Extension Factory Builder
22/06/2012 à 16:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Égyptiens passent devant des chars de l’armée dans une rue du Caire, le 22 mai 2012. Des Égyptiens passent devant des chars de l’armée dans une rue du Caire, le 22 mai 2012. © Mahmud Hams/AFP

Le Conseil suprême des forces armées (CSFA), au pouvoir en Égypte, a critiqué l’annonce des résultats non officiels de la présidentielle, affirmant qu’il agirait avec fermeté contre toute atteinte aux intérêts publics et privés.

Les résultats non officiels annoncés par les deux candidats à l’élection présidentielle ont causé des tensions dans la rue égyptienne, a indiqué le Conseil suprême des forces armées (CSFA), dans un communiqué lu à la télévision.

Depuis plusieurs jours déjà, les deux finalistes de la présidentielle, l’ancien Premier ministre de Moubarak, Ahmed Shafiq, et le candidat des Frères musulmans, Mohamed Morsi, ont pronostiqué leur victoire, se basant sur des statistiques et des sondages d’opinions réalisés par leur équipe de campagne lors du scrutin.

L’incertitude demeure, puisque l’annonce officielle des résultats définitifs de la présidentielle égyptienne, qui devait avoir lieu le 21 juin, a été repoussée sine die par la Commission électorale, qui estime avoir besoin d’un délai supplémentaire pour examiner les recours déposés par les deux candidats.

L'usage de la force n'est pas exclu

« L’armée agira avec la plus grande fermeté face à toute tentative de porter atteinte aux intérêts publics et privés », a par ailleurs indiqué le CSFA dans son communiqué.

Insistant sur son respect du droit de manifester pacifiquement sans mettre en danger les intérêts publics et privés, l’armée a également appelé tous les acteurs de la vie politique égyptienne à éviter toute action qui mettrait en danger la sécurité du pays.

Des propos qui interviennent à l'heure où des milliers de manifestants sont rassemblés, place Al-Tahrir au Caire. Un sit-in a été organisé, à l’appel des Frères musulmans, qui ont menacé le pouvoir militaire de confrontation avec le peuple si leur candidat n’était pas reconnu vainqueur de la présidentielle.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : 10 à 15 ans de prison pour 68 partisans de Mohamed Morsi

Égypte : 10 à 15 ans de prison pour 68 partisans de Mohamed Morsi

La justice égyptienne a condamné mercredi 63 partisans de Mohamed Morsi à 15 ans de prison. 5 autres ont écopé d'une peine de 10 ans de détention.[...]

Immunité routière pour diplomates africains à New York ?

Les Africains occupent une place de choix dans le classement des diplomates qui paient le moins leurs contraventions à New York.[...]

Égypte : verdict ajourné au 29 novembre pour l'ex président Moubarak

Un tribunal égyptien a ajourné au 29 novembre son verdict dans le procès pour complicité de meurtre de l'ancien président Hosni Moubarak, dont le renversement en 2011 a plongé le pays dans[...]

Libye : Haftar ? "Une déception"

Le général libyen Khalifa Haftar est dans la ligne de mire de Paris et du Caire. Les deux pays sont d'accord sur un point : l'écarter pour espérer mettre un terme à la crise.[...]

Égypte : près de 100 pro-Morsi condamnés à de lourdes peines de prison

Trois tribunaux égyptiens ont condamné jeudi près de 100 partisans de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi à de lourdes peines de prison pour leur implication dans des violences en marge de[...]

Égypte : du Qatar à la Turquie, les Frères musulmans en galère

Qui accueillera les leaders de la confrérie islamiste égyptienne ? Le Qatar les a lâchés. In extremis, la Turquie leur tend la main.[...]

Égypte : huit hommes jugés pour avoir organisé un mariage gay

Huit hommes comparaissaient mardi 23 septembre devant un tribunal du Caire pour être apparus dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, dans laquelle des personnes simulaient une union[...]

Égypte : deux policiers tués dans un attentat au Caire

Deux officiers de police ont été tués dimanche dans un attentat à la bombe dans le centre du Caire, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Les policiers en Égypte sont[...]

Naufrage en Méditerranée : premiers témoignages de rescapés

Les premiers témoignages - poignants - de rescapés du naufrage qui pourrait avoir fait 500 victimes en Méditerranée, le 10 septembre, commencent à être rendus publics. Les causes de la[...]

Égypte : six morts et deux blessés dans l'explosion d'une bombe dans le Sinaï

Six policiers ont été tués mardi par l'explosion d'une bombe dans le Sinaï égyptien, a annoncé le ministère de l'Intérieur.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers