Extension Factory Builder
24/06/2012 à 10:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Une du J.A. n° 2686 La Une du J.A. n° 2686 © Vincent Fournier pour J.A.

Méthode, relations avec Abdoulaye Wade, ambitions, législatives, audits, crise malienne... Élu le 25 mars dernier, le nouveau chef de l'État se dévoile dans sa première grande interview accordée à Jeune Afrique.

C'est à Kaolack, à moins de deux cents kilomètres de la capitale sénégalaise, mais à près de quatre heures de route, que Macky Sall a répondu aux questions de Marwane Ben Yahmed pour sa première grande interview de chef d'État. Après une série d'audiences et avant un conseil des ministres décentralisé...

Placide, affable et décontracté, l'homme n'a pas changé. Et c'est presque avec bonhomie qu'il règle quelques comptes avec son prédécesseur Abdoulaye Wade. Morceaux choisis : « Humilité, sobriété et rigueur doivent régir notre action politique. Je vous assure qu’il s’agit bien là d’une rupture, profonde, avec les pratiques en vigueur sous mon prédécesseur… »; « Il est vrai que j’aurais préféré qu’il mette son expérience au service de notre pays plutôt que de son parti, ou plutôt de ce qu’il en reste… »

À lire aussi dans J.A. n° 2685

Maroc : l'ordre Halal : Alors que certains d’entre eux ont été emprisonnés pour outrage à la police, les artistes marocains doivent faire face à la pression des islamistes, qui promeuvent un art « halal ».

Mali - Traoré : le vrai récit de son agression. De nouveaux documents que s'est procuré Jeune Afrique éclairent les circonstances de l’agression dont Dioncounda Traoré, le président de la transition, a été la victime le 21 mai. Accablant. 

Déterminé à tourner la page du « sopi » (« changement »), le président sénégalais, en campagne pour les élections législatives du 1er juillet, revient aussi sur sa méthode caractérisée notamment par le lancement d'audits sur la gestion passée. « Les grands chantiers de Wade, comme entre autres l’aéroport Blaise-Diagne, ont englouti d’énormes ressources. Comment les contrats ont-ils été signés ? Sur quelles bases ? Où en est l’exécution ? Comment l’argent public a-t-il été dépensé ? » Quant à la coalition qui l'entoure : « Si chacun a un rôle à jouer, (…) c’est moi qui décide, seul. »

Au volet international, le chef de l'État en appelle à une opération africaine au Mali : « La seule solution pour l’armée malienne est de coopérer avec la force d’intervention qui sera mise en place. » Sur le dossier Habré, là-aussi, la rupture est significative après les atermoiements de son prédécesseur. « Il n’y a aucune raison valable de ne pas le juger en Afrique, et je rappelle d’ailleurs que c’est l’Union africaine qui a donné mandat au Sénégal d’organiser ce procès. Habré sera jugé ici. »

Cette interview méritera certainement d'être relue dans quelques années, à l'aune de l'exercice du pouvoir exercé par un homme qui veut rester « normal ». « Je ferai tout pour rester le même et j’espère de tout cœur que mon environnement, familial, amical ou professionnel, m’y aidera… » Un appel à l'aide ?

___

Un entretien à lire dans Jeune Afrique n° 2685, en kiosques du 24 au 30 juin.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de l&[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Tragédie de Thiaroye : réponse à Julien Fargettas

Armelle Mabon est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud. Elle apporte ici ses commentaires à la lettre ouverte de Julien Fargettas au président de [...]

Sénégal : poussée de fièvre politico-militaro-judiciaire

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que[...]

Sénégal : sept morts et trois blessés dans l'explosion d'une mine en Casamance

Sept personnes ont été tuées et trois grièvement blessées dans l'explosion d'une mine en Casamance, région du sud du Sénégal en proie à une rébellion[...]

IIe guerre mondiale : les tirailleurs africains, ces héros de l'ombre

De Provence jusqu'en Alsace, des milliers de soldats venus des colonies sont morts pour libérer la France. Soixante-dix ans plus tard, Paris leur rend hommage. Une douzaine de chefs d'État africains devraient[...]

Tragédie de Thiaroye : lettre ouverte à François Hollande

Julien Fargettas est historien. Il a publié en 2012 l'imposant "Les Tirailleurs sénégalais", aux éditions Tallandier. Il a fait parvenir ce texte à François Hollande au mois de[...]

Procès Wade : vers l'évacuation sanitaire de "Bibo Bourgi" ?

Le principal complice présumé de Karim Wade, Bibo Bourgi, ne serait pas en état de comparaître devant la CREI, selon des expertises médicales. Un nouveau rebondissement qui pourrait[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers