Extension Factory Builder
20/06/2012 à 15:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Polycarpe Abah Abah a été écroué en 2008. Polycarpe Abah Abah a été écroué en 2008. © D.R.

L'ancien ministre camerounais Polycarpe Abah Abah, accusé de corruption et écroué en 2008, a été condamné mardi 19 juin à 6 ans de prison ferme pour "évasion".

Il était sorti de prison au mois de mai grâce à une permission pour des soins. Écroué en 2008 pour corruption, l'ex-ministre camerounais des Finances, Polycarpe Abah Abah, a été condamné mardi soir à six ans de prison pour « évasion ».

« Le tribunal (de première instance d'Ekounou à Yaoundé) déclare Polycarpe Abah Abah coupable du délit d'évasion » et le condamne à « six ans de prison ferme », a indiqué le juge Claude Evineba.

La même peine a été infligée à un gardien de prison. Trois autres gardiens ont écopé chacun de 3 ans de prison ferme pour « complicité ».

« Nous sommes animés d'un sentiment de grande déception », a réagi Me Jean-Marie Nouga, un des avocats de M. Abah Abah, indiquant que son client allait faire appel.

Remettant en cause « l'impartialité » du juge, les avocats des prévenus ont saisi la Cour d'appel du centre à Yaoundé pour récuser le magistrat. Face à son refus de suspendre le procès jusqu'à ce que la Cour d'appel se prononce, les avocats ont décidé de ne plus plaider. Polycarpe Abah Abah et les autres prévenus leur ont emboîté le pas, s'abstenant de participer aux débats.

Détournement de fonds publics

Le 15 mai, l'ancien ministre des Finances avait été inculpé d'« évasion aggravée », après avoir été arrêté quelques jours plus tôt à son domicile et placé en détention à la police alors qu'il était en permission pour des soins. Les quatre gardiens, condamnés avec lui, constituaient l'escorte qui devaient le surveiller.

« Je ne peux pas dire qu'il y a eu évasion (de M. Abah Abah) », a affirmé lors du procès Clément Ndengué, unique témoin cité par le ministère public et chef du service administratif et financier de la prison de Kondengui.

Ancien directeur des impôts et ex-ministre de l'Économie et des Finances, Polycarpe Abah Abah avait été interpellé en mars 2008, quelques temps après avoir été démis de ses fonctions. Il a été inculpé de détournement de fonds publics. Entamé en mars 2010, son procès est suspendu en raison d'une bataille de procédures qui est montée jusqu'à la Cour suprême et qui attend d'être tranchée.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : Samuel Eto'o peut-il revenir jouer avec les Lions indomptables ?

Cameroun : Samuel Eto'o peut-il revenir jouer avec les Lions indomptables ?

Samuel Eto’o a annoncé la fin de sa carrière internationale, le 29 août, alors qu’il venait de s’engager avec Everton FC (Angleterre, Premier League). L’épilogue d’une his[...]

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises dans le nord du Nigeria

Les insurgés islamistes de Boko Haram poursuivent leur campagne de terreur dans les villes récemment conquises dans le nord du Nigeria. Massacres et tueries sont légion dans une région où[...]

Antoinette Nana Djimou Ida : le style et les jambes

La Franco-Camerounaise a conservé son titre de championne d'Europe d'heptathlon. Et prépare avec autant de concentration son avenir dans le stylisme.[...]

Algérie - Cameroun : la dépouille d'Albert Ebossé transférée vendredi à Douala

Le corps du footballauer camerounais Albert Ebossé sera transféré vendredi à Douala, au Cameroun, où il devrait arriver dans l'après-midi. Le joueur est décédé[...]

Cameroun : les plus beaux buts d'Eto'o avec les Lions indomptables

Samuel Eto'o a annoncé mercredi qu'il mettait fin à sa carrière internationale. L'occasion pour "Jeune Afrique" de vous faire revivre les plus belles réalisations du meilleur buteur de[...]

Cameroun : Paul Biya veut en finir avec Boko Haram

Les islamistes nigérians de Boko Haram ne cessent d'étendre leur influence près des frontières camerounaises. En déplacement en France, le président Paul Biya a fait savoir sa[...]

Jean II Makoun : "Je mets un terme à ma carrière internationale" avec le Cameroun

À 31 ans, Jean II Makoun a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale, débutée en novembre 2003 face au Japon . Il en explique les raisons en exclusivité[...]

Nigeria : Boko Haram tente de renforcer sa présence à la frontière camerounaise

Un jour après avoir pris d’assaut la ville de Gamboru Ngala, située au nord-est du Nigeria, les combattants du groupe islamiste Boko Haram ont tenté de faire exploser le pont de Fotokol qui relie le[...]

Joël Nana Kontchou, de l'énergie à revendre

À 52 ans, cet ingénieur prend les rênes de l'électricien Sonel, au Cameroun. Ses talents de meneur d'hommes, acquis chez Schlumberger, lui seront utiles pour remettre de l'ordre dans[...]

Algérie : décès du footballeur camerounais Albert Ebossé, atteint par un projectile

L’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé est décédé samedi soir, atteint par un projectile parti des tribunes à l’issue de la défaite à domicile de son[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex