Extension Factory Builder
05/07/2012 à 19:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les négociations sur un traité sur le commerce des armes sont au point mort à l'ONU. Les négociations sur un traité sur le commerce des armes sont au point mort à l'ONU. © AFP

Les négociations à l’ONU concernant un traité réglementant le commerce des armes ont fait long feu. Avant même d’avoir débuté, elles ont été bloquées par le dossier palestinien. L’Égypte, peu favorable au futur traité, réclamait la participation de la Palestine aux négociations, et Israël a menacé de quitter l’assemblée.

Elle s’annonçait comme la plus grande avancée en termes de justice internationale depuis la création de la CPI. La conférence sur le traité réglementant le commerce des armes a pourtant, déjà, du plomb dans l’aile.

La faute à un bras de fer entre les pays arabes et Israël. Fin juin, l’Égypte avait insisté pour que la Palestine participe à la conférence, en sa qualité d’observateur, au sein de l’Assemblée générale des Nations Unies. Israël, sans surprise, avait alors menacé de boycotter le sommet, alors qu’elle est l’un des plus gros exportateurs d’armes de la planète. Les pays arabes ont donc à leur tour répliqué et demandé à ce que l'Union européenne, qui a elle aussi le statut d’observateur à l’ONU, soit exclue des discussions.

Une cause palestinienne instrumentalisée ?

« Ce début chaotique est une tragédie pour cette conférence si importante », a estimé un ministre occidental qui devait participer aux discussions. Le futur traité est destiné à empêcher les transferts d'armes qui pourraient être utilisées contre les populations civiles ou alimenter un conflit. Les discussions, qui sont donc pour le moment à l’arrêt, doivent se terminer le 27 juillet.

Nombre de diplomates n’ont pas caché qu’ils soupçonnaient l’Égypte, gros acheteur d'équipements militaires américains (1,3 milliard de dollars par an), de tenter surtout d’affaiblir le traité. « Certains pays ne veulent pas d'un traité avec des critères stricts de respect des droits de l'homme et exploitent la cause palestinienne », a estimé un diplomate occidental. « Ce n'est pas la question de la Palestine, c'est une bataille de procédure car ils savent qu'ils ne peuvent pas l'emporter sur le fond. »

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être analy[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Football : indignation suite aux propos racistes de Carlo Tavecchio

Le monde du ballon rond en Italie est en pleine effervescence après des propos racistes tenus en fin de semaine par le favori au poste de président de la fédération italienne de football, Carlo[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Gaza : l'armée israélienne annonce la fin de la trêve

L'armée israélienne a annoncé dimanche matin la fin de la trêve humanitaire et la reprise de ses opérations militaires dans la bande de Gaza en réplique aux "tirs incessants de[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Gaza : cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas

Un cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas palestinien est entré en vigueur samedi à Gaza après d'intenses efforts d'acteurs internationaux, qui se retrouvent à Paris pour tenter[...]

Deux footballeurs s'affrontent sur Twitter à propos de l'intervention israélienne à Gaza

Les polémiques autour du conflit israélo-palestinien n'épargnent pas le monde du football. Les deux anciens coéquipiers en Angleterre, Joey Barton et Yossi Benayoun, se sont répondus par tweets[...]

Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

L’historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora réagit à la promesse de réouverture des synagogues algériennes faite par le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers