Extension Factory Builder
29/06/2012 à 13:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Marie, Jany et Jean-Marie Le Pen, le 1er mai 2008 à Paris. Marie, Jany et Jean-Marie Le Pen, le 1er mai 2008 à Paris. © AFP

Les vacances peu discrètes de Jean-Marie et Jany Le Pen en Tunisie ont suscité l'indignation de nombreux commentateurs. Et même de certains acteurs politiques.

Jean-Marie et Jany étrennant leurs panamas à la plage ; Jean-Marie et Jany déambulant dans les souks… Ces clichés de vacances d’un couple de touristes français souriant seraient anodins s’ils n’étaient ceux des récentes vacances des Le Pen à Hammamet, en Tunisie. Dans un contexte politique local assez tumultueux, le séjour du fondateur du Front National tout de même pu passer inaperçu. Oui mais voilà : les conseils d’un ami, avocat français à la retraite et résident à Hammamet, il a jeté son dévolu sur un établissement prisé par la jet set tunisienne, le très sélect Sindbad.

Son arrivée remarquée a aussitôt déclenché l’indignation de Abdelwaheb el-Hani, président du parti « El Majd », qui a affirmé que « la venue de Jean-Marie Le Pen, tortionnaire de la guerre d’Algérie et porteur d'une idéologie fasciste, est un outrage aux valeurs de la République et une injure aux martyrs du mouvement de libération nationale ». Et de demander de refouler « le partisan de l’émigration zéro, et chef de file d’une France blanche, chrétienne et gauloise. »

Les Tunisiens, soit on les aime partout, soit on les quitte !

Abdelwaheb el-Hani, président du parti "El Majd"

Soutien aux dictateurs

L’opinion publique tunisienne, indifférente aux positions xénophobes de Jean-Marie Le Pen, s’intéresse en revanche au profil des 240 français résidents en Tunisie qui ont voté pour sa fille, Marine, lors de la dernière présidentielle. À un Jean Marie Le Pen qui préfère visiblement fréquenter des Arabes hors de l’Hexagone, Abdelwaheb El Hani lance : « les Tunisiens, soit on les aime partout, soit on les quitte ! ».

Certains commentateurs ont également rappellé que Jean-Marie Le Pen avait été proche de plusieurs dictateurs, et qu’il avait notamment apporté un soutien ambigu à Saddam Hussein, via l’association fondée par sa femme SOS Enfants d’Irak. Jean Marie et Jany, qui ont des difficultés à voyager au Maghreb, ont quand même apprécié l’accueil tunisien et goûté un calme reposant après une année politique bien chargée. En tunisien, on dirait un repos « halal » !

________

Par Frida Dahmani, à Tunis

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : jour J-6 avant avant un scrutin placé sous le signe de la morosité

Tunisie : jour J-6 avant avant un scrutin placé sous le signe de la morosité

À six jours des élections législatives, la Tunisie semble se préparer à troquer la transition contre une situation aléatoire.[...]

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Hammamet : Afek Tounes, la voix des jeunes Tunisiens

Dans l'intérieur du pays, électeurs et formations politiques tunisiennes se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Législatives tunisiennes : l'abstention, le vrai outsider

Quels que soient les résultats des législatives tunisiennes du 26 octobre, vainqueurs et vaincus devront relativiser leurs performances. En cause : l'abstention qui risque à nouveau de battre des[...]

Tunisie - Sfax : "La ville est abandonnée"

Dans l'intérieur de la Tunisie, électeurs et formations politiques se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Tunisie : la montée de Slim Riahi inquiète les ténors

Grâce à ses moyens financiers très importants, Slim Riahi commence à agréger derrière lui un électorat urbain peu politisé. Peut-il faire de l'ombre aux favoris de la[...]

Législatives tunisiennes : "Le poids d'Ennahdha sera contrebalancé", selon Ghazi Gherairi

L'ancien porte-parole de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Ghazi Gherairi, analyse les enjeux des législatives du 26 octobre. Au sein de l'Assemblée, et aussi[...]

Législatives tunisiennes : aux urnes citoyens !

Le scrutin du 26 octobre approche à grands pas, mais les citoyens tunisiens ne se mobilisent guère. Les enjeux sont pourtant cruciaux : les députés défendront leur vision de[...]

CAN 2015 : le Sénégal concède le nul face à la Tunisie aux qualifications

Le Sénégal et la Tunisie se sont neutralisés 0-0 vendredi à Dakar et conservent la tête du Groupe G pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015, alors que le Maroc a[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers