Extension Factory Builder
20/06/2012 à 16:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre ivoirien, le 19 juin 2012 à Washington DC. Le Premier ministre ivoirien, le 19 juin 2012 à Washington DC. © AFP

Les d'attaques meurtrières qui ont frappé ces dix derniers jours l'ouest de la Côte d’Ivoire ne remettent pas en cause la réconciliation nationale, a affirmé le Premier ministre ivoirien Jeannot Ahoussou-Koudio lors d’un déplacement à Washington, mardi 19 juin.  

En déplacement à Washington pour y rencontrer des responsables politiques et économiques américains, le Premier ministre ivoirien Jeannot Ahoussou-Koudio a évoqué la série d'attaques meurtrières qui ont frappé ces dix derniers jours l'ouest du pays. Les imputant à « des irréductibles qui continu(aient) à s'organiser pour attaquer la Côte d'Ivoire, principalement à partir du Liberia », il a estimé que ces actions « ne peuvent pas déstabiliser le régime mais qu'elles le perturbaient ». Selon lui, « la sécurité revient globalement dans le pays » et les forces de l'ONU et ivoiriennes « sont en train de sécuriser la frontière ouest ».

"Soubresauts d'un régime sanguinaire"

« Ce sont des soubresauts d'un régime sanguinaire, les derniers soubresauts du régime sanguinaire de Laurent Gbagbo, et cela ne peut pas remettre en cause la réconciliation » nationale, a-t-il ajouté. Jeannot Ahoussou-Koudio a par ailleurs confirmé le « maintien » d'une rencontre prévue le 13 juillet avec le Front populaire ivoirien (FPI).

Le Premier ministre ivoirien s’est également exprimé sur l'éventuelle libération sous caution de l’ancien président écroué à la Haye dans l’attente de son procès devant la Cour pénale internationale (CPI). « S'il s'avère que les juges de la CPI estiment qu'il faille libérer conditionnellement M. Laurent Gbagbo, nous aviserons. Nous n'avons aucune objection mais nous estimons que M. Gbagbo était à la tête de forces illégales qui ont commis des crimes », a-t-il déclaré.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à Johannesbu[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara renforce le contrôle des fonds publics

Le gouvernement ivoirien poursuit son action contre les détournements de fonds publics. En Conseil des ministres, le président Alassane Ouattara a signé un projet de décret élargissant les[...]

Côte d'Ivoire : la CPI rejette la demande de Laurent Gbagbo d'assister aux obsèques de sa mère

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu sa décision, mercredi : Laurent Gbagbo ne sera pas autorisé à assister aux funérailles de sa mère en[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Ggagbo aura-t-il lieu ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 coaccusés devait s'ouvrir le 22 octobre, mais il a été reporté sine die. Manque de préparation de la justice ivoirienne ?[...]

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers