Extension Factory Builder
28/06/2012 à 17:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le récital coranique est une discipline très populaire dans les pays musulmans. Le récital coranique est une discipline très populaire dans les pays musulmans. © AFP

La Compétition internationale de récital coranique qui s'est tenue du 17 au 22 juin à Téhéran a vu le favori iranien Qassem Moghadami l’emporter devant l’Égyptien Ezzat Al-Seyyed Rashed. Plus de 100 participants venus de 65 pays musulmans et non-musulmans se sont affrontés dans des épreuves de récital et de mémorisation du Livre saint.

L'événement est mondial mais rares sont les médias occidentaux qui l'ont rapporté. La compétition internationale du Coran (Iran International Koran Competition) et ses deux épreuves phares, la connaissance et la mémorisation des écritures saintes, s’est tenue en présence de 100 participants, du 17 au 22 juin, dans la tour Milad de Téhéran. Pour cette 29e édition organisée à l’initiative de l’Organisation des affaires charitables (Charity Affairs Organisation), explique l'International Herald Tribune, 65 pays étaient représentés. Indonésie, Bangladesh, Afghanistan font partie des pays dont les représentants ont été gratifiés d’un prix, mais bien d’autres – parfois non musulmans – avaient aussi leur compétiteur, chacun d'entre eux ayant d'abord gagné le titre de champion chez lui.

En trois épreuves étalées sur cinq jours, chaque participant devait convaincre les 14 « maîtres » du récital coranique formant le jury qu'il récitait de la manière la plus juste et la plus mélodieuse les versets du Livre saint. La pratique de cette discipline très disputée et mondialement pratiquée demande un travail constant : l’Iranien Qassem Moghadami, 27 ans, qui a remporté le premier prix (avec un lot de 18 000 dollars), pratique au moins 2 heures par jour et s'est préparé pendant un an à la compétition. Moghadami avait un avantage certain : contrairement à de nombreux Iraniens, il a grandi avec l'arabe comme langue maternelle. Il semble avoir surpassé ses concurrents lors des deux première épreuves, en même temps qu'il emportait le coeur du public.

"Mashallah !"

Quant à l'épreuve de meilleure mémorisation des saintes écritures, elle a également été remportée par un autre Iranien : Hossein Mo’tamedi. Aux participants qui montaient sur scène, le public, venu en bus des quatre coins du pays sous les caméras de la télévision d’État, rythmait les interventions par des « Allah ! », « Mashallah » (« C’est la volonté de Dieu »). Le récital coranique est en effet une recommandation divine, selon l’un des versets révélés à Mahomet par l’Archange Gabriel.

La compétition s'est déroulée sous le regard de hauts dignitaires du régime de la République islamique d'Iran. Parmi ces derniers se trouvaient, selon l'agence de presse iranienne, le ministre de la Culture et de la Guidance islamique, Seyyed Mohammad Hosseini, et le porte-parole du Parlement iranien, Ali Larijani.

Voir ci-dessous une vidéo de la compétition qui s'est déroulée en 2011 :

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120628144838 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120628144838 from 172.16.0.100