Extension Factory Builder
05/07/2012 à 19:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les négociations sur un traité sur le commerce des armes sont au point mort à l'ONU. Les négociations sur un traité sur le commerce des armes sont au point mort à l'ONU. © AFP

Les négociations à l’ONU concernant un traité réglementant le commerce des armes ont fait long feu. Avant même d’avoir débuté, elles ont été bloquées par le dossier palestinien. L’Égypte, peu favorable au futur traité, réclamait la participation de la Palestine aux négociations, et Israël a menacé de quitter l’assemblée.

Elle s’annonçait comme la plus grande avancée en termes de justice internationale depuis la création de la CPI. La conférence sur le traité réglementant le commerce des armes a pourtant, déjà, du plomb dans l’aile.

La faute à un bras de fer entre les pays arabes et Israël. Fin juin, l’Égypte avait insisté pour que la Palestine participe à la conférence, en sa qualité d’observateur, au sein de l’Assemblée générale des Nations Unies. Israël, sans surprise, avait alors menacé de boycotter le sommet, alors qu’elle est l’un des plus gros exportateurs d’armes de la planète. Les pays arabes ont donc à leur tour répliqué et demandé à ce que l'Union européenne, qui a elle aussi le statut d’observateur à l’ONU, soit exclue des discussions.

Une cause palestinienne instrumentalisée ?

« Ce début chaotique est une tragédie pour cette conférence si importante », a estimé un ministre occidental qui devait participer aux discussions. Le futur traité est destiné à empêcher les transferts d'armes qui pourraient être utilisées contre les populations civiles ou alimenter un conflit. Les discussions, qui sont donc pour le moment à l’arrêt, doivent se terminer le 27 juillet.

Nombre de diplomates n’ont pas caché qu’ils soupçonnaient l’Égypte, gros acheteur d'équipements militaires américains (1,3 milliard de dollars par an), de tenter surtout d’affaiblir le traité. « Certains pays ne veulent pas d'un traité avec des critères stricts de respect des droits de l'homme et exploitent la cause palestinienne », a estimé un diplomate occidental. « Ce n'est pas la question de la Palestine, c'est une bataille de procédure car ils savent qu'ils ne peuvent pas l'emporter sur le fond. »

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

France : Claude Guéant placé en garde à vue dans l'enquête sur le financement libyen de Sarkozy

France : Claude Guéant placé en garde à vue dans l'enquête sur le financement libyen de Sarkozy

Claude Guéant, ancien ministre de l'Intérieur et fidèle lieutenant de Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue vendredi matin dans l'enquête sur les accusations de finance[...]

Palestine : l'OLP menace de suspendre sa coopération sécuritaire avec Israël

L’organisation de la libération de la Palestine (OLP), un organe-clé de la direction palestinienne, a réclamé jeudi 5 mars la fin de la coopération sécuritaire avec Israël. Mais[...]

France - Maroc : Laurent Fabius attendu à Rabat pour confirmer "le renouveau des relations"

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, sera lundi et mardi au Maroc. Selon son ministère, cette visite a pour objectif de confirmer "le renouveau des relations[...]

Thaïlande : splendeurs et misères du clan Shinawatra

Comme Thaksin, son frère, Yingluck a été renversée par un coup d'État militaire. Depuis près d'un an, la junte au pouvoir s'acharne contre elle. Finira-t-elle derrière les[...]

L'Italie enregistre un nombre record de migrants clandestins venus d'Afrique par la mer

Le nombre de migrants clandestins qui ont traversé la Méditerranée entre l’Afrique et l’Italie a explosé au début de l'année 2015 : une hausse de 43 % par rapport à[...]

Assia Djebar, une académicienne artiste

* Clothilde Monat est auteur, journaliste et professeur de Lettres au Lycée français d'Abu Dhabi. À l'annonce du décès de l’académicienne Assia Djebar, je me souviens de cette[...]

La fondation Sindika Dokolo s'expose à Porto

L'événement est suffisamment rare pour être signalé : du 5 mars au 17 mai 2015, la galerie municipale Almeida Garrett de Porto (Portugal) accueille une partie de la collection d'art contemporain de la[...]

États-Unis : un rapport accuse la police de Ferguson de discrimination envers les Noirs

La police de Ferguson, dans l’État du Missouri aux États-Unis, est accusée d’avoir violé systématiquement les droits des Noirs, selon le rapport de l’enquête du[...]

Ensaf Haidar : "Raif Badawi risque désormais la peine de mort pour apostasie"

Selon son épouse, Ensaf Haidar, le blogueur saoudien Raif Badawi, déjà condamné à 1 000 coups de fouet et à dix ans de prison, risque désormais la peine de mort pour apostasie.[...]

Série TV : l'empire des sons de Lee Daniels

Fox TV a créé la surprise, début 2015, en lançant une série qui nous plonge dans l'intimité d'une famille africaine-américaine à la tête d'une grosse maison de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120703112559 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120703112559 from 172.16.0.100