Extension Factory Builder
03/07/2012 à 11:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le domicile du président Alpha Condé à Conakry, le 19 juillet 2011. Le domicile du président Alpha Condé à Conakry, le 19 juillet 2011. © AFP

Quinze personnes mises en cause dans l’affaire de l’attaque du domicile du président Guinéen Alpha Condé, le 19 juillet 2011, dont le général Nouhou Thiam, ont été libérées par la cour d'appel de Conakry. Le commandant Alpha Oumar Bah (AOB) et le numéro deux de l'union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Amadou Bah Oury, ont quant à eux été reconnus coupables.

La cour d'appel de Conakry a rendu, lundi 2 juillet, son jugement dans l’affaire de l’attaque du domicile du président guinéen Alpha Condé, le 19 juillet 2011, rapport RFI. Quinze prévenus dont le général Nouhou Thiam (ancien chef d’état-major de l’armée), Abdoulaye Bah Aidor (commandant de la garde présidentielle sous  Moussa Dadis Camara) et le colonel Mohamed Sow, ont été relaxés.

Poursuivis pour association de malfaiteurs, assassinat, attentat contre l’autorité de l’État, destruction de biens publics et privés, ils ont obtenu un non-lieu et ont été remis en liberté. Dix-sept personnes, dont le général Bachir Diallo, avaient déjà été libérées le 9 mars dernier.

Quatre personnes dont le commandant Alpha Oumar Bah (AOB) - suspecté d'être le chef du commando - ont en revanche été déclarées coupables d'attentat contre l'autorité de l'État et de tentative d'assassinat, rapporte la BBC.  Le colonel Issiaga Camara en fait aussi parti. Suspecté par le chef de l’État guinéen d’avoir voulu l’assassiner, Bah Oury, numéro 2 de l'union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a été lui accusé de complicité. Visé par un mandat d'arrêt international, celui-ci est actuellement en exil en France.

Le cas du commandant Sidiki Camara dit « De Gaulle », ex-aide de camp de Sékouba Konaté, et ceux d’une vintaine d’autres prévenus, ont été renvoyés devant la cour d’assises de Conakry.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Gambie : Yahya Jammeh suspend les vols en provenance des pays touchés par Ebola

Gambie : Yahya Jammeh suspend les vols en provenance des pays touchés par Ebola

La Gambie a suspendu tous les vols en provenance de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone pour prévenir toute contamination par le virus Ebola.[...]

La fièvre Ebola désormais "sous contrôle" en Guinée

Conakry a annoncé lundi que la fièvre hémorragique Ebola est désormais "sous contrôle". Une bonne nouvelle pour la Guinée, épicentre d'une épidémie qui a[...]

Guinée : Ebola fait "oublier" les autres maladies et les tensions sociales

En Guinée, la fièvre hémorragique due en partie au virus Ebola, qui a fait plus de 100 morts depuis janvier, a "fait oublier" d'autres maladies, qui continuent de beaucoup tuer, et les tensions[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Sommet UE-Afrique : un visiteur nommé Claude Guéant

Mais à quels dirigeant(s) africain(s) Claude Guéant a-t-il rendu visite à Bruxelles ? Une piste au moins se dessine.[...]

Guinée : Ebola... c'est si grave, docteur ?

Une épidémie "sans précédent" pour MSF, limitée pour l'OMS... Et, pour Conakry, un tapage médiatique qui nuit à son image.[...]

Guinée : l'aéroport de Conakry mobilisé contre la propagation d'Ebola

La mobilisation sanitaire s'est renforcée samedi à Conakry pour empêcher la propagation du virus Ebola hors de Guinée avec le déploiement d'équipes médicales à[...]

Ebola : des équipes françaises déployées en Guinée, à l'aéroport de Conakry

Des équipes médicales françaises ont été déployées à l'aéroport de Guinée Conakry "pour limiter au maximum" le risque d'une arrivée sur le [...]

Ebola : la France prend des mesures de sécurité à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle

Selon "Le Parisien", qui s'est procuré jeudi une note de la Direction générale de la santé, la France a décidé de renforcer ses mesures de sécurité pour l'accueil[...]

Guinée : Ebola, la fièvre remonte vers le Nord

Il est passé par ici, il repassera par là... Depuis les années 1970, ce virus mortel sème régulièrement la terreur, surtout en Afrique centrale. Pour la première fois, il[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers