Extension Factory Builder
05/07/2012 à 19:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les négociations sur un traité sur le commerce des armes sont au point mort à l'ONU. Les négociations sur un traité sur le commerce des armes sont au point mort à l'ONU. © AFP

Les négociations à l’ONU concernant un traité réglementant le commerce des armes ont fait long feu. Avant même d’avoir débuté, elles ont été bloquées par le dossier palestinien. L’Égypte, peu favorable au futur traité, réclamait la participation de la Palestine aux négociations, et Israël a menacé de quitter l’assemblée.

Elle s’annonçait comme la plus grande avancée en termes de justice internationale depuis la création de la CPI. La conférence sur le traité réglementant le commerce des armes a pourtant, déjà, du plomb dans l’aile.

La faute à un bras de fer entre les pays arabes et Israël. Fin juin, l’Égypte avait insisté pour que la Palestine participe à la conférence, en sa qualité d’observateur, au sein de l’Assemblée générale des Nations Unies. Israël, sans surprise, avait alors menacé de boycotter le sommet, alors qu’elle est l’un des plus gros exportateurs d’armes de la planète. Les pays arabes ont donc à leur tour répliqué et demandé à ce que l'Union européenne, qui a elle aussi le statut d’observateur à l’ONU, soit exclue des discussions.

Une cause palestinienne instrumentalisée ?

« Ce début chaotique est une tragédie pour cette conférence si importante », a estimé un ministre occidental qui devait participer aux discussions. Le futur traité est destiné à empêcher les transferts d'armes qui pourraient être utilisées contre les populations civiles ou alimenter un conflit. Les discussions, qui sont donc pour le moment à l’arrêt, doivent se terminer le 27 juillet.

Nombre de diplomates n’ont pas caché qu’ils soupçonnaient l’Égypte, gros acheteur d'équipements militaires américains (1,3 milliard de dollars par an), de tenter surtout d’affaiblir le traité. « Certains pays ne veulent pas d'un traité avec des critères stricts de respect des droits de l'homme et exploitent la cause palestinienne », a estimé un diplomate occidental. « Ce n'est pas la question de la Palestine, c'est une bataille de procédure car ils savent qu'ils ne peuvent pas l'emporter sur le fond. »

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

 Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du GES a connu un franc succès. Plus de 6000 participants ont pris part à l'événement, qui reviendra l'[...]

France - Rwanda : Sonia Rolland, Miss et ambassadrice

Dans un documentaire diffusé sur France Ô le 26 novembre, la comédienne franco-rwandaise évoque avec une tendresse teintée d'admiration la résurrection de son pays natal, vingt ans[...]

Manuel Valls au Tchad parmi les soldats français de Barkhane

Le Premier ministre Manuel Valls entame samedi à N'Djamena une visite de deux jours aux troupes françaises engagées dans le combat contre les groupes jihadistes armés au Sahel, qui le conduira[...]

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur[...]

Royaume-Uni : Ed Miliband, étoile montante

Ed Miliband, fils d'un historien marxiste d'origine juive, le chef du Labour deviendra-t-il l'an prochain Premier ministre de Sa Majesté ? Ce serait une première depuis Disraeli, il y a plus d'un[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui[...]

France : Kader Arif, secrétaire d'État aux Anciens combattants, a présenté sa démission

Kader Arif, le secrétaire d’État français aux Anciens combattants, a présenté ce vendredi matin sa démission. Il est visé par une enquête préliminaire sur des[...]

Les sons de la semaine #21 : Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musical hebdomadaire, avec Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi, et Diamant noir.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers