Extension Factory Builder
21/06/2012 à 10:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Soldats de l'armée régulière congolaise à Kibumba, près de la frontière rwandaise. Soldats de l'armée régulière congolaise à Kibumba, près de la frontière rwandaise. © AFP

"Le Conseil de sécurité doit rappeler le Rwanda à ses obligations internationales et exiger le retrait immédiat et sans conditions des membres des forces armées qui se dissimuleraient dans les rangs de la rébellion" qui sévit au Nord-Kivu, a déclaré la République démocratique du Congo dans un courrier adressé au Conseil sécurité de l’ONU

C’est une étrange partition que jouent la République démocratique du Congo (RDC) et son voisin rwandais. Quelques jours seulement après que les deux pays aient déclaré, le 19 juin, vouloir enquêter ensemble sur la présence de Rwandais aux côtés de rebelles dans l'est de la RDC, les autorités congolaises ont fortement mis en cause Kigali dans un courrier adressé mercredi 20 juin au Conseil sécurité de l’ONU.

Changement de ton

« Il ressort que le territoire rwandais a servi à la préparation et à la perpétration d'une conspiration qui, après avoir commencé comme une simple mutinerie, évolue dangereusement vers un schéma de rupture de la paix entre deux pays de la région des Grands Lacs », souligne dans ce courrier le ministre des Affaires étrangères de la RDC, Raymond Tshibanda. « Le Conseil de sécurité doit rappeler le Rwanda à ses obligations internationales et exiger le retrait immédiat et sans conditions des membres des forces armées qui se dissimuleraient dans les rangs de la rébellion », ajoute-t-il.

En début de semaine, lors de la visite à Kinshasa de la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo, qui a rencontré son homologue congolais Raymond Tshibanda, avant d'être reçue par le chef de l'État Joseph Kabila, le ton a semble-t-il été bien plus cordial. « Les deux voisins ont convenu de rendre opérationnelle la Commission conjointe de vérification chargée notamment d'enquêter sur les suspicions de soutien extérieur aux mutins (...) », indiquait le communiqué publié à l'issue des discussions entre les deux ministres.

Publication d'un rapport bloquée ?

La présence de présumés Rwandais parmi les mutins a été révélée après la fuite d'un rapport interne d'un groupe d'experts de l'ONU sur la RDC, puis confirmée par l'ONG Human Rights Watch. Rapport dont la publication a été décalée de deux semaines. Un diplomate du Conseil de sécurité a indiqué pour sa part qu’il sera bien rendu public et a justifié le délai par « les efforts déployés pour que le Rwanda et la RDC travaillent ensemble pour mettre fin à la menace des rebelles ».

L'ambassadeur de la RDC à l'ONU Ileka Atoki et Human Rights Watch se disent persuadés que les États-Unis ont bloqué la diffusion de ce rapport, ce que Washington nie. « Les États-Unis ne bloquent pas de rapport du groupe d'experts sur la RDC », a insisté dans un communiqué Payton Knopf, porte-parole adjoint de la mission des États-Unis à l'ONU. « Avec les autres membres de la commission nous étudions avec soin ces conclusions et nous continuerons à discuter de leurs implications une fois que le rapport sera rendu public », a-t-il ajouté.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC - Congo : Birori ou Etekiama ? Un footballeur rwandais soupçonné de double identité

RDC - Congo : Birori ou Etekiama ? Un footballeur rwandais soupçonné de double identité

Le Congo a posé une réclamation auprès de la CAF après sa victoire face au Rwanda (2-0, le 20 juillet) à propos du Rwandais Dady Birori. Lequel possèderait une autre identité en R[...]

Centrafrique : le calvaire des réfugiés musulmans au Tchad, au Cameroun et en RDC

Plus de 500 000 personnes ont été déplacées en raison de la crise centrafricaine, selon Médecins sans frontières (MSF). Dans un rapport alarmant, l'ONG dénonce le désastre[...]

RDC - Généalogie : dans la famille Kabila, je demande... les enfants du Mzee

Plus d'une décennie après la mort de Laurent-Désiré Kabila, les personnes se réclamant de sa filiation continuent de se déchirer. Entre Étienne, qui se dit "fils[...]

RDC : accusé de "trafic d'armes", le général Gabriel Amisi "blanchi"

Le Conseil supérieur de la défense a annoncé jeudi avoir "blanchi" le général Gabriel Amisi, ex-chef d'état-major des forces terrestres de l'armée congolaise. L'officier[...]

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour cinq ans

Malgré une prestation en demi-teinte avec les Diables rouges lors de la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, l'attaquant belge d'origine congolaise Romelu Lukaku devrait signer pour cinq ans à[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers