Extension Factory Builder
22/06/2012 à 16:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des Égyptiens passent devant des chars de l’armée dans une rue du Caire, le 22 mai 2012. Des Égyptiens passent devant des chars de l’armée dans une rue du Caire, le 22 mai 2012. © Mahmud Hams/AFP

Le Conseil suprême des forces armées (CSFA), au pouvoir en Égypte, a critiqué l’annonce des résultats non officiels de la présidentielle, affirmant qu’il agirait avec fermeté contre toute atteinte aux intérêts publics et privés.

Les résultats non officiels annoncés par les deux candidats à l’élection présidentielle ont causé des tensions dans la rue égyptienne, a indiqué le Conseil suprême des forces armées (CSFA), dans un communiqué lu à la télévision.

Depuis plusieurs jours déjà, les deux finalistes de la présidentielle, l’ancien Premier ministre de Moubarak, Ahmed Shafiq, et le candidat des Frères musulmans, Mohamed Morsi, ont pronostiqué leur victoire, se basant sur des statistiques et des sondages d’opinions réalisés par leur équipe de campagne lors du scrutin.

L’incertitude demeure, puisque l’annonce officielle des résultats définitifs de la présidentielle égyptienne, qui devait avoir lieu le 21 juin, a été repoussée sine die par la Commission électorale, qui estime avoir besoin d’un délai supplémentaire pour examiner les recours déposés par les deux candidats.

L'usage de la force n'est pas exclu

« L’armée agira avec la plus grande fermeté face à toute tentative de porter atteinte aux intérêts publics et privés », a par ailleurs indiqué le CSFA dans son communiqué.

Insistant sur son respect du droit de manifester pacifiquement sans mettre en danger les intérêts publics et privés, l’armée a également appelé tous les acteurs de la vie politique égyptienne à éviter toute action qui mettrait en danger la sécurité du pays.

Des propos qui interviennent à l'heure où des milliers de manifestants sont rassemblés, place Al-Tahrir au Caire. Un sit-in a été organisé, à l’appel des Frères musulmans, qui ont menacé le pouvoir militaire de confrontation avec le peuple si leur candidat n’était pas reconnu vainqueur de la présidentielle.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : double attentat au Caire, cinq blessés dont deux policiers

Égypte : double attentat au Caire, cinq blessés dont deux policiers

Deux bombes ont explosé mardi au Caire. Cinq personnes, dont au moins deux policiers, ont été blessées.[...]

La danse orientale, à corps perdus

Tantôt vénérée tantôt méprisée, la danse orientale peine aujourd'hui à se produire sur les scènes du monde arabe. Retour sur un art populaire à la[...]

Égypte : une bombe explose au Caire, trois blessés dont deux policiers

L'explosion d'une bombe posée entre deux voitures, près d'un point sécurité dans le centre du Caire, a blessé deux policiers et un civil, selon des sources au sein des services de secours et[...]

La présidentielle égyptienne sera supervisée par l'Union européenne

L'Union européenne va, pour la première fois, superviser l'élection présidentielle prévue fin mai en Égypte. L'ex-homme fort de l'armée, Abdel Fattah al-Sissi, en est le grand[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Égypte : dans les mâchoires d'Al-Qaïda

Quasi démilitarisé par l'accord de paix israélo-égyptien de 1979, le Sinaï est devenu le sanctuaire d'une demi-douzaine de groupes jihadistes dont les attentats vont se multipliant.[...]

Égypte : trois figures de la révolte de 2011 condamnées à de la prison ferme

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 contre Hosni Moubarak ont été confirmées, lundi, par un tribunal égyptien. Ce dernier a[...]

Égypte : la justice confirme les peines de prison de trois figures de la révolution

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 ont été confirmées lundi par la justice égyptienne. Ils étaient accusés[...]

Égypte : le procès de Mohamed Morsi pour incitation au meurtre ajourné à dimanche

Le procès du président destitué Mohamed Morsi pour "incitation au meurtre" de manifestants a été ajourné à dimanche pour entendre les témoignages de hauts[...]

Égypte : 23 morts dans le Sud dans des heurts tribaux

Au moins 23 personnes ont été tuées samedi dans des affrontements entre tribus dans le sud de l'Egypte, a indiqué un média officiel, tandis que le ministère de l'Intérieur[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers