Extension Factory Builder
15/06/2012 à 19:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Calixthe Beyala est accusée d'avoir perçu plus de 205 000 euros de manière illégale. Calixthe Beyala est accusée d'avoir perçu plus de 205 000 euros de manière illégale. © Pierre Verdy/AFP

Visée par une commission rogatoire de la justice ivoirienne pour "recel de fonds volés ou détournés et blanchiment de capitaux", l'écrivaine franco-camerounaise Calixthe Beyala se défend. Bec et ongles.

« Je n’ai jamais touché un centime provenant de l’État ivoirien », se défend l’écrivaine franco-camerounaise, Calixthe Beyala, que la justice ivoirienne veut poursuivre pour « recel de fonds volés ou détournés et blanchiment de capitaux ». Un communiqué publié début juin par le parquet d’Abidjan situe les faits durant la crise post-électorale ivoirienne, au cours de laquelle l’écrivaine a soutenu Laurent Gbagbo et critiqué son concurrent Alassane Ouattara.

Selon le procureur, Beyala aurait perçu en décembre 2010, sur ordre d'une fille de l'ex-première dame Simone Gbagbo, une somme totale de plus de 134 millions F CFA (205 000 euros), pour le « règlement de prétendus droits d'auteur ». La justice française aurait ainsi été saisie d’une commission rogatoire qui devrait étendre l’enquête sur l’hexagone car, selon le parquet d’Abidjan, les sommes prélevées auraient été versées sur des comptes domiciliés dans des banques européennes. Pour l’instant, aucun de ces faits n’est établi et aucune plainte n’a été notifiée à la romancière.

Beyala dénonce une "vindicte visant à la faire taire", mais admet cependant avoir ouvert un compte dans une banque ivoirienne.

« Je n’ai jamais travaillé pour Simone Gbagbo et je ne connais pas sa fille », conteste l’écrivaine. Elle dénonce une « vindicte visant à la faire taire », mais admet cependant avoir ouvert un compte dans une banque ivoirienne à une époque où elle envisageait d’acquérir une résidence de retraite sur la côte ouest africaine, hésitant entre la Côte d’Ivoire, le Togo  et le Sénégal.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le 'miracle' économique à l'épreuve

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Mathias Aka N'Gouan, maire de Cocody : "Notre modèle, c'est Beverly Hills..."

Mathias Aka N'Gouan, membre du PDCI, a été élu à la tête de la municipalité de Cocody, à Abidjan, lors des élections locales d'avril 2013. Interview.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire manque ses débuts face à la Guinée

Lors de son entrée dans la CAN 2015, la Côte d'Ivoire d'Hervé Renard n'a pas brillé et a été tenue en échec par la Guinée (1-1), mardi à Malabo. Les Élephants[...]

Côte d'Ivoire : à Treichville, "on nous a transféré les problèmes, pas les solutions"

Située près du centre d'affaires mais enclavée entre la lagune Ébrié et Marcory, Treichville souffre d'un manque de place et de revenus pour construire de nouveaux logements.[...]

SOMMAIRE Abidjan, le retour

  RETROUVER TOUS LES ARTICLES DE NOTRE DOSSIER Abidjan et les autres Sous pression Robert Beugré Mambé "Tout le monde revient pour faire des affaires" Des jeux et des travaux [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120615190306 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120615190306 from 172.16.0.100