeune Afrique, la directrice de Josat TV, Rula Al Hroob, n’a elle pas encore pris de décision. « Il faut qu’on en discute, mais il est possible que nous portions également plainte », a-t-elle commentée.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Exposition : 'Le Maroc médiéval' s'expose à Rabat

Exposition : "Le Maroc médiéval" s'expose à Rabat

Après un passage remarqué par la capitale française, l'exposition "Le Maroc médiéval" s'installe à Rabat, du 5 mars au 3juin, au musée Mohammed VI d'art moderne et cont[...]

France : Claude Guéant placé en garde à vue dans l'enquête sur le financement libyen de Sarkozy

Claude Guéant, ancien ministre de l'Intérieur et fidèle lieutenant de Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue vendredi matin dans l'enquête sur les accusations de[...]

Palestine : l'OLP menace de suspendre sa coopération sécuritaire avec Israël

L’organisation de la libération de la Palestine (OLP), un organe-clé de la direction palestinienne, a réclamé jeudi 5 mars la fin de la coopération sécuritaire avec Israël. Mais[...]

Sport : ces femmes qui font briller le continent africain

À l'occasion de la journée de la femme, dimanche 8 mars, "Jeune Afrique" a choisi de rappeler qu'elles sont nombreuses, depuis longtemps, à faire briller l'Afrique dans le monde entier, notamment[...]

France - Maroc : Laurent Fabius attendu à Rabat pour confirmer "le renouveau des relations"

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, sera lundi et mardi au Maroc. Selon son ministère, cette visite a pour objectif de confirmer "le renouveau des relations[...]

Les jihadistes tunisiens de Libye sur le pied de guerre

Sous les ordres d'Abou Iyadh, plusieurs milliers de Tunisiens s'entraînent en Libye. Avec pour but de mener prochainement des actions dans leur pays natal.[...]

Algérie - Sonatrach : Chakib Khelil à découvert

Soupçonné de corruption dans l'affaire Sonatrach, l'ancien ministre de l'Énergie a tenté en vain d'empêcher la justice suisse de transmettre à Alger des informations sur ses comptes[...]

"Ce qui nous somme" : 30 Marocains contre la haine

Plus d'un mois après les tragiques événements de Paris, trente intellectuels réagissent, dans un ouvrage collectif. Pour que la haine n'ait pas le dernier mot.[...]

L'Italie enregistre un nombre record de migrants clandestins venus d'Afrique par la mer

Le nombre de migrants clandestins qui ont traversé la Méditerranée entre l’Afrique et l’Italie a explosé au début de l'année 2015 : une hausse de 43 % par rapport à[...]

La propagande de Daesh et le fantasme de la venue du Mahdi, "sauveur des musulmans"

Qui est Al-Mahdi, "le sauveur de tous les musulmans" dont de nombreuses vidéo de propagande jihadiste prophétisent la venue prochaine ? Décryptage de l'islamologue Soheib Bencheikh.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120706181844 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120706181844 from 172.16.0.100