Extension Factory Builder
03/07/2012 à 11:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le domicile du président Alpha Condé à Conakry, le 19 juillet 2011. Le domicile du président Alpha Condé à Conakry, le 19 juillet 2011. © AFP

Quinze personnes mises en cause dans l’affaire de l’attaque du domicile du président Guinéen Alpha Condé, le 19 juillet 2011, dont le général Nouhou Thiam, ont été libérées par la cour d'appel de Conakry. Le commandant Alpha Oumar Bah (AOB) et le numéro deux de l'union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Amadou Bah Oury, ont quant à eux été reconnus coupables.

La cour d'appel de Conakry a rendu, lundi 2 juillet, son jugement dans l’affaire de l’attaque du domicile du président guinéen Alpha Condé, le 19 juillet 2011, rapport RFI. Quinze prévenus dont le général Nouhou Thiam (ancien chef d’état-major de l’armée), Abdoulaye Bah Aidor (commandant de la garde présidentielle sous  Moussa Dadis Camara) et le colonel Mohamed Sow, ont été relaxés.

Poursuivis pour association de malfaiteurs, assassinat, attentat contre l’autorité de l’État, destruction de biens publics et privés, ils ont obtenu un non-lieu et ont été remis en liberté. Dix-sept personnes, dont le général Bachir Diallo, avaient déjà été libérées le 9 mars dernier.

Quatre personnes dont le commandant Alpha Oumar Bah (AOB) - suspecté d'être le chef du commando - ont en revanche été déclarées coupables d'attentat contre l'autorité de l'État et de tentative d'assassinat, rapporte la BBC.  Le colonel Issiaga Camara en fait aussi parti. Suspecté par le chef de l’État guinéen d’avoir voulu l’assassiner, Bah Oury, numéro 2 de l'union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a été lui accusé de complicité. Visé par un mandat d'arrêt international, celui-ci est actuellement en exil en France.

Le cas du commandant Sidiki Camara dit « De Gaulle », ex-aide de camp de Sékouba Konaté, et ceux d’une vintaine d’autres prévenus, ont été renvoyés devant la cour d’assises de Conakry.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
OIF : l'indigné Abdou Diouf

Article pr�c�dent :
Maroc : les investissements étrangers chutent

Réagir à cet article

Guinée

Guinée : l'opposition exclut un dialogue sans modification du calendrier électoral

Guinée : l'opposition exclut un dialogue sans modification du calendrier électoral

L'opposition guinéenne manifestera jusqu'à ce que le président Alpha Condé accepte une modification du calendrier électoral et l'organisation des scrutins locaux avant la présidentielle,[...]

Les pays touchés par Ebola demandent un "Plan Marshall" de 8 milliards de dollars

Les trois pays les plus touchés par le virus Ebola (Guinée, Liberia et Sierra Leone) ont demandé vendredi depuis Washington un "Plan Marshall" s'élevant à huit milliards de dollars[...]

Guinée : des militants de l'opposition condamnés pour "attroupement sur la voie publique"

Les tribunaux de Dixinn (banlieue de Conakry) et de Matam ont prononcé des décisions de justice à l'encontre de prévenus accusés d'avoir participé aux manifestations des 13 et 14[...]

Ebola : les chefs d'État de la Guinée, du Liberia et du Sierra Leone reçus par Barack Obama

Les présidents des trois pays les plus durement touchés par Ebola, la Guinée, le Liberia et le Sierra Leone, ont été reçus à la Maison Blanche par le président[...]

Guinée : l'opposition suspend ses manifestations jusqu'à lundi

Après deux jours d'affrontements entre ses partisans et les forces de l'ordre, l'opposition guinéenne a annoncé mardi la suspension de ses manifestations jusqu'à lundi. Alors que, de son[...]

Guinée : les élections communales d'abord

Vincent Foucher est analyste principal pour l'Afrique de l'Ouest à l’International Crisis Group (ICG).[...]

Ballets africains : quand la Guinée abandonne ses danseurs

Ils ont contribué au rayonnement culturel de leur pays à travers les plus grandes scènes du monde dès les années 1950. Et pourtant, l'État a abandonné ses danseurs,[...]

Guinée : reprise des affrontements entre opposants et forces de l'ordre à Conakry

Les échauffourées entre partisans de l'opposition et policiers guinéens ont repris mardi matin à Conakry, au lendemain d'une journée de heurts qui ont fait un mort et au moins une dizaine de [...]

Guinée : un mort et plusieurs blessés lors d'une manifestation de l'opposition

La manifestation de l'opposition guinéenne, lundi à Conakry, a dégénéré. Selon un bilan officiel, un jeune homme est décédé après avoir reçu une balle[...]

Guinée : comment la manifestation contre l'insécurité a viré à l'affrontement avec la police

Pour protester notamment contre l'agression le 4 avril de son porte-parole, l'opposition guinéenne a appelé lundi ses partisans à descendre dans les rues de Conakry. Une "volonté d'instituer de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120703104618 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120703104618 from 172.16.0.100