Extension Factory Builder
22/06/2012 à 09:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le lieutenant-colonel et porte-parole des mutins Vianney Kazarama (D), le 3 juin 2012. Le lieutenant-colonel et porte-parole des mutins Vianney Kazarama (D), le 3 juin 2012. © AFP

Trois lieutenants-colonels et quatre majors de l’armée congolaise ont rejoint la mutinerie Mouvement du 23 mars (M23)  "avec 166 hommes", a affirmé jeudi 21 juin le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, se présentant comme le porte-parole du M23.  

Non contents de conforter ses positions dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), les mutins du Mouvement du 23 mars (M23) dirigé par le colonel Sultani Makenga, ex-cadre de l'ancienne rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), se renforce. Trois lieutenant-colonels et quatre majors de l’armée congolaise, « ont quitté les rangs des FARDC (Forces armées loyalistes) hier (mercredi) » avec 166 hommes, a affirmé jeudi 21 juin le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, se réclamant porte-parole des mutins. Selon lui, ces soldats ont rejoint avec armes et munitions la mutinerie en cours dans la province du Nord-Kivu (est).

D'après ce porte-parole, tous les hauts-gradés étaient basés au Nord-Kivu, excepté un lieutenant-colonel arrivé de la province voisine du Sud-Kivu. L'un des majors était un responsable de la logistique et deux autres du renseignement. Tous sont des membres de l’ancienne rébellion du CNDP.

Risque de démoralisation

Un officier supérieur de l’armée congolaise a confirmé que « certains officiers sont en train de faire défection », sans préciser leur nombre. « Je ne peux pas être étonné parce que ce sont des ex-CNDP qui sont en train de rejoindre leurs frères. Ce n'est pas surprenant qu'ils partent avec des munitions parce que jusqu'à leur défection ils occupaient des postes de commandement au sein des FARDC », a-t-il ajouté. Préoccupé, le gradé estime que « cette situation risque de dégénérer et de démoraliser les troupes parce qu'il y a en a encore d'autres (ex-CNDP) nos rangs » qui pourraient eux aussi rejoindre les mutins.

Malgré les bombardements fréquents effectués par les FARDC, les mutins - estimés jusque là à plusieurs centaines - tiennent fermement leurs positions sur les collines de Runyiony, Mbuzi et Tshanzu où ils sont regroupés, dans le sud-est du Parc national des Virunga, à la frontière avec le Rwanda et l'Ouganda. Les combats ont fait plus de 200 000 déplacés et plus de 20 000 réfugiés, selon l'ONU.

Lancée le 14 juin, la dernière offensive des forces armées congolaises, dont « l’objectif intermédiaire est le contrôle du pont de Ruwanguba, afin d'isoler à l'Est le déploiement de la Force de la Monusco et des FARDC autour de Bunagana », a été un échec cuisant. Ruwanguba est situé au nord des positions des mutins, sur la route qui va de Rutshuru à Bunagana, important poste frontalier avec l'Ouganda. Une accalmie relative est depuis observée sur le front.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

CAN 2015 : 'Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue'

CAN 2015 : "Les gens ont fêté la qualification à Kinshasa mais l'ambiance est encore tendue"

La qualification de la RDC en quarts de finale de la CAN 2015 a apporté un peu de joie aux Congolais après les heurts violents des derniers jours à Kinshasa. Témoignages. [...]

RDC : l'opposition exige la publication d'un calendrier global des prochaines élections

La loi électorale n'est pas encore promulguée, et n'est donc pas encore en vigueur, mais l'opposition a d'ores et déjà exigé mardi la publication d'un calendrier global des scrutins à[...]

RDC - Manifestants tués à Kinshasa : le général Kanyama, responsable ou irréprochable ?

À Kinshasa, des heurts meurtriers avaient éclaté entre policiers et manifestants lors de récentes protestations contre le projet de loi électorale. Le général Célestin[...]

Ignorantus, ignoranta...

Au début de ce mois, j'ai rencontré tout à fait par hasard un ancien collègue de l'ex-télévision nationale Télé Zaïre. Belle occasion pour nous de ressasser le[...]

CAN 2015 : derby explosif RDC-Congo en quarts de finale

La RDC, qui s'est qualifié en décrochant un nul face à la Tunisie lundi (1-1), retrouvera son frère rival, le Congo, en quarts de finale de la CAN 2015. Un derby qui s'annonce électrique. Mais[...]

CAN 2015 : La RD Congo rejoint sur le fil la Tunisie en quarts !

Longtemps éliminés, les Congolais qui ont égalisé grâce à Bokila face à la Tunisie (1-1) rejoignent leur adversaire du soir en quarts de finale de la CAN 2015. Le Cap-Vert et la[...]

CAN 2015 : la RDC compte sur ses stars pour la qualification

Après deux matchs nuls face au Cap-Vert (0-0) et à la Zambie (1-1), les Léopards jouent leur place en quarts de finale de la CAN 2015 face à la Tunisie ce lundi (19h). Le sélectionneur Florent[...]

RDC 

RDC : la nouvelle loi électorale a été adoptée par le Parlement

L'Assemblée nationale et le Sénat de la RDC ont harmonisé dimanche leurs divergences en adoptant le projet de loi électorale controversé. Mais des incertitudes demeurent et une partie de[...]

RDC : le Parlement doit adopter la loi électorale sans l'alinéa litigieux

La loi électorale à l'origine de violences meurtrières en République démocratique du Congo devait être adoptée dimanche par le Parlement, où le camp du président[...]

Violences en RDC : la police mise en cause, blocage au Parlement

Le président de l'Assemblée nationale congolaise a dénoncé samedi un "dérapage" de la police, qui a tiré dans la foule à Kinshasa durant les violences meurtrières[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120622093716 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120622093716 from 172.16.0.100