Extension Factory Builder
06/07/2012 à 15:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran d'une vidéo diffusée le 20 novembre 2011 montrant Seif el-Islam. Capture d'écran d'une vidéo diffusée le 20 novembre 2011 montrant Seif el-Islam. © AFP

Libérée le 2 juillet après un mois d’emprisonnement en Libye, l’avocate australienne Melinda Taylor a estimé vendredi 6 juillet à la Haye que les droits de Seif el-Islam Kadhafi ont été irrévocablement compromis pendant sa visite à Zenten.  

À peine libérée, l’avocate australienne Melinda Taylor détenue pendant près d'un mois en Libye fait déjà parler d’elle. « Indépendamment de toutes les questions concernant ma propre conduite personnelle, les droits de mon client, M. Seif el-Islam, ont été irrévocablement compromis pendant ma visite à Zenten », a-t-elle déclaré, lors d'une conférence de presse à La Haye, vendredi 6 juillet.

« Les évènements récents ont complètement démontré qu'il sera impossible pour M. Kadhafi d'être jugé de manière impartiale et indépendante dans les tribunaux libyens », a ajouté l'avocate australienne.

"Sécurité nationale"

Melinda Taylor, 36 ans, a été arrêtée le 7 juin avec une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) dont elle faisait partie après avoir rendu visite à Seif el-Islam Kadhafi, à Zenten, à 170 kilomètres au sud-ouest de Tripoli. Elle est accusée d'avoir apporté un stylo-caméra lors de sa visite et d'avoir essayé de transmettre au fils du défunt Mouammar Kadhafi une lettre codée de son ancien bras droit, Mohammed Ismaïl, l'un des hommes les plus recherchés par la justice libyenne. Accusée par les autorités libyennes d'atteinte à la « sécurité nationale » la délagation a été libérée le 2 juillet.

Emprisonné à Zenden depuis son arrestation, Seif el-Islam fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI pour des crimes contre l'humanité. Les autorités libyennes, qui souhaitent juger elles-mêmes Seif el-Islam, ont déposé le 1er mai une requête contestant la compétence de la CPI.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Libye

Mohamed al-Zehawi est mort, confirme le groupe terroriste libyen Ansar Asharia qu'il dirigeait

Mohamed al-Zehawi est mort, confirme le groupe terroriste libyen Ansar Asharia qu'il dirigeait

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme "terroriste" par les Etats-Unis et l'ONU, a confirmé samedi soir dans un communiqué la mort de son chef Mohamed al-Zehawi, annoncée plus tô[...]

Annonces de cessez-le-feu en Libye, le début d'une sortie de crise ?

Emboîtant le pas à la coalition de milices Fajr Libya, l'armée libyenne a annoncé dimanche 18 janvier un cessez-le-feu dans le pays. Objectif : donner une petite chance à des négociations[...]

Libye : l'armée annonce à son tour un cessez-le-feu

L'armée libyenne a annoncé dimanche un cessez-le-feu, comme l'a fait il y a deux jours la milice Fajr Libya, pour soutenir les négociations de Genève en faveur d'un règlement du conflit qui[...]

Libye : le Conseil de sécurité salue l'annonce d'un cessez-le-feu

Le Conseil de sécurité de l'ONU a salué samedi l'annonce par une coalition de milices, notamment islamistes, d'un cessez-le-feu en Libye et a menacé de sanctions ceux qui feraient obstacle aux efforts[...]

Libye : des barils et des balles

Principale source de revenus de l'État libyen, l'or noir est plus que jamais au coeur de la guerre sans merci que se livrent les différentes factions qui se disputent le pouvoir.[...]

Libye : le contenu de l'accord signé à Genève entre les parties en conflit

Après 48 heures de discussions, les protagonistes du conflit armé en Libye sont parvenus à un accord à Genève sur la fin des hostilités et la formation d'un gouvernement d'unité[...]

Diplomatie : l'ONU peut-elle trouver une solution politique à la crise libyenne ?

Alors que l'option militaire est dans toutes les bouches, l'ONU réunit depuis mercredi à Genève les parties libyennes en conflit pour tenter de trouver une solution politique à la crise.[...]

Libye : négociations à Genève pour sortir de la crise politique

Une rencontre des parties en conflit en Libye doit commencermercredi après-midi à Genève sous l'égide de l'ONU pour tenter de trouver une solution à la crise politique.[...]

Libye : réunion à Genève pour essayer de ramener la paix

 Les parties en conflit en Libye doivent se rencontrer la semaine prochaine à Genève sous l'égide de l'ONU en vue mettre fin aux violences et à la crise politique. Mais l'issue de ce dialogue[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120706145836 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120706145836 from 172.16.0.100