Extension Factory Builder
26/06/2012 à 18:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le colonel Sidi Alassane Touré, directeur général de la Sécurité d’État du Mali (DGSE). Le colonel Sidi Alassane Touré, directeur général de la Sécurité d’État du Mali (DGSE). © Emmanuel Daou Bakary, pour J.A.

Le Comité intergouvernemental des services de sécurité africains (Cissa) se réunissait à Alger du 26 au 27 juin. L'occasion de préparer le prochain sommet de l'UA, et de faire le point sur la crise malienne.

C’est en grande pompe que s’est ouvert, le 26 juin à Alger, dans un hôtel el-Aurassi rénové, la neuvième session du Comité inter-gouvernemental des services de sécurité africains (Cissa), une structure qui regroupe les patrons du renseignement de 50 États membres de l’Union africaine (UA). C’est d’ailleurs en présence de Jean Ping, président de la Commission de l’UA, que le premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, a inauguré les travaux de cette session avec pour thème : « Travaillons ensemble pour faire face aux défis sécuritaires nationaux, régionaux et continentaux grâce à l’ancrage historique et à la solidarité ».

Créé le 26 août 2004 à Abuja, le Cissa est un mécanisme d’échanges d’informations et d’analyses. Il a pour vocation d’assister l’UA pour cerner les défis sécuritaires auxquels le continent fait face. Cette session de deux jours a été précédée par une réunion du Groupe des experts (GdE), composé des représentants permanents de chaque membre du Cissa.

Prévues au mois de juin de chaque année, les sessions du Cissa ont également pour fonction de préparer les sommets de l’UA. Le document final des travaux sera ainsi soumis aux chefs d’État africains qui se retrouveront à la mi-juillet à Addis Abeba.

Huis clos

Comme il s’agit d’intelligence et de renseignement, nul n’est besoin de préciser que l’intégralité des travaux se déroulent à huis clos. Et pas besoin de sortir de Saint-Cyr non plus pour deviner qu’une grande partie des discussions ont tourné autour du problème du Nord-Mali. De tous les chefs de services de sécurité, le colonel Sidi Alassane Touré, directeur général de la Sécurité d’État du Mali (DGSE), a été le plus sollicité par ses pairs.

Les travaux devraient prendre fin le 27 juin par l’adoption d’une déclaration dont une grande partie devrait être consacrée à la crise malienne.

_______

Par Cherif Ouazani, envoyé spécial à Alger

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie - France : toujours les moines de Tibhirine

Algérie - France : toujours les moines de Tibhirine

Autorisé à se rendre en Algérie les 12 et 13 octobre pour enquêter sur l'assassinat des moines de Tibhirine en 1994, le juge français Marc Trévidic ne pourra cependant pas travailler comme [...]

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Pour les cinq pays du Maghreb, le manque à gagner lié à l'absence d'intégration régionale est estimé à 7,5 milliards d'euros par an.[...]

Ryad Boulanouar, banquier alternatif

D'origine algérienne, Ryad Boulanouar, ingénieur de 40 ans, a créé le Compte-Nickel, pour les exclus du système bancaire.[...]

CAN 2015 : le Cameroun écrase la Côte d'Ivoire, l'Algérie s'impose sur le fil

Large victoire pour le Cameroun mercredi, à Yaoundé, contre la Côte d’Ivoire (4-1) lors des éliminatoires de la CAN 2015. De son côté, l'Algérie s'est imposé 1 à[...]

Algérie : hausse de 10% du budget militaire, à 13 milliards de dollars

Le projet de loi de finance algérien dévoilé mardi prévoit une hausse de 10% du budget de la Défense, à 13,1 milliards de dollars. Loin devant l'éducation, à 9 milliards.[...]

Le gouvernement ouvre une enquête sur les récentes défaillances d'Air Algérie

Les autorités algériennes ont annoncé dimanche soir avoir lancé une enquête exhaustive concernant la gestion et la qualité des prestations d'Air Algérie - qui compte 43 avions -[...]

Algérie - Maroc : une relation désespérément bornée

Tranchées d'un côté, clôture de l'autre. Alors que le fossé entre les deux voisins ne cesse de se creuser, J.A. a enquêté, vingt ans après la fermeture de la[...]

Côté algérien : "Les Marocains ont le kif, nous avons le karkoubi !"

Depuis le 4 août, les douanes ont renforcé leurs contrôles. Pour le plus grand malheur des trafiquants, mais aussi des commerçants et transporteurs qui n'ont rien à se reprocher.[...]

Côté marocain : "Les Algériens tirent à vue sur nos mulets"

Dans la région de l'Oriental, de nombreux habitants sont devenus experts en contrebande. Les autres dénoncent une séparation absurde qui a coupé liens familiaux et commerciaux.[...]

Mort d'Albert Ebossé : carton rouge sang pour le football algérien

Enragés par la défaite, des supporters de la JS Kabylie bombardent de projectiles leurs propres joueurs. Atteint à la tête, l'attaquant camerounais Albert Ebossé y laissera la vie.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex