Extension Factory Builder
06/07/2012 à 09:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Cheik Modibo Diarra, premier ministre malien de la transition. Cheik Modibo Diarra, premier ministre malien de la transition. © AFP

Le Premier ministre malien de la transition Cheick Modibo Diarra a quitté le Mali jeudi 5 juillet pour une visite au Maroc. L'objectif de cette visite est de renforcer les liens de coopération.

D'après le gouvernement malien, l'objectif du déplacement de Cheick Modibo Diarra au Mali est de renforcer les liens de coopération avec le Maroc. À Rabat, Cheik Modibo Diarra aura des échanges de vues sur les relations maroco-maliennes. Il va rencontrer les plus hautes autorités du pays, et les tiendra notamment « informées des efforts du gouvernement dans la réalisation des tâches qui lui sont assignées pour la reconquête des zones occupées dans le nord du Mali et l'organisation d'élections libres et transparentes », conclut le texte sans plus de détails.

Plus tôt jeudi, l'agence d'information marocaine MAP avait rapporté l'arrivée au Maroc du chef de la diplomatie malienne Sadio Lamine Sow pour une visite officielle de deux jours.

Le Mali est plongé dans une crise sans précédent depuis le coup d'État qui a renversé, le 22 mars, le président Amadou Toumani Touré, accusé par les putschistes d'incurie face à divers groupes armés qui attaquaient depuis mi-janvier plusieurs localités des trois régions formant le Nord (Kidal, Gao, Tombouctou).

Ce putsch a accéléré la chute de toute la zone aux mains des assaillants, comprenant les rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et des islamistes armés dont Ansar Eddine (Défenseur de l'islam) et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Aide du Maroc

Les autorités de transition mises en place après le retrait des putschistes n'ont pu mettre fin à l'occupation. De leur côté, les islamistes ont renforcé leur emprise sur le terrain en évinçant leurs ex-alliés de la rébellion touarègue de Gao et Tombouctou .

Ces derniers jours, des hommes d'Ansar Eddine ont démoli des mausolées et la porte d'une mosquée en mémoire de saints musulmans vénérés dans cette ville mythique, provoquant une vague d'indignation au Mali et à travers le monde.

Le 1er juillet, le Maroc a appelé à une intervention urgente et conjointe des États islamiques et de la communauté internationale pour protéger le riche patrimoine du Mali qui, selon le ministère marocain des Affaires étrangères, constitue une composante du patrimoine islamique et humanitaire. En avril, le royaume chérifien a envoyé une aide humanitaire en faveur des Maliens déplacés par les combats dans le nord de leur pays.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Un accord de paix au Mali signé avec une partie des groupes armés

Un accord de paix au Mali signé avec une partie des groupes armés

Le gouvernement malien a signé dimanche à Alger avec une partie des groupes armés du nord du pays un "accord de paix et de réconciliation" pour mettre fin aux violences.[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Mali : procès en vue pour Sanogo

Attendu depuis des mois, le procès d'Amadou Haya Sanogo et de plusieurs autres membres de l'ex-junte malienne pourrait se tenir prochainement. "Peut-être en juin", estime une source judiciaire[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Mali : l'avenir de l'Afrique au coeur du Forum de Bamako

Le 15e Forum de Bamako s’est déroulé du 19 au 21 février avec comme questionnement central l'avenir du continent à moyen terme.[...]

César 2015 : le film franco-mauritanien "Timbuktu" triomphe avec sept prix

Le film franco-mauritanien "Timbuktu" d'Abderrahmane Sissako, chronique de la vie quotidienne dans le nord du Mali sous la coupe des jihadistes, a triomphé vendredi à la 40e cérémonie des[...]

Mali : accord entre Bamako et les groupes armés pour une "cessation immédiate" des hostilités

Réunis à Alger pour un nouveau round des négociations de paix, le gouvernement malien et six groupes armés du nord du Mali ont signé jeudi, sous les auspices de l'Algérie et de l'ONU, un[...]

Mali : l'ombre d'Iyad Ag Ghali plane sur les négociations d'Alger

Soupçonné de manoeuvrer en coulisses en faisant régner la terreur parmi les Touaregs, le leader d'Ansar Eddine, Iyad Ag Ghali, demeure introuvable. Une ombre au tableau des négociations[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120706084506 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120706084506 from 172.16.0.100