Extension Factory Builder
22/06/2012 à 15:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'énergie solaire issue du désert pourrait alimenter l'Europe en électricité. L'énergie solaire issue du désert pourrait alimenter l'Europe en électricité. © AFP

L’Afrique peut-elle être en pointe d’un nouveau modèle de développement respectueux de la planète ? C’est ce qu’ont tenté de démontrer les chefs d’État africains, derrière le congolais Denis Sassou N’Guesso, au sommet de la terre, à Rio, du 20 au 22 juin. Fort d’une richesse naturelle incomparable, le continent a en effet lancé de nombreux projets qui pourraient mettre le continent sur la voie d’un développement économique durable.

Les représentants de 194 pays étaient rassemblés à Rio, du 20 au 22 juin, pour le sommet de la Terre. L’enjeu : définir la marche à suivre afin de préserver la planète. Ni plus ni moins. Et, alors que les pays occidentaux n’ont pas montré, politiquement, un enthousiasme détonant pour ce rassemblement, l’Afrique semble plus concernée.

Derrière le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, les dirigeants africains ont symboliquement, et unanimement, appelé à la création d’une Organisation des Nations unies pour l’environnement, en renforcement du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), dont le siège est situé à Nairobi au Kenya. Problème : les États-Unis n’ont pas apprécié l’idée et sont, pour le moment, réticents.

Laboratoire africain

L’Afrique semble donc prête à jouer un rôle majeur dans la préservation de l’environnement. Les délégations ont assuré que les pays du continent étaient disposés à asseoir leur économie et leur développement sur les nouvelles mesures de protection de l’environnement. À condition que les pays développés respectent leurs engagements financiers, a précisé le président sud-africain, Jacob Zuma, qui a proposé que les pays ayant plus de capacités partagent une partie du fardeau pour façonner l'avenir du monde.

Le continent africain est à coup sûr le meilleur laboratoire pour le développement durable. De nombreux pays y ont encore la possibilité d'adopter des technologies et des modes de vie économes en ressources, contournant les voies de développement inefficaces suivies par d'autres. Que ce soit dans l’énergie solaire au Sahara, dans l’éolien au Kenya et en Afrique du Sud, ou dans l’hydraulique, de nombreux projets ont déjà en partie façonné l’Afrique du futur. S’ils ne sont pas parfaits et soulèvent parfois des polémiques, comme le complexe Grand Inga en RDC ou le barrage Gibe III en Éthiopie, ils valent sans doute bien mieux qu’un attentisme destructeur.

 

L'Afrique verte en 10 projets

(Cliquez sur les symboles pour accéder aux informations)


Afficher Les grands projets de l'Afrique verte sur une carte plus grande

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Chaos libyen, crises, euros et météo : pourquoi l'immigration en Méditerranée est devenue un drame global

Chaos libyen, crises, euros et météo : pourquoi l'immigration en Méditerranée est devenue un drame global

Le nombre de migrants qui seraient morts en Méditerranée pourrait avoisiner les 2 000 sur les quatre premiers mois de l'année 2015. Soit environ 30 fois plus que sur la même période en 2014.[...]

Méditerranée : ce que l'on sait des circonstances du naufrage qui a fait plus de 800 morts

Le parquet de Catane, en Italie, qui s'est vu confier l'enquête préliminaire sur le naufrage d'un bateau de migrants qui a fait plus de 800 morts en Méditerranée, a livré ses premières[...]

Méditerranée : le bilan du naufrage de dimanche s'élève à 800 morts, l'Europe se réunit jeudi

L'Union européenne doit tenir jeudi un sommet extraordinaire dans le but de mettre un place un plan d'action pour répondre au drame des migrants en Méditerranée.[...]

Méditerranée : réunion extraordinaire des dirigeants européens le 23 avril à Bruxelles

Après le sommet extraordinaire des ministres européens des Affaires étrangères ce lundi à Luxembourg, les chefs d’États et de gouvernement de l’UE se retrouvent jeudi à[...]

Amérique latine : les gringos ont le vent en poupe

La fin programmée de la "guerre froide" entre les États-Unis et Cuba va provoquer une complète redistribution des cartes dans tout le sous-continent. De l'Argentine à la Bolivie et du[...]

Méditerranée : plus de 300 migrants en plein naufrage, selon l'OIM

L'OIM a reçu lundi un appel au secours provenant d'une embarcation en train de sombrer en Méditerranée. Il y aurait plus de 300 migrants à son bord.[...]

Football : profession agent de joueurs, le grand foutoir de la Fifa

Depuis le 1er avril, nul besoin d'une licence de la Fédération internationale pour exercer la profession d'agent de joueurs. En clair : n'importe qui peut faire n'importe quoi ![...]

L'Europe et l'Afrique face aux drames de l'immigration en Méditerranée

Après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée dans la nuit de samedi à dimanche qui aurait fait près de 700 morts, l'Union européenne envisage prochainement un sommet[...]

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait[...]

Naufrage de migrants en Méditerranée : hécatombe de 700 morts redoutée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche fait redouter une véritable "hécatombe" en Méditerranée avec quelque 700[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120622151124 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120622151124 from 172.16.0.100