Extension Factory Builder
29/06/2012 à 19:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des rebelles islamistes d'Ansar Eddine, alliés d'Aqmi, à Tombouctou. Des rebelles islamistes d'Ansar Eddine, alliés d'Aqmi, à Tombouctou. © AFP

Une trentaine de djihadistes algériens seraient venus renforcer les rangs des islamistes à Gao, vendredi 29 juin, selon plusieurs sources, dont une sécuritaire. Leur mission : "participer à la sécurisation de la ville et la traque d'éventuels rebelles du MNLA".  

Déjà en position de force dans le Nord du Mali, les islamistes auraient reçu le renfort d’une trentaine de djihadistes algériens a affirmé à l'AFP une source sécuritaire régionale. Deux témoins ont confirmé avoir vu vendredi à Gao ces djihadistes, reconnaissables à leur peau plus claire que celle des Maliens des communautés arabes ou touareg, et surtout à leur tenue afghane. Ils étaient dans des véhicules pick-up quasiment neufs, d'après ces témoins.

Arrivés vendredi 29 juin à Gao, ils doivent « participer à la sécurisation de la ville et la traque d'éventuels rebelles du MNLA » défaits mercredi par les islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), a poursuivi cette source. « Il est de plus en plus question que ces djihadistes poursuivent un groupe de rebelles touareg qui serait vers Gossi (85 km au sud de Gao). Ils sont venus rejoindre (Mokhtar) Belmokhtar (un chef d'Al-Qaïda au Maghreb islamique) qui est à Gao », a précisé la même source.

Bilal Ag Achérif touché

Mokhtar Belmokhtar séjourne à Gao depuis jeudi, comme Iyad Ag Ghali, chef du mouvement islamiste Ansar Eddine. Après de violents combats, le calme était revenu jeudi dans cette ville du Nord-Mali où le MNLA avait établi son quartier général. Dans un communiqué daté vendredi, le chargé de l'information et de la communication du MNLA, Moussa Ag Assarid, a affirmé que le mouvement a eu « 4 morts parmi ses combattants et environ 10 blessés ». Mais assure que « la plus lourde perte est bel et bien du côté des terroristes d'Aqmi et du Mujao », parlant de « plusieurs dizaines de morts ». « Il y a eu également, malheureusement, des victimes civiles lors des combats de ces dernières journées », ajoute-t-il dans ce texte.

Parmi les chefs du MNLA blessés figure Bilal Ag Achérif, le principal dirigeant du mouvement. Selon une source sécuritaire burkinabè, il a été évacué en compagnie de deux de ses proches à Ouagadougou par un hélicoptère burkinabè. Bilal Ag Achérif a été « touché par des éclats de balle à l'oreille droite », que les médecins « ont pu extraire », « sa vie n'est pas en danger », d'après cette source.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mali : l'ex-président ATT peut-il revenir à Bamako ?

Mali : l'ex-président ATT peut-il revenir à Bamako ?

Plus d'un millier de personnes se sont rassemblées jeudi à Bamako pour demander le retour de l'ex-président malien Amadou Toumani Touré, exilé au Sénégal depuis 2012.[...]

Lassana Bathily décoré de la médaille du courage par le Centre Simon Wiesenthal à Los Angeles

Lassana Bathily, le jeune Malien qui a sauvé quatre personnes lors de la prise d'otages de l'Hyper Cacher en France, le 9 janvier, a été décoré mardi de la médaille du courage par le[...]

Terrorisme au Sahel : la stratégie de Sisyphe

Peut-être a-t-on crié victoire un peu vite : il ne suffit pas de couper quelques têtes pour éradiquer la menace jihadiste. Soldats français et Casques bleus l'apprennent à leurs[...]

Mali : la résolution de la crise du Nord, thème officieux de la visite officielle d'IBK à Alger

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a entamé dimanche un voyage officiel de trois jours en Algérie. Il sera particulièrement question du fragile processus de paix malien, dans lequel Alger[...]

Mali : en plein marché, Aqmi décapite un homme accusé de travailler pour les Français

Des combattants d'Aqmi ont tué par balle puis décapité jeudi un civil qu'ils accusaient de travailler pour les forces françaises au Mali. L'exécution s'est déroulée en plein[...]

Mali : qui sont les trois individus arrêtés dans l'enquête sur l'attentat de Bamako ?

Les forces spéciales maliennes ont arrêté trois personnes à Bamako dans la nuit de mercredi à jeudi. Mais le doute est permis sur leur degré d'implication dans l’attentat du 7[...]

Mali : arrestation de deux complices présumés de l'attentat de Bamako

Un peu moins de deux semaines après l'attentat meurtrier du 7 mars contre le bar-restaurant "La Terrasse" à Bamako, deux hommes, complices présumés des auteurs de l'attaque, ont[...]

Mali : Bamako et la médiation appellent les rebelles de la CMA à parapher l'accord d'Alger

La médiation internationale et le gouvernement malien ont appelé mercredi la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) à parapher en l'état l'accord de paix d'Alger, écartant toute nouvelle[...]

Alain Giresse de retour à la tête des Aigles du Mali

Après avoir connu une Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015 difficile avec le Sénégal, Alain Giresse s’est engagé mardi avec le Mali, qu’il avait déjà dirigé de[...]

Mali : les rebelles de la CMA refusent de signer le préaccord d'Alger

Malgré la visite d'une équipe de médiation internationale à Kidal, les groupes rebelles qui composent la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) refusent toujours de signer, en l'état, le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120629184445 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120629184445 from 172.16.0.100