Extension Factory Builder
24/06/2012 à 20:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Luis Fernandez s'est dit 'intéressé' par un poste d'entraîneur en Afrique. Luis Fernandez s'est dit "intéressé" par un poste d'entraîneur en Afrique. © AFP

Toujours à la recherche d’un sélectionneur, le Mali a abandonné l’idée d’un retour d’Alain Giresse. Et a fait de Luis Fernandez son favori.

Le suspense autour du nom du futur sélectionneur des Aigles du Mali devrait prendre fin dans les prochains jours. L’intérim d’Amadou Pathé Diallo, entamé courant mai après le refus d’Alain Giresse de renouveler son contrat, va se terminer à la fin du mois. Et à l’heure du choix, Hamadoun Kola Cissé, le président de la fédération malienne, semble avoir bien avancé sur le dossier.

Car après avoir reçu plusieurs candidatures – dont celle de François Zahoui, l’ex sélectionneur de la Côte d’Ivoire – et envisagé un retour de Giresse, le dirigeant malien a jeté sur dévolu sur un autre membre de l’ancien « carré magique de l’équipe de France » (avec Giresse, Platini et Tigana). « Il s’agit de Luis Fernandez. Il a notre priorité, et j’espère que cela va se faire », a indiqué Cissé, assurant être en « contacts avancés avec : l'agent » de l'entraîneur.

Fernandez prudent

L’intéressé, âgé de 52 ans a dirigé plusieurs clubs (Cannes, Paris-SG, Athletic Bilbao, Al-Rayyan, Espanyol Barcelone, Bétar Jérusalem, Betis Séville), mais également la sélection israélienne (janvier 2010-décembre 2011). « Je n’ai pas été informé, et je n’ai pas d’agent attitré. Mais si on me propose un projet intéressant, je suis ouvert », a prudemment répondu Fernandez, par ailleurs animateur sur RMC.

Le début de cette semaine pourrait permettre aux décideurs maliens de faire connaître définitivement leur décision.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

La course pour la direction du Bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à[...]

Mali : réouverture des négociations de paix à Alger

La reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés, samedi, à Alger s'inscrit dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu dans le nord du pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Mali : au moins 7 morts dans des combats entre le MNLA et le Gatia près de Gao

Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi, près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre et le MNLA et le Gatia, deux groupes armés touaregs de[...]

Mali : discussions à Alger, combats vers Gao

Le MNLA et le Gatia, une milice progouvernementale, s’affrontent dans la région de Gao depuis jeudi matin. Des combats qui interviennent alors que devaient reprendre à Alger, la veille, des négociations[...]

Mali : Sultan Ould Bady et le Mujao, un jihadiste en rupture de ban

Le jihadiste Sultan Ould Bady serait en conflit avec le Mujao, au nom duquel il a pourtant récemment revendiqué plusieurs attaques contre les Casques bleus au nord du Mali.[...]

Mali : les contrats d'armement surfacturés, une bombe à retardement pour IBK

L'affaire des contrats d'armement surfacturés continue de faire des victimes... jusque dans le cercle rapproché du chef de l'État. Son conseiller spécial, Sidi Mohamed Kagnassi, a dû[...]

Mali - Seydou Keita : "Pourquoi ne pas terminer à l'AS Roma ?"

À 34 ans, Seydou Keita, le milieu de terrain malien, continue d’évoluer au plus haut niveau. Interview.[...]

Mali : quand Moussa Mara rencontre un rebelle

Moussa Mara, le Premier ministre malien, a rencontré discrètement Moussa Ag Acharatoumane, un représentant du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), le 7 octobre à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers