Extension Factory Builder
22/06/2012 à 13:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alain Mabanckou peu après la remise du prix Renaudot, à Paris en novembre 2006. Alain Mabanckou peu après la remise du prix Renaudot, à Paris en novembre 2006. © Bertrand Guay/AFP

L'écrivain franco-congolais Alain Mabanckou a reçu le 21 juin le grand prix de la littérature Henri Gal de l'Institut de France. Une distinction récompensant l'ensemble de son oeuvre, déjà bien fournie.

L’Académie française a décerné le 21 juin son grand prix de la littérature Henri Gal, une récompense dotée de 40 000  euros, à l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou pour l’ensemble de son œuvre. Né à Pointe-Noire (Congo-Brazzaville) en 1966, détenteur d’un diplôme d’études approfondies en droit public de l’Université de Paris-Dauphine, l’heureux lauréat a publié son premier roman, Bleu-Blanc-Rouge, chez Présence africaine, en 1998. Un livre qui lui vaudra le Grand prix littéraire de l’Afrique noire.

Un autre de ses romans, Verre cassé (Seuil), salué par la critique, paraît en 2005. En tout, Mabanckou sera plusieurs fois primé, obtenant le prix des Cinq Continents de la Francophonie, un autre de Ouest-France/Étonnants voyageurs et celui de RFO. Et en 2006, il publie Mémoires de porc-épic (Seuil), qui est récompensé par le Renaudot.  

L’œuvre d’Alain Mabanckou, déjà abondante, comprend, outre des romans, de la poésie, des nouvelles et des essais. Elle a été traduite dans plusieurs langues, dont l’anglais, l’hébreu, l’italien, le coréen, l’espagnol… En septembre prochain, son nouveau roman, Tais-toi et meurs, paraîtra aux éditions La Branche. Cette année, il s’est lancé dans une nouvelle aventure : la production musicale avec un premier titre, Black Bazar - un clin d’œil à son ouvrage éponyme paru en 2009 au Seuil.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les util[...]

Congo : Annette Kouamba Matondo, caméra au poing

Déterminée et combattante, cette femme de culture installée à Brazzaville explore la société congolaise dans des courts-métrages engagés.[...]

À Brazzaville, les ex-Séléka demandent la partition de la Centrafrique

L'ouverture des pourparlers de Brazzaville entre différents protagonistes de la crise centrafricaine a été marquée lundi par l'exigence de partition du pays posée par l'ex-Séléka.[...]

Congo Brazzaville : SNPC va lever 1,5 milliard de dollars

La Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) va lever 1,5 milliard de dollars. L'opération, un préfinancement pétrolier piloté par Ecobank Capital, devrait permettre à[...]

Centrafrique : ouverture à Brazzaville du "Forum pour la réconciliation nationale"

Un "Forum pour la réconciliation nationale et le dialogue politique" en Centrafrique se tient à Brazzaville du 21 au 23 juillet. Mais ses participants sont divisés et l'on voit mal comment les[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

Congo : le procès Ntsourou s'ouvre à Brazzaville

Plus de six mois après son arrestation, Marcel Ntsourou a été présenté mercredi matin devant la chambre criminelle de la Cour d'appel de Brazzaville. L'ancien chef adjoint des services de[...]

Bassin du Congo : le Mokélé-Mbembé, cousin africain du monstre du loch Ness ?

L'explorateur Michel Ballot est parti à la recherche du mystérieux Mokélé-Mbembé, en Afrique centrale. Il livre aujourd'hui le récit de sa longue et obsédante quête.[...]

Congo-Brazzaville : à Paris, l'opposition en exil veut forcer Sassou Nguesso au départ

Alors que le camp présidentiel évoque une modification de la Constitution pour permettre à Denis Sassou Nguesso de se représenter, l’opposition congolaise en exil a organisé un[...]

Daniel Biyaoula, écrivain iconoclaste

En 1997, un nouveau nom apparut dans le paysage littéraire africain : Daniel Biyaoula, natif du Congo-Brazzaville. Auteur alors d'un premier roman, L'Impasse, ambitieux aussi bien dans la forme que dans le ton[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers