Extension Factory Builder
04/07/2012 à 09:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L’ancien président français, le 28 juin 2012 à Paris. L’ancien président français, le 28 juin 2012 à Paris. © AFP

Le bureau et l'ancien cabinet d'avocats de l’ex-président français, Nicolas Sarkozy, mais aussi l'appartement familial appartenant à Carla Bruni dans le XVIe arrondissement ont été perquisitionnés mardi 3 juillet par le juge Jean-Michel Gentil en charge de l’affaire Bettencourt.

Le juge bordelais Jean-Michel Gentil n’a pas perdu de temps. En charge de l’instruction de l’affaire Bettencourt, il a mené mardi 3 juillet une perquisition dans le bureau et l'ancien cabinet d'avocats de l’ex-président français, Nicolas Sarkozy. Moins d’un mois après la fin de son l'immunité. L’appartement familial appartenant à Carla Bruni dans le XVIe arrondissement a également été perquisitionné. Parti la veille pour un voyage « en famille au Canada », selon un communiqué de son avocat, Me Thierry Herzog, Nicolas Sarkozy était absent lors des perquisitions.

Le juge n'aurait rien saisi, mais, selon Europe 1, l'agenda de Nicolas Sarkozy a été récupéré chez l'huissier où il avait été récemment déposé. Il enquête depuis décembre 2010 pour essayer de tirer directement au clair un éventuel financement politique illicite de la campagne présidentielle de Sarkozy en 2007, en particulier par l'argent de la femme d’affaires Liliane Bettencourt, première actionnaire du groupe L’Oréal.

Argent liquide

Jean-Michel Gentil a déjà fait saisir les comptes de campagne de l'ancien président français, il a entendu des fournisseurs, et il a dans le dossier les déclarations troublantes de différents employés de maison des Bettencourt évoquant un ballet d'hommes politiques au domicile des milliardaires, à Neuilly (Hauts-de-Seine), venus, selon les rumeurs qui circulaient dans la maison, pour y recevoir de l'argent en liquide.

L'affaire n'a provoqué que peu de réactions, le député UMP Éric Ciotti estimant que l'ancien président n'avait « rien à craindre » dans cette affaire, tandis que le député du Front national et avocat Gilbert Collard a qualifié de « médiatiques » les perquisitions.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Le vénézuélien Miguel Bonnefoy publie un premier roman réjouissant, "Le Voyage d'Octavio". Chronique.[...]

États-Unis : un homme noir sans-abri, surnommé "Africa", abattu par la police de Los Angeles

Une vidéo montrant un groupe de policiers abattre un sans-abri noir dans un quartier défavorisé de Los Angeles, en Californie, a été publiée lundi sur les réseaux sociaux. Une[...]

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres[...]

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

France : crispations dans le monde de l'art après l'attentat contre "Charlie Hebdo"

Après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris, plusieurs oeuvres d'art ayant trait à l'islam ont été censurées en France. Le phénomène n'est pas nouveau : art et religion[...]

"American Sniper" : quand Eastwood se tire une balle dans le pied

Annoncé en grande pompe, le nouveau long-métrage de Clint Eastwood, "American Sniper", relate le parcours d'un tireur d’élite de l'armée américaine connu pour ses exploits[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120704090224 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120704090224 from 172.16.0.100