Extension Factory Builder
19/06/2012 à 17:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'avocate australienne Melinda Taylor est soupçonnée d'espionnage. L'avocate australienne Melinda Taylor est soupçonnée d'espionnage. © AFP

La libération des quatre membres du personnel de la CPI, Me Melinda Taylor et ses collègues espagnol, russe et libanais, détenus depuis le 7 juin à Zenten, pourrait avoir lieu si la CPI présentait ses excuses aux autorités libyennes, a déclaré, mardi 19 juin, le ministre australien des Affaires étrangères, Bob Carr.

Après s’être rendu lundi en Libye, le ministre australien des Affaires étrangères, Bob Carr, s’est montré optimiste quant à la libération des quatre membres du personnel de la Cour pénale internationale (CPI), Me Melinda Taylor et ses collègues espagnol, russe et libanais, détenus depuis le 7 juin à Zenten (170 km au sud-ouest de Tripoli). « Je suis confiant dans le fait que le gouvernement libyen et même les autorités à Zenten souhaitent que les quatre détenus soient libérés », a-t-il déclaré mardi 19 juin, à la radio australienne ABC.

« L'affaire pourrait être dénouée si la CPI publiait un communiqué prenant en compte les inquiétudes des autorités libyennes et présentait ses excuses pour des consultations inadaptées en matière de protocole et de procédure », a-t-il précisé. Avant d'ajouter : « Et je pense avec une confiance raisonnable qu'avec des mots adéquats de la part de la Cour pénale internationale, elles (les autorités libyennes) répondront sans tarder ».

"Fausses éllégations"

Le ministre australien a indiqué que l’enquête de la justice libyenne était proche de son terme. L'Affaire est « ultrasensible » en Libye. Melinda Taylor a notamment été accusée d’avoir apporté, lors de sa rencontre avec le fils de Mouammar Kadhafi, un stylo-caméra et une lettre codée de l'ancien bras droit de Seif el-Islam, Mohammed Ismaïl, aujourd'hui en fuite. Mais pour le chef de la section des avocats à la CPI, Xavier-Jean Keita, « ce sont de fausses allégations ».

Dans un communiqué publié le 15 juin, la Cour précise que devant la CPI, un suspect peut faire valoir son « droit de communiquer librement et confidentiellement avec son conseil. Ce dernier droit peut notamment couvrir l'échange de documents. »

Bob Carr s’en est aussi pris à la CPI en estimant qu’elle « aurait pu mieux protéger ses employés, dont Melinda, si elle avait négocié les protocoles et les procédures avec les Libyens avant d'autoriser son personnel à se rendre en Libye ».

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : trois migrants 'livrés' à Daesh

Libye : trois migrants "livrés" à Daesh

Trois clandestins, contraints de partir d'Israël l'an passé pour éviter la prison, font partie du groupe de vingt-huit chrétiens d'Éthiopie assassinés par Daesh - notamment par d&eac[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

UE - Afrique : comment lutter contre le drame des migrants en Méditerranée ?

L'Union européenne tient jeudi un sommet extraordinaire pour répondre en urgence aux drames des migrants en Méditerranée. Quelles sont les pistes avancées ?[...]

Méditerranée : ce que l'on sait des circonstances du naufrage qui a fait plus de 800 morts

Le parquet de Catane, en Italie, qui s'est vu confier l'enquête préliminaire sur le naufrage d'un bateau de migrants qui a fait plus de 800 morts en Méditerranée, a livré ses premières[...]

Méditerranée : le bilan du naufrage de dimanche s'élève à 800 morts, l'Europe se réunit jeudi

L'Union européenne doit tenir jeudi un sommet extraordinaire dans le but de mettre un place un plan d'action pour répondre au drame des migrants en Méditerranée.[...]

Dans une vidéo, l'EI assassine 28 hommes présentés comme des chrétiens éthiopiens

Le groupe terroriste État islamique (EI) a diffusé dimanche une nouvelle vidéo de propagande de 29 minutes se terminant par l'exécution d'au moins 28 hommes, présentés comme des[...]

L'Europe et l'Afrique face aux drames de l'immigration en Méditerranée

Après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée dans la nuit de samedi à dimanche qui aurait fait près de 700 morts, l'Union européenne envisage prochainement un sommet[...]

Naufrage de migrants en Méditerranée : hécatombe de 700 morts redoutée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche fait redouter une véritable "hécatombe" en Méditerranée avec quelque 700[...]

Libye : une vidéo de l'EI montre des exécutions d'une trentaine de chrétiens éthiopiens

Le groupe Etat islamique (EI) a publié dimanche une vidéo montrant l'exécution d'une trentaine d'hommes, présentés comme des chrétiens éthiopiens, par des jihadistes en Libye.[...]

Jusqu'à 700 morts redoutés après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait jusqu'à 700 morts, a annoncé dimanche le Haut-commissariat aux Nations unies pour les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120619165100 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120619165100 from 172.16.0.100