Extension Factory Builder
03/07/2012 à 11:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le domicile du président Alpha Condé à Conakry, le 19 juillet 2011. Le domicile du président Alpha Condé à Conakry, le 19 juillet 2011. © AFP

Quinze personnes mises en cause dans l’affaire de l’attaque du domicile du président Guinéen Alpha Condé, le 19 juillet 2011, dont le général Nouhou Thiam, ont été libérées par la cour d'appel de Conakry. Le commandant Alpha Oumar Bah (AOB) et le numéro deux de l'union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Amadou Bah Oury, ont quant à eux été reconnus coupables.

La cour d'appel de Conakry a rendu, lundi 2 juillet, son jugement dans l’affaire de l’attaque du domicile du président guinéen Alpha Condé, le 19 juillet 2011, rapport RFI. Quinze prévenus dont le général Nouhou Thiam (ancien chef d’état-major de l’armée), Abdoulaye Bah Aidor (commandant de la garde présidentielle sous  Moussa Dadis Camara) et le colonel Mohamed Sow, ont été relaxés.

Poursuivis pour association de malfaiteurs, assassinat, attentat contre l’autorité de l’État, destruction de biens publics et privés, ils ont obtenu un non-lieu et ont été remis en liberté. Dix-sept personnes, dont le général Bachir Diallo, avaient déjà été libérées le 9 mars dernier.

Quatre personnes dont le commandant Alpha Oumar Bah (AOB) - suspecté d'être le chef du commando - ont en revanche été déclarées coupables d'attentat contre l'autorité de l'État et de tentative d'assassinat, rapporte la BBC.  Le colonel Issiaga Camara en fait aussi parti. Suspecté par le chef de l’État guinéen d’avoir voulu l’assassiner, Bah Oury, numéro 2 de l'union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a été lui accusé de complicité. Visé par un mandat d'arrêt international, celui-ci est actuellement en exil en France.

Le cas du commandant Sidiki Camara dit « De Gaulle », ex-aide de camp de Sékouba Konaté, et ceux d’une vintaine d’autres prévenus, ont été renvoyés devant la cour d’assises de Conakry.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : la Côte d'Ivoire annonce l'ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia

Ebola : la Côte d'Ivoire annonce l'ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia

La Côte d’Ivoire, épargnée par l'épidémie d'Ebola, a annoncé lundi soir l’ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia. Ses frontières avec ces [...]

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Ebola - François Lounceny Fall : "Nous en appelons à plus de solidarité de la part des pays-frères africains"

Alors que l'Afrique de l'Ouest est frappée par une épidémie d'Ebola sans précédent, le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Lounceny Fall, a fait le[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex