Extension Factory Builder
06/07/2012 à 15:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran d'une vidéo diffusée le 20 novembre 2011 montrant Seif el-Islam. Capture d'écran d'une vidéo diffusée le 20 novembre 2011 montrant Seif el-Islam. © AFP

Libérée le 2 juillet après un mois d’emprisonnement en Libye, l’avocate australienne Melinda Taylor a estimé vendredi 6 juillet à la Haye que les droits de Seif el-Islam Kadhafi ont été irrévocablement compromis pendant sa visite à Zenten.  

À peine libérée, l’avocate australienne Melinda Taylor détenue pendant près d'un mois en Libye fait déjà parler d’elle. « Indépendamment de toutes les questions concernant ma propre conduite personnelle, les droits de mon client, M. Seif el-Islam, ont été irrévocablement compromis pendant ma visite à Zenten », a-t-elle déclaré, lors d'une conférence de presse à La Haye, vendredi 6 juillet.

« Les évènements récents ont complètement démontré qu'il sera impossible pour M. Kadhafi d'être jugé de manière impartiale et indépendante dans les tribunaux libyens », a ajouté l'avocate australienne.

"Sécurité nationale"

Melinda Taylor, 36 ans, a été arrêtée le 7 juin avec une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) dont elle faisait partie après avoir rendu visite à Seif el-Islam Kadhafi, à Zenten, à 170 kilomètres au sud-ouest de Tripoli. Elle est accusée d'avoir apporté un stylo-caméra lors de sa visite et d'avoir essayé de transmettre au fils du défunt Mouammar Kadhafi une lettre codée de son ancien bras droit, Mohammed Ismaïl, l'un des hommes les plus recherchés par la justice libyenne. Accusée par les autorités libyennes d'atteinte à la « sécurité nationale » la délagation a été libérée le 2 juillet.

Emprisonné à Zenden depuis son arrestation, Seif el-Islam fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI pour des crimes contre l'humanité. Les autorités libyennes, qui souhaitent juger elles-mêmes Seif el-Islam, ont déposé le 1er mai une requête contestant la compétence de la CPI.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Libye

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce deuxième billet, Laurent Touchard* continu[...]

Tchad : l'opération française Manta de 1983 et le jeu des frictions nord-sud

Ce billet est le dernier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* revient ici sur l'intervention[...]

1980-1983 : Libye-Tchad, de la seconde bataille de N'Djaména à celle de Faya Largeau

Ce billet est le deuxième d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* fait ici le point sur les[...]

1966 - 1979 : Kadhafi et Habré prennent le pouvoir en Libye et au Tchad

Ce billet est le premier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye et du Tchad. Laurent Touchard commence par faire le point sur les circonstances de l'arrivée au pouvoir de[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Libye : Haftar revendique les raids aériens près de Tripoli

Le général dissident Khalifa Haftar, opposé militairement aux milices islamistes, a revendiqué lundi les deux raids qui ont frappé le sud de Tripoli plus tôt le même jour. Mais des[...]

Libye : frappes aériennes près de l'aéroport de Tripoli

Deux avions non identifiés ont bombardé lundi avant l’aube des positions de miliciens rivaux qui s’affrontent à l’arme lourde pour le contrôle de l’aéroport international[...]

Libye : le Parlement en faveur d'une intervention étrangère

Le Parlement libyen a voté mercredi une résolution en faveur de l'intervention militaire de la communauté internationale dans le pays pour protéger les civils, alors que les combats entre milices[...]

Libye : le chef de la police de Tripoli assassiné

L'assassinat mardi du chef de la police de Tripoli intervient sur fond d'affrontements meurtriers entre milices rivales pour le contrôle de l'aéroport de la capitale libyenne.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers