Extension Factory Builder
24/06/2012 à 15:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Baghdadi Mahmoudi avait été arrêté pour entrée illégale sur le territoire tunisien. Baghdadi Mahmoudi avait été arrêté pour entrée illégale sur le territoire tunisien. © AFP

Après neuf mois de polémique et de controverse juridique, Tunis a finalement réglé le dossier Baghdadi Mahmoudi. Détenu en Tunisie depuis septembre 2011, le dernier Premier ministre de Mouammar Kadhafi a été extradé dimanche 24 juin vers la Libye.

Selon l’agence Associated Press, l’ancien Premier ministre libyen Baghdadi Mahmoudi qui était détenu en Tunisie depuis le 21 septembre 2011 a été extradé vers la Libye dimanche matin. L’information a été recueillie auprès de la présidence tunisienne.

Mahmoudi avait été interpellé près de la frontière algérienne, puis condamné en comparution immédiate à six mois de prison pour « entrée illégale » sur le territoire, avant d'être enfin acquitté. Sous le coup d’une demande d’extradition de la part de la Libye, Mahmoudi attendait la décision finale de la présidence tunisienne, fonction occupée par Moncef Marzouki.

Si la chambre d'accusation près la Cour d'appel de Tunis avait approuvé en novembre 2011 la demande des autorités de Tripoli, le cas Mahmoudi avait fait l’objet d’une sorte de bras de fer entre la présidence et le gouvernement dominé par le parti islamiste Ennahdha du Premier ministre Hamadi Jebali.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

La crise tragique de l'immigration clandestine en Méditerranée ne pourra être résolue sans stabilisation de la situation en Libye, ont martelé jeudi Matteo Renzi et Barack Obama, soulignant que[...]

Libye : des raids près de Tripoli en dépit des négociations pour un cessez-le-feu

Le cessez-le-feu n'est pas encore d'actualité en Libye. Mercredi, l'aviation du gouvernement reconnu par la communauté internationale a bombardé un camp militaire contrôlé par la coalition Fajr[...]

Grande avancée à Alger dans les négociations inter-libyennes, selon l'ONU

L'émissaire des Nations unies pour la Libye, Bernadino Léon, a estimé mardi que le dernier round des négociations à Alger entre représentants de principaux groupes politiques libyens a[...]

Libye : une bombe explose devant l'ambassade du Maroc sans faire de victimes

Une bombe a explosé dans la nuit de dimanche à lundi près de l'entrée de l'ambassade du Maroc, à Tripoli. L'attentat n'a heureusement pas fait de victimes.[...]

L'ambassade de Corée du Sud en Libye attaquée, deux gardes tués

Un groupe d'hommes armés non identifiés a lancé une attaque dimanche contre l'ambassade de Corée du Sud à Tripoli, où deux gardes libyens ont été tués, a[...]

Libye : le gouvernement reconnu veut commencer à exporter son pétrole

  Le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale a autorisé la nouvelle Compagnie nationale de Pétrole (NOC) à commencer à exporter du pétrole, a-t-il[...]

En Libye, les palais de Kadhafi ne sont plus que ruines

  Avant la chute du régime, les Libyens n'osaient pas s'en approcher. Il ne reste aujourd'hui qu'un terrain vague de la résidence la plus célèbre de Mouammar Kadhafi, dont un autre palais accueille[...]

Soupçons de financement libyen de Sarkozy : le fils de Claude Guéant en garde à vue

Le fils de Claude Guéant, ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, est placé en garde à vue depuis lundi. François Guéant est interrogé dans le cadre de l'enquête sur le financement[...]

Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : ATT entendu comme témoin à Dakar

L'ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré, a été entendu en qualité de témoin le 24 mars à Dakar par la Division des investigations criminelles (DIC) dans le cadre de[...]

Terrorisme au Sahel : la stratégie de Sisyphe

Peut-être a-t-on crié victoire un peu vite : il ne suffit pas de couper quelques têtes pour éradiquer la menace jihadiste. Soldats français et Casques bleus l'apprennent à leurs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120624150714 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120624150714 from 172.16.0.100