Extension Factory Builder
27/06/2012 à 08:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les terroristes s'en prennent aux symboles de la révolution tunisienne. Les terroristes s'en prennent aux symboles de la révolution tunisienne. © AFP

Des inconnus ont jeté une bombe contre la résidence du consul de Tunisie à Tripoli, mardi en début d'après-midi. L'attentat, qui n'a pas été revendiqué, n'a pas fait de victimes.

Une bombe artisanale a été jetée mardi contre la résidence du consul de Tunisie à Tripoli. L'attentat n'a pas fait de victimes mais provoqué d'importants dégâts matériels : une brèche est apparue dans le mur d'enceinte du bâtiment et deux véhicules ont été endommagés. Le consul était présent au moment de l'explosion.

L'attentat n'a pas été revendiqué. Une voiture blanche serait passée rapidement devant la propriété en milieu d'après-midi, un de ses occupants jetant la bombe, a affirmé un témoin.

Le consulat tunisien de Benghazi avait été attaqué, le 18 juin, par des hommes en armes, sans qu'il y ait de victimes. Des cibles occidentales, notamment britanniques ou américaines, avaient également été visées par des attaques similaires. Si dans ces derniers cas, la motivation des terroristes est évidemment liée au djihad, celle du dernier attentat est moins évidente. 

Moment de crise

Car celui-ci n'a pas encore été revendiqué et il survient à un moment de crise entre le président Moncef Marzouki et son Premier ministre Hamadi Jebali, qui a autorisé dimanche dernier l'extradition de l'ancien Premier ministre libyen, Baghdadi Mahmoudi, sans l'autorisation du chef de l'État.

Mahmoudi, dernier Premier ministre de Mouammar Kadhafi, refusait son extradition au motif que les autorités libyennes ne pouvaient assurer sa sécurité ni lui garantir un procès équitable. Son avocat français, Me Marcel Ceccaldi (ancien avocat de l'ex-président ivoiren, Laurent Gbagbo, et du parti d'extrême droite français le Front national), a d'ailleurs affirmé lundi que Mahmoudi avait été battu et hospitalisé quelques heures après son arrivée en Libye. Des accusations réfutées avec force par les autorités libyennes.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : Béji Caïd Essebsi vainqueur de la présidentielle, Moncef Marzouki reconnaît sa défaite

Tunisie : Béji Caïd Essebsi vainqueur de la présidentielle, Moncef Marzouki reconnaît sa défaite

Selon des résultats partiels officiels, Béji Caïd Essebsi remporte l'élection présidentielle tunisienne. Il devance le président sortant Moncef Marzouki avec 55,68 % des suffrages.[...]

Présidentielle en Tunisie : un grand pas pour une démocratie en herbe

Manifestations de joie, déclarations politiques et commentaires se sont succédés toute la nuit en Tunisie, après le vote de dimanche pour le second tour de la présidentielle. Si les[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Tunisie : Essebsi revendique la victoire à la présidentielle, Marzouki conteste

Béji Caïd Essebsi a revendiqué dimanche soir la "victoire" à l'élection présidentielle tunisienne. Son annonce a été immédiatement contestée par le [...]

Les Tunisiens votent pour élire un président et tourner la page de la transition

En se choisissant un nouveau chef d’État dimanche, la Tunisie tournait, avec émotion ou indifférence, la page d’une transition postrévolutionnaire qui aura duré quatre ans. Un[...]

Présidentielle historique en Tunisie, un mort dans une attaque

Les Tunisiens votaient dimanche pour élire leur président après une transition chaotique de quatre ans dans ce pays où les tensions restent vives, un homme armé ayant été[...]

Présidentielle tunisienne : soulagement général à la fin de la campagne

Le 21 décembre, les Tunisiens décideront qui de Moncef Marzouki ou Béji Caïd Essebsi sera le premier président postrévolution légitimé par les urnes. Jusqu’au bout, les[...]

Tunisie : fin de la campagne pour le second tour de l'élection présidentielle

Les Tunisiens de l'étranger, notamment en France, ont commencé à voter dès vendredi, dernier jour de la campagne pour le second tour de la présidentielle, qui opposera dimanche Moncef Marzouki[...]

Tunisie : le "cas" Marzouki divise Ennahdha

À quelques jours de la présidentielle, au sein du parti islmaiste tunisien Ennahdha, on se demande comment gérer le "cas" Moncef Marzouki avec un minimum de dommages collatéraux ?[...]

Tunisie : des jihadistes revendiquent les assassinats de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi

Abou Mouqatel (de son vrai nom Abou Bakr al-Hakim), un jihadiste tunisien recherché par les autorités, a revendiqué mercredi l'assassinat de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi, tués en 2013.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers