Extension Factory Builder
02/07/2012 à 17:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un membre du mouvement M23, le 3 juin 2012, dans la vallée de Kavumu dans le Nord-Kivu. Un membre du mouvement M23, le 3 juin 2012, dans la vallée de Kavumu dans le Nord-Kivu. © AFP

Des combats entre l’armée congolaise et des mutins se sont déroulés samedi dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC, empêchant le pays de célébrer ce jour-là son indépendance.

Dans la région du Nord-Kivu, les combats ont repris. Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et des mutins se réclamant du Mouvement du 23 mars, s’accusent mutuellement d’avoir commencé les attaques. Celles-ci ont eu lieu dans les environs de Mbuzi, l’une des trois collines proches de la frontière avec le Rwanda et l’Ouganda, où sont regroupés les dissidents.

L’armée « nous a attaqué depuis les alentours de la cité de Ntamungenga. Nous avons blessé un officier supérieur, un commandant de bataillon qui est à l’hôpital de Rutshuru », a affirmé à l’AFP le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, porte-parole du M23.

Selon lui, malgré les attaques à l’arme lourde des FARDC, les mutins, issus des rangs de l’ex-rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) ont repoussé samedi l’armée sur deux positions, qu’ils conservaient toujours dimanche matin.

Une version que conteste cependant l’armée officielle du pays : « Les rebelles nous ont attaqués sur l’axe Bweza-Ntamugenga et ont repoussé nos forces sur deux positions. Mais (dimanche), nous avons délogé les mutins de ces deux positions » a ainsi déclaré à l’AFP un officier supérieur qui participait aux combats, avant de préciser : « nous les avons attaqué tôt dimanche matin avec un appui en armes lourdes, jusqu’au point où ils ont aussi perdu une des positions qu’ils gardaient depuis longtemps.» Selon le militaire de l’armée officielle, une attaque « très musclée » devrait avoir lieu prochainement près de la frontière avec l’Ouganda.

Solidarité nationale

Dimanche en fin de matinée, un calme relatif était rétabli dans la région. Le reste du pays n’a cependant pas célébré l’anniversaire de son indépendance, le 30 juin 1960. En solidarité avec les populations de l’est qui depuis deux mois subissent des combats qui ont fait plus de 200 000 déplacés et quelques 20 000 réfugiés au Rwanda et en Ouganda.

« Des inciviques manipulés par des forces obscures nationales et étrangères ont plongé une fois de plus la province du Nord-Kivu dans le sang, forçant de nouveau des milliers de nos concitoyens à l’errance, les replongeant dans la précarité », avait dénoncé le président Joseph Kabila dans un discours prononcé vendredi soir à la télévision nationale.

À aucun moment le chef de l’État n’a cité le Rwanda. Ce pays voisin a été accusé jeudi par le porte-parole du gouvernement congolais de soutenir le M23, après la publication d'un rapport de l’ONU et de divers ONG abondant dans ce sens.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la désolati[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa,[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Football - RDC : Yannis Mbombo, futur attaquant des Léopards ?

Né à Bruxelles de parents originaires de RD Congo, Yannis Mbombo (20 ans), prêté par le Standard Liège à Auxerre (Ligue 2), a été approché par Florent Ibenge, le[...]

RDC : les autorités annoncent la fin de l'épidémie d'Ebola dans le pays

Les autorités de Kinshasa ont annoncé samedi la fin de l'épidémie d'Ebola qui avait été déclarée fin août dans une zone reculée de la République[...]

RDC - CPI : comprendre le procès Bemba en 5 questions

Après les déclarations finales mercredi et jeudi de l'accusation et de la défense, l'affaire Bemba est désormais mise en délibéré. En attendant le verdict, retour en cinq questions[...]

RDC : pour l'accusation, Bemba est "responsable" de la "barbarie" de ses miliciens

Les avocats de Jean-Pierre Bemba tenteront de répondre jeudi aux accusations lancées la veille par le bureau du procureur de la CPI contre l'ancien vice-président congolais, jugé pour trois crimes de[...]

Crimes de guerre en RDC : dix ans de prison pour un ex-rebelle promu général

Un général congolais a été rattrapé par son passé de milicien vendredi à Kinshasa, où la justice l'a condamné à dix ans de prison ferme pour crimes de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers