Extension Factory Builder
26/06/2012 à 09:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une ambulance du Croissant rouge palestinien, en 2011. Une ambulance du Croissant rouge palestinien, en 2011. © Jaafar Ashtiyeh/AFP/Archives

Du personnel humanitaire du Croissant rouge qatari est déployé au Nord-Mali. Sous la protection, semble-t-il, du Mujao, un mouvement djihadiste dissident d'Aqmi.

Quel jeu joue le Qatar dans le Sahel ? La question, ainsi que celle concernant le rôle des grandes multinationales avides de matières premières, taraudent les esprits de nombreux Maliens confrontés à la partition de fait de leur pays. La présence d'humanitaires qataris au Nord-Mali ne sera sans doute pas pour les rassurer.

De fait, au moins quatre membres du Croissant-Rouge du Qatar séjournent depuis le week-end dernier dans le nord du Mali. Objectif officiel : évaluer les besoins humanitaires de cette zone victime d'une crise alimentaire et soumise à l'action des groupes armés indépendantistes et/ou terroristes. « Nous sommes venus à Gao [nord-est du Mali, NDLR] pour évaluer les besoins des populations en matière de santé et de fourniture en eau et en électricité. Nous allons repartir très bientôt pour revenir avec le nécessaire », a affirmé par téléphone à l'AFP un de ces humanitaires qui s'est simplement présenté comme Rachid.

S'exprimant en anglais, le dénommé Rachid n'a pas souhaité commenter des informations de presse faisant état de soutien du Qatar aux groupes islamistes dominants, dont Ansar Eddine, au détriment des rebelles indépendantistes touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA).

"Seulement pour aider"

« Nous, nous sommes le Croissant rouge du Qatar, et nous sommes là seulement pour aider les populations, il n'y a rien d'autre », a-t-il déclaré. Mais selon des sources concordantes à Gao, les humanitaires qataris sont arrivés le week-end dernier dans cette ville du Nord-Mali par voie terrestre en provenance du Niger et leur sécurité serait assurée par le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), un groupe dissident d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui a revendiqué l'enlèvement de diplomates algériens à Gao.

Un membre du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA, rébellion touarègue) qui participe à des négociations à Ouagadougou avec la médiation burkinabè dans la crise malienne, a regretté ce soutien du Qatar au Mujao. « Le Qatar a donné un appui, sous couvert humanitaire, au Mujao. C'est surtout des vivres qui sont en train d'être distribués, notamment, huile, sucre, riz, thé », a-t-il déclaré. « Le Qatar aide ainsi le Mujao à se rapprocher des populations ».

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Deux morts dans une attaque contre un convoi de l'ONU dans le nord du Mali

Deux morts dans une attaque contre un convoi de l'ONU dans le nord du Mali

Deux personnes ont été tuées par balles près de Gao, au nord du Mali, dans une attaque contre un convoi de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) vendredi soir, trois jours après un attentat-su[...]

Sahel : l'armée française multiplie les opérations contre les jihadistes

Les militaires français déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane multiplient ces dernières semaines les frappes contre des bases jihadistes entre le Niger et le Mali. [...]

Méditerranée : des migrants musulmans accusés d'avoir jeté douze chrétiens à la mer

Un drame mêlant religion et immigration s’est produit mercredi en Méditerranée. Douze Chrétiens auraient été jetés par-dessus bord après une altercation avec des[...]

Attaque suicide dans le nord du Mali : trois civils tués et des blessés dont neuf Casques bleus

Trois civils ont été tués et plus d'une dizaine de personnes ont été blessées dont neuf Casques bleus, dans une attaque-suicide dans le Nord, à Ansango.[...]

Crise au Mali : nouvelle réunion à Alger, la médiation internationale dans l'impasse

Menée par l'Algérie, la médiation internationale sur la crise dans le nord du Mali pensait avoir trouvé un accord de paix. Mais si celui-ci a été paraphé par Bamako depuis le 1er[...]

Mali : la France annule pour 64,8 millions d'euros de dette

Le ministre français des Finances Michel Sapin a informé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta l'annulation de 43 milliards de francs CFA, soit 64,8 millions d'euros, de la dette du Mali, ont[...]

Faut-il avoir peur du retour de la grippe aviaire en Afrique de l'Ouest ?

L'Afrique de l'Ouest est sur un pied d'alerte depuis que le Burkina Faso a déclaré début avril une épidémie de grippe aviaire sur son territoire. Le virus H5N1, hautement pathogène,[...]

Ces otages occidentaux que les forces spéciales étrangères n'ont pas réussi à libérer en Afrique

Avant ce week-end et la libération réussie de l'otage néerlandais Sjaak Rijke, détenu depuis plus de trois ans par Aqmi au Mali, plusieurs Occidentaux ont perdu la vie en Afrique lors[...]

Mali : ce qu'il faut savoir de la libération de l'otage néerlandais Sjaak Rijke

Le Néerlandais Sjaak Rijke, retenu en otage par le groupe islamiste Aqmi depuis novembre 2011, a été libéré lundi à l'aube lors d'une opération des forces spéciales[...]

Un otage néerlandais libéré par l'armée française au Mali

Les forces spéciales françaises ont libéré un otage néerlandais détenu par le groupe islamiste Aqmi lors d'une opération lundi matin dans le nord du Mali, a annoncé le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120626090318 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120626090318 from 172.16.0.100