Extension Factory Builder
28/06/2012 à 17:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le récital coranique est une discipline très populaire dans les pays musulmans. Le récital coranique est une discipline très populaire dans les pays musulmans. © AFP

La Compétition internationale de récital coranique qui s'est tenue du 17 au 22 juin à Téhéran a vu le favori iranien Qassem Moghadami l’emporter devant l’Égyptien Ezzat Al-Seyyed Rashed. Plus de 100 participants venus de 65 pays musulmans et non-musulmans se sont affrontés dans des épreuves de récital et de mémorisation du Livre saint.

L'événement est mondial mais rares sont les médias occidentaux qui l'ont rapporté. La compétition internationale du Coran (Iran International Koran Competition) et ses deux épreuves phares, la connaissance et la mémorisation des écritures saintes, s’est tenue en présence de 100 participants, du 17 au 22 juin, dans la tour Milad de Téhéran. Pour cette 29e édition organisée à l’initiative de l’Organisation des affaires charitables (Charity Affairs Organisation), explique l'International Herald Tribune, 65 pays étaient représentés. Indonésie, Bangladesh, Afghanistan font partie des pays dont les représentants ont été gratifiés d’un prix, mais bien d’autres – parfois non musulmans – avaient aussi leur compétiteur, chacun d'entre eux ayant d'abord gagné le titre de champion chez lui.

En trois épreuves étalées sur cinq jours, chaque participant devait convaincre les 14 « maîtres » du récital coranique formant le jury qu'il récitait de la manière la plus juste et la plus mélodieuse les versets du Livre saint. La pratique de cette discipline très disputée et mondialement pratiquée demande un travail constant : l’Iranien Qassem Moghadami, 27 ans, qui a remporté le premier prix (avec un lot de 18 000 dollars), pratique au moins 2 heures par jour et s'est préparé pendant un an à la compétition. Moghadami avait un avantage certain : contrairement à de nombreux Iraniens, il a grandi avec l'arabe comme langue maternelle. Il semble avoir surpassé ses concurrents lors des deux première épreuves, en même temps qu'il emportait le coeur du public.

"Mashallah !"

Quant à l'épreuve de meilleure mémorisation des saintes écritures, elle a également été remportée par un autre Iranien : Hossein Mo’tamedi. Aux participants qui montaient sur scène, le public, venu en bus des quatre coins du pays sous les caméras de la télévision d’État, rythmait les interventions par des « Allah ! », « Mashallah » (« C’est la volonté de Dieu »). Le récital coranique est en effet une recommandation divine, selon l’un des versets révélés à Mahomet par l’Archange Gabriel.

La compétition s'est déroulée sous le regard de hauts dignitaires du régime de la République islamique d'Iran. Parmi ces derniers se trouvaient, selon l'agence de presse iranienne, le ministre de la Culture et de la Guidance islamique, Seyyed Mohammad Hosseini, et le porte-parole du Parlement iranien, Ali Larijani.

Voir ci-dessous une vidéo de la compétition qui s'est déroulée en 2011 :

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Gaza : cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas

Gaza : cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas

Un cessez-le-feu de 12 heures entre Israël et le Hamas palestinien est entré en vigueur samedi à Gaza après d'intenses efforts d'acteurs internationaux, qui se retrouvent à Paris pour tenter d'ob[...]

Deux footballeurs s'affrontent sur Twitter à propos de l'intervention israélienne à Gaza

Les polémiques autour du conflit israélo-palestinien n'épargnent pas le monde du football. Les deux anciens coéquipiers en Angleterre, Joey Barton et Yossi Benayoun, se sont répondus par tweets[...]

Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

L’historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora réagit à la promesse de réouverture des synagogues algériennes faite par le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa,[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain[...]

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport[...]

Espagne : Pedro Sánchez, ou comment faire oublier Zapatero...

Le nouveau patron de l'opposition est jeune, beau et intelligent. Mais avant "d'y penser en se rasant", Pedro Sánchez va devoir rafraîchir l'image du Parti socialiste. Bon courage ![...]

Irak : Fouad Massoum remplace Jalal Talabani à la présidence

Le Parlement irakien a élu jeudi le politicien kurde Fouad Massoum à la tête de l'État fédéral. Un premier pas qui laisse augurer la formation d'un nouveau gouvernement dans le pays[...]

Gaza : Israël accusé de possibles crimes de guerre par l'ONU

Alors que débute la troisième semaine de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, la haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, a demandé une enquête sur les possibles[...]

France : un nouveau projet de loi sur l'immigration

Attirer plus de diplômés et d'entrepreneurs étrangers. Tel est le but du projet de loi que le gouvernement s'apprête à dévoiler. Parmi les nouveautés, un titre de[...]

Indonésie : l'avenir, c'est Jokowi

Il y a le réformateur populaire, Joko Widodo, et le militaire conservateur, Prabowo Subianto. Tous deux clament leur victoire à l'élection présidentielle du 9 juillet. Deux visages, deux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers