Extension Factory Builder
04/07/2012 à 09:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L’ancien président français, le 28 juin 2012 à Paris. L’ancien président français, le 28 juin 2012 à Paris. © AFP

Le bureau et l'ancien cabinet d'avocats de l’ex-président français, Nicolas Sarkozy, mais aussi l'appartement familial appartenant à Carla Bruni dans le XVIe arrondissement ont été perquisitionnés mardi 3 juillet par le juge Jean-Michel Gentil en charge de l’affaire Bettencourt.

Le juge bordelais Jean-Michel Gentil n’a pas perdu de temps. En charge de l’instruction de l’affaire Bettencourt, il a mené mardi 3 juillet une perquisition dans le bureau et l'ancien cabinet d'avocats de l’ex-président français, Nicolas Sarkozy. Moins d’un mois après la fin de son l'immunité. L’appartement familial appartenant à Carla Bruni dans le XVIe arrondissement a également été perquisitionné. Parti la veille pour un voyage « en famille au Canada », selon un communiqué de son avocat, Me Thierry Herzog, Nicolas Sarkozy était absent lors des perquisitions.

Le juge n'aurait rien saisi, mais, selon Europe 1, l'agenda de Nicolas Sarkozy a été récupéré chez l'huissier où il avait été récemment déposé. Il enquête depuis décembre 2010 pour essayer de tirer directement au clair un éventuel financement politique illicite de la campagne présidentielle de Sarkozy en 2007, en particulier par l'argent de la femme d’affaires Liliane Bettencourt, première actionnaire du groupe L’Oréal.

Argent liquide

Jean-Michel Gentil a déjà fait saisir les comptes de campagne de l'ancien président français, il a entendu des fournisseurs, et il a dans le dossier les déclarations troublantes de différents employés de maison des Bettencourt évoquant un ballet d'hommes politiques au domicile des milliardaires, à Neuilly (Hauts-de-Seine), venus, selon les rumeurs qui circulaient dans la maison, pour y recevoir de l'argent en liquide.

L'affaire n'a provoqué que peu de réactions, le député UMP Éric Ciotti estimant que l'ancien président n'avait « rien à craindre » dans cette affaire, tandis que le député du Front national et avocat Gilbert Collard a qualifié de « médiatiques » les perquisitions.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

France : l'agresseur des policiers de Joué-lès-Tours affichait le drapeau de l'EI sur Facebook

France : l'agresseur des policiers de Joué-lès-Tours affichait le drapeau de l'EI sur Facebook

Jeune homme au physique athlétique, l'agresseur des policiers de Joué-lès-Tours abattu samedi par les forces de l'ordre, s'était récemment converti à l'islam, affichant sur son compte Face[...]

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

Dans un entretien publié mercredi sur le site du magazine "People", le président américain, Barack Obama, et son épouse, ont révélé quelques actes de racisme ordinaire[...]

États-Unis : 70 ans après son exécution, un Africain-Américain de 14 ans innocenté

Une juge de Caroline du Sud vient d'annuler la condamnation à mort de George Stinney, un afro-américain de 14 ans exécuté le 16 juin 1944 dans une prison de Columbia pour le meurtre supposé de[...]

Irak : gros revers pour l'État islamique

Plusieurs chefs du groupe État islamique en Irak ont été tués récemment dans des frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak, où des combattants kurdes ont[...]

Diaspora : Consuelo Cruz Arboleda, Africaine-Sud-Américaine

Depuis presque dix ans, cette Colombienne installée à Madrid coordonne le groupe afro-socialiste au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol.[...]

États-Unis : torture sans limites pendant la présidence de George W. Bush

Durant la présidence de George W. Bush, sous couvert de guerre contre le terrorisme, la CIA a eu recours à la torture. Avec une cruauté sans bornes, selon un rapport accablant du Sénat[...]

Benjamin Stora : "La France peine à se voir comme une nation construite par ses migrants"

Entretien avec le patron de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, l'historien français Benjamin Stora.[...]

Oubliez le McDo, à Paris, les fast-foods africains passent à l'offensive !

En quelques années, le marché de la restauration rapide en France a vu venir de nouveaux acteurs, les fast-foods africains. Malgré la frilosité des banques à les aider, certains ont réussi[...]

Démocratie et torture

Très mauvaise fin d'année pour le dogme selon lequel "la démocratie est le stade suprême du développement politique". On nous a tant de fois assuré que c'est le[...]

États-Unis : Hillary Clinton, future présidente ?

L'épouse de Bill Clinton n'est pas encore candidate à la présidentielle de 2016, mais nul doute qu'elle le sera bientôt. Sera-t-elle la première femme à accéder à la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers