Extension Factory Builder
06/07/2012 à 18:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Charles David Ganao avait reçu la Grand-Croix de l'ordre congolais du Mérite en 2010. Charles David Ganao avait reçu la Grand-Croix de l'ordre congolais du Mérite en 2010. © D.R.

Le fondateur de l’Union des forces démocratiques (UFD) et ancien Premier ministre de Pascal Lissouba, Charles David Ganao, est décédé à Paris. Il avait 85 ans.

Charles David Ganao, le « ngantsé » (patriarche en langue téké) n’est plus. Il s’est éteint à Paris dans la nuit du 5 au 6 juillet. Né en 1928 à Djambala, le chef-lieu du département des Plateaux, d’une famille de « préfet », sorte de ministre plénipotentionaire du royaume téké, il appartenait à l'aristocratie de son peuple. Cet ancien instituteur et inspecteur de l’enseignement primaire s’est illustré très tôt dans la diplomatie, d’abord comme ambassadeur du Congo aux Etats-Unis et à l'ONU puis comme Ministre des Affaires étrangères, entre 1963 et 1974.

Après avoir été fonctionnaire des Nations Unies, en poste à Vienne, il participe activement à la Conférence nationale souveraine de 1991 et fonde l’Union des forces démocratiques (UFD). Élu député à Djambala, il est nommé Premier ministre en 1996 par le président Pascal Lissouba, pour lequel il avait appelé à voter au second tour de la présidentielle de 1992. La chute de Lissouba en octobre 1997 l’amène à s’exiler au Gabon où il est recueilli par feu Omar Bongo. Il rentre au pays en 2005, mais restera  en retrait de la scène politique jusqu’à sa mort.

Tolérance

De Ganao, les Congolais ont généralement gardé un très bon souvenir. « C’était un véritable homme d’État, qui s’est distingué par sa tolérance, son côté fédérateur et sa recherche perpétuelle du consensus ». Certains prétendent que si Lissouba l’avait écouté, il n’y aurait jamais eu de conflit.

On lui reconnaît également d’avoir su faire la synthèse entre la gestion de l’État moderne et les valeurs culturelles téké auxquelles il était très attaché. « Au village, il était comme un poisson dans l’eau. Il aimait manger bio, principalement des produits du terroir et s’entourer des symboles de sa culture », affirme Jacques, l’un de ses proches. Ses qualités ont valu à celui qui fut le témoin de mariage de l’actuel couple présidentiel d’être « respecté par tous bien au-delà du peuple téké ». Marié à une Congolaise puis à une Américaine, il a eu de nombreux enfants.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

Françafrique : Sassou, Déby, Issoufou... Ils plébiscitent Le Drian !

Françafrique : Sassou, Déby, Issoufou... Ils plébiscitent Le Drian !

Le maintien de Jean-Yves Le Drian à son poste de ministre français de la Défense était particulièrement souhaité par les présidents Denis Sassou Nguesso (Congo), Idriss Dé[...]

RDC, Gabon, Maroc, Togo : short-list des sélectionneurs potentiels

De nombreuses sélections africaines, dont celles de RDC, du Gabon, du Maroc et du Togo, cherchent un nouveau coach. Tour d’horizon des candidats les plus sérieux.[...]

Papas présidents !

C'est reparti. La plupart de nos dirigeants, bien ou mal élus, malgré de longues années de pouvoir, se sont illustrés par leur impéritie. Ils n'ont pas réussi à nous faire[...]

Détournements, disparitions, crashs... Les dix faits marquants de l'aviation africaine

Le mystère du vol MH370 de la Malaysia Airlines, disparu depuis plus de dix jours, passionne, autant qu'il inquiète. Ce n'est pourtant pas la première que l'aviation se retrouve sous les projecteurs, y compris[...]

Afrique centrale : la Cemac malade de la Centrafrique

Alors qu'elle fête son vingtième anniversaire, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac), relocalisée de Bangui à Libreville, au Gabon, subit de plein[...]

Congo-Brazzaville : pour Le Roy, le calendrier de la CAF "manque totalement de cohérence"

Alors que le Congo-Brazaville va affronter la Libye mercredi en match amical à Tunis, Claude Le Roy, le sélectionneur des Diables rouges, s’étonne que la Confédération africaine de[...]

L'Afrique Centrale à l'heure des partenariats gagnant-gagnant

Le professeur Gaston Mandata N'Guérékata est ancien minsitre de la Recherche scientifique et Technique et porte-parole du président André Kolingba, doyen associé de la "Morgan State[...]

Vidéo : dans "Nkembo", Fredy Massamba met en scène une battle de sapeurs congolais

Dans le clip "Nkembo" de son nouvel album "Makasi", l'artiste musicien congolais Fredy Massamba rend hommage à la sape sur un ring de boxe. Avec des battles des sapeurs qui exhibent les marques de leurs[...]

Centrafrique : avec 19 tués depuis décembre, la Misca paie un lourd tribut sur le terrain

La force africaine en Centrafrique, la Misca, a perdu dix-neuf de ses soldats depuis décembre. Un bilan qui n'empêche pas la population de se méfier de ses diverses composantes.[...]

Congo : bons souvenirs du protocole de Brazzaville

Chefs d'État, Prix Nobel, anciens espions... Il y avait du beau monde à Brazzaville à l'occasion de l'anniversaire du protocole historique de Brazzaville qui permit, il y a vingt-cinq ans, de ramener[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers