Extension Factory Builder
19/06/2012 à 17:42
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de la commission électorale s'exprime devant la presse le 10 juin 2012 à Tripoli. Le président de la commission électorale s'exprime devant la presse le 10 juin 2012 à Tripoli. © Gianluigi Guercia/AFP

La commission électorale libyenne a lancé, lundi 18 juin, la campagne électorale pour l’Assemblée constituante libyenne. Le premier scrutin démocratique après la chute de Kadhafi se tiendra le 7 juillet.

C’est le début d’une lente reconstruction. Lundi, la commission électorale a officiellement lancé la campagne des élections à l'Assemblée constiutante, avec ses 2 501 candidats indépendants et 1 206 candidats de groupes politiques pour les 200 sièges. Du 18 juin au 5 juillet, les Libyens vont donc essayer d'y voir plus clair parmi ceux qui sollicitent leurs suffrages.

Au total, pas moins de 142 groupes politiques présentent des candidats. Ceux qui seront élus le 7 juillet feront partie du tout premier Congrès général national libyen (Assemblée constituante) et devront nommer un comité d'experts chargés de rédiger un projet de Constitution qui sera ensuite soumis à référendum.

À la première session du Congrès général national libyen devra succéder la démission du Conseil national de transition (CNT), qui dirige la Libye depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011. Le scrutin, prévu initialement le 19 juin conformément à un calendrier fixé par le CNT, a été retardé pour des raisons techniques et logistiques.

"Calendrier tenable"

« C'est encore serré, mais notre équipe électorale (...) croit que c'est un calendrier tenable », a déclaré à l'AFP l'émissaire de l'ONU pour la Libye, Ian Martin. Les 2,7 millions d’électeurs (80% du corps électoral potentiel) devant se familiariser avec les candidats, il était plus « sage », selon M. Martin, de donner davantage de temps à la campagne. « Il n'est pas nécessaire que ce soit une élection parfaite, mais c'est une élection très nécessaire », a-t-il ajouté.

Des experts de l'ONU conseillent le ministère de l'Intérieur sur les questions de sécurité pour ces premières élections nationales post-Kadhafi. L'enjeu est de taille : les tensions sont inévitables dans un paysage politique morcelé et refondé. « Ce serait irréaliste de penser qu'il n'y aura pas du tout de problèmes de sécurité, mais je suis très encouragé par le fait qu'il n'y a pas eu d'incidents sérieux lors de l'enregistrement des votants », a souligné l’émissaire de l’ONU. Malgré un prévisible échauffement des esprits dans les prochains débats, « la capacité est là pour faire face aux problèmes de sécurité s'ils surgissent », a conclu l'optimiste M. Martin.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : Mahmoudi torturé ?

Libye : Mahmoudi torturé ?

Le jugement dans l'affaire Baghdadi Mahmoudi a été mis en délibéré jusqu'au 28 juillet.[...]

Libye : tentative d'assassinat contre le Premier ministre Al-Theni

Le Premier ministre Abdallah al-Theni a échappé mardi soir à une tentative d'assassinat à Tobrouk, dans l'est du pays, lors d'une attaque menée par des hommes armés non identifiés.[...]

Conflit en Libye : des chefs de tribus libyennes en réunion au Caire

Une centaine de chefs de tribus libyennes est réunie au Caire depuis lundi afin de trouver des solutions pour mettre un terme à la guerre en Libye. Cette réunion de quatre jours est organisée par[...]

Libye : Matug Aborawi dans l'arène espagnole

Fasciné par l'Andalousie, blessé par la guerre dans son pays, cet artiste d'origine libyenne peint l'actualité méditerranéenne.[...]

Libye : 172 Tunisiens pris en otages par une milice islamiste du groupe Fajr Libya

Les autorités tunisiennes ont annoncé lundi l’existence de négociations en vue de la libération de 172 ressortissants détenus en Libye par un groupe de la coalition de milices islamistes[...]

La Libye arrête 400 migrants clandestins avant leur embarquement

Quelque 400 migrants clandestins ont été arrêtés dimanche par les autorités libyennes avant leur embarquement pour l'Europe, a annoncé dimanche l'organisme libyen chargé de la lutte[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Libye : un cargo turc bombardé, un marin tué

Le navire a été bombardé par les autorités libyennes reconnues par la communauté internationale. Elles accusent Ankara de soutenir ses rivaux islamistes.[...]

Libye : comment les migrants sont poussés à traverser la Méditerranée

Violences, viols, persécutions religieuses… Un rapport d'Amnesty International démontre que les conditions de vie des migrants en Libye les poussent à tenter la traversée de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers